lundi 29 novembre 2004

Le consultant et le berger

source image
En vacances à bord de son 4x4, un jeune homme s'arrête près d'un berger et l'interpelle :
- Si je vous dis exactement combien vous avez de moutons, vous m'en donnez un ?
- D'accord, dit le berger.
Le jeune homme déploie son antenne parabolique, branche son GPS, prend une photo, pianote sur sa tablette, calcule sur son tableur électronique pendant une heure puis annonce triomphalement :
-  547 bêtes !
- Exact, dit le berger.
Le jeune homme choisit donc un bel animal dans le troupeau et le fait monter dans son 4x4. Au moment où il s'apprête à partir, le berger lui dit :
- Et si je devine votre métier, vous me rendez ma bête ?
- D'accord ! dit le jeune homme, sûr de lui.
- Vous êtes consultant ! dit le berger.
- Ça alors, demande le jeune homme interloqué, comment l'avez-vous deviné ?
- C'est simple, dit le berger. Vous êtes venu me voir sans que je ne vous aie rien demandé. Vous m'avez
fait perdre mon temps en mettant des heures à trouver quelque chose que je savais déjà. Et, en plus, vous ne connaissez rien à mon métier : la bête que vous avez prise, c'est mon chien ! »
Extrait de mon livre "Dictionnaire impertinent des branchés". 

vendredi 26 novembre 2004

L'illusion de Ponzo

On ne "voit" que ce qu'on veut voir
(idem pour "lire", "entendre", etc.)

Le psychologie italien Mario Ponzo dessina en 1913 deux barres
horizontales et parallèles, superposées à une paire de lignes
convergentes.



Laquelle des deux barres rouges est la plus longue ?

Avant le cinéma: la photo animée, par Eadweard Muybridge


Eadweard Muybridge (1830-1904) est l'inventeur de la chronophotographie.
C'est en appliquant sa technique à des chevaux de course qu'on put enfin prouver qu'un cheval au galop n'a jamais en l'air en même temps les deux jambes de devant en avant et les deux jambes de derrière en arrière, comme le figuraient depuis longtemps les peintres.
Nostalgie...
Et, pour le fun, une planche powerpoint de plusieurs images de Muybridge: ICI (2,6 Mo)

jeudi 25 novembre 2004

Sublimes paroles et idioties

la statue de Mullah Nasruddin sur son âne à Boukhara
Sublimes paroles et idioties de...
...Nasr Eddin Hodja, dit aussi Mullah Nasruddin.
Héros mythologique de l'Orient, maître et candide. Toutes ses histoires sont passées à la postérité. Chacune d'entre elles peut vous servir en de maintes occasions.
Par exemple, sur l'esprit scientifique:
"Qu'est-ce qui est plus utile, demande-t-on un jour au maître, la Lune ou le Soleil ?
- La Lune, dit-il.
- Pourquoi?
- Parce que elle au moins, elle éclaire quand il fait nuit!"
Bonne lecture!
ET celle que je préfère, grandiose;

Le discours
Mullah est un maître conteur que tout le monde écoute.
Au souk du mardi, la foule se rassemble devant lui et attend impatiemment sa parole.
Il leur demande :
- Savez-vous de quoi je vais vous parler ?
- Non, dit la foule.
- Eh bien, si vous ne le savez pas, je n'ai pas envie de perdre mon temps avec vous, je m'en vais !"
Et il s'en va.

mercredi 24 novembre 2004

Concerné ou impliqué? La métaphore de l'oeuf au bacon

En attendant de répondre plus longuement à Baron(sur communication et information) qui me signale qu'elle est concernée voire impliquée...
"Etre impliqué ou "être concerné"? : pour faire comprendre la différence à des gens, par exemple en séminaire de motivation des troupes, vous leur dites simplement:
"Si vous voulez faire des oeufs au bacon, vous avez besoin, au départ, d'une poule et d'un cochon; la différence à l'arrivée, dans votre poèle, c'est que la poule est concernée mais le cochon, lui, est impliqué."

Qu'est-ce que "l'information"?

Logon_3La quantité d'information dans un message est inversement proportionnelle à la probabilité d'apparition de ce message."
Ce n'est pas moi qui le dit mais Claude Shannon, l'inventeur en 1949 de la seule grande théorie de l'information, celle qui a créé le bit et donné naissance à l'informatique.
Si je sais à l'avance ce que tu vas me dire, il n'y a pas d'info! C'est pas beau?
Shannon a même trouvé la formule (ci-dessus) en calculant l'entropie ou logon.L’entropie exprimée en bits est égale à moins la somme des
probabilités des diverses éventualités possibles multipliées par le logarithme
de base 2 de ces probabilités.Exemple : si je tire à pile ou face, la probabilité p
de pile (comme celle de face) est de ½, l’entropie H sera :H = - (1/2 log ½
) + (1/2 log ½ ) = - 2 (1/2 log ½ ) = - log ½ = 1 bit.
Le bit est donc tout simplement la quantité d’information
qui émerge dans la réponse « oui » ou « non » à une
question ; d’où la naissance de l’informatique qui adore ce genre de
réponse par oui ou par non, par 0 ou 1 : dans tel circuit, dans tel
composant, le courant passe ou ne passe-t-il pas ? On peut aller très loin
dans la réflexion intellectuelle par la succession de réponses en oui ou
non ... A suivre...

mardi 23 novembre 2004

Un article en trois lignes: l'art de Félix Fénéon

Le fait divers en trois lignes a été inventé par Félix Fénéon, dans sa rubrique "Nouvelles en trois lignes" - un genre qu'il créa - publiée dans Le Matin de mai à novembre 1906.
Un bon exemple à suivre pour écrire court et concis.

Extraits 
« Sous des noms toujours neufs, une jeune femme se place comme bonne et vite file, lestée. Gain, 25 000 francs. On ne la pince pas. »

lundi 22 novembre 2004

Manager et humaniste, ça existe?

En tout cas, ça devrait exister! C'est ce que pense l'auteur, Philippe Masson, un ancien de McKinsey et de Capgemini .
En plus, c'est rentable pour l'entreprise!
Extrait de la préface de Bertrand Collomb, président de Lafarge:
" Qu'on ne s'y trompe pas, l'humanisme dans l'entreprise n'est ni
angélisme, ni naïveté, ni relâchement des efforts. L'entreprise
humaniste que nous dépeint Philippe Masson est ambitieuse dans ses
objectifs, exigeante dans ses attentes et lucide sur ses performances.
Mais elle privilégie réellement, dans ses rapports avec les hommes et
les femmes - qu'ils soient du dedans ou du dehors - l'information,
l'échange, le dialogue, en un mot le respect. " 
Comme l'auteur de ce livre optimiste a le sens des affaires, qu'il a longuement pratiquées dans la jungle de la high tech, on a - vraiment - envie de le croire...www.managerhumaniste.org

mardi 16 novembre 2004

Penser l'infini, c'est possible!

Thème d'un récent séminaire de philo animé pendant deux jours au Mont Saint-Michel par Daniel Ramirez. daniel.ramirez(AT)wanadoo.fr
Deux surprises:
1/ Il existe des infinis de tailles différentes, dixit le mathématicien Georg Cantor (1845-1918): l'infinité de points dans une droite est plus infinie que celle des nombres dans l'ensemble des nombres entiers. Voilà qui ouvre des perspectives!
2/ On peut penser longtemps l'infini sans Dieu: on ne l'a abordé que l'après-midi du deuxième jour. Voilà qui ouvre d'autres perspectives! Et encore, on n'a même pas parlé de l'infinitude de l'amour ou du bonheur...
"L'éternité, c'est long, surtout vers la fin" (Woody Allen).
"L'immensité, c'est le début de l'infini" Léocadie Fenouillard, découvant la mer pour la première fois, à Saint-Malo

Un autre regard: les 9 croix

A l’intérieur d’un cadre, tracez 9
croix comme sur le dessin ci –contre ;
puis posez le crayon où vous
voulez dans le cadre.
La question est : comment
relier ces 9 croix sans lever le crayon  et en traçant au maximum 4
droites ?
(exemple emprunté à Bertrand
Robert, Cabinet Arjuna).

Oups!...

La page que vous cherchez a probablement été déplacée: tapez les mots-clés de son titre dans la zone de recherche ci-contre à droite pour essayer de la retrouver.
Si vous cherchez les entrées de Mon Dictionnaire impertinent des branchés, c'est ICI
Si vous cherchez Mes Citations Préférées, c'est LA

Ceci n'est pas une pipe...

 ...évidemment! 
Le Belge René Magritte (1898-1967) avait raison.
Ici, c'est :
- l'affichage,
- sur un écran (en vidéo, par exemple, ce sera par l'intermédiaire d'une grille de points, de pixels, lumineux rouges, verts ou bleus),
- d'un fichier informatique (une suite de 0 et de 1),
- stockant une représentation de l'image,
- prise par scanner, ou transmise par un appareil photo numérique,
- d'un tableau, le tableau lui-même étant une représentation...etc.
Moralité: ouvrez les yeux, dévidez la pelote, remontez le fil...

lundi 15 novembre 2004

Qui veut pisser loin ménage ses chaussures...

...dit un de mes amis journalistes.
Voici donc le début modeste de mon weblog à la confluence de trois domaines:
- les technologies de l'information: lourdes, à mettre d'urgence à la portée de tous;
- les théories de l'information: rien de neuf là-dessus depuis 50 ans, c'est incroyable! il est temps de s'y mettre;
- la littérature (générale, policiers et poésie) et les arts (peinture surtout).
Maîtriser ces 3 domaines, c'est se donner une chance de comprendre le monde moderne et de trouver son bonheur.
Je cherche: des infos et des idées. Pas de baratin ...