(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 27 décembre 2004

L'information, ça se bouffe mal

A lire dans Le Monde daté 23/12/2004 : " Linformation tend à devenir un produit de consommation ".
Résultats d'une enquête de l'Observatoire du débat public (site???... pas trouvé dans Google...):
- l'information correspond à un besoin fondamental comme se nourrir, se loger ou se vêtir;
- les Français "grappillent" de plus en plus l'info: radio, télé, net , quotidiens payants ou gratuits; avec des allers-retours incessants entre tous ces médias;
- cette boulimie d'info traduit un sentiment d'inquiétude sur l'évolution du monde et le besoin de suivre les événements en direct;
- cette surconsommation  engrange une surperficialité des nouvelles engrangées;
- les Français ne se sentent pas enfermés dans la "mal info" (titre de l'enquête): "ils sont nombreux à s'estimer manipulés et ils cherchent un moyen de naviguer dans l'information en multipliant les sources et en les confrontant" dit Denis, président dudit Observatoire.
( Source de l'image )

7 commentaires:

  1. J'ai l'impression que nous basculons petit à petit dans une société dite de l'information vers une société du (re)traitement de l'information.
    Devant mon blog ou ma boite email, je suis une machine à traiter de l'information. Je sélectionne, j'assemble, je filtre, je hiérarchise, je commente, je distribue de l'information que je n'ai pour l'essentiel pas produite.
    Le blogger est un architecte de l'information ?

    RépondreSupprimer
  2. M. Fayard, j'ai tout de suite pensé à vous en découvrant il y a quelques jours cet article du Monde et comptais vous le signaler. Pas surpris qu'il ne vous ait pas échappé ;-)
    La multiplication des supports remodèle complètement notre rapport à l'information, en effet, et je m'étais moi même fait cette réflexion il y a peu. Comme pour beaucoup de choses, il faut savoir trouver un équilibre et pouvoir diversifier ses sources et ses formats d'information sans butiner pour autant.
    Je consacre par ex. 1h30 à la mi-journée en effetcuant une "revue de presse des infos télévisées" (pour ne parler que de ce média) entre Euronews (pour l'aspect européen et international), TV5 (pour l'aspect francophone), LCP (pour l'aspect national et local) et SkyNews (pour la vision anglo saxonne des choses, et aussi pour entretenir l'anglais ;-)
    J'avoue ne pas ressortir "ballonné" après ce "repas", tant ces différentes sources se complètent (et se recoupent bien sûr) plutôt harmonieusement. Mais, tout le problème est bien le CHOIX à faire dans cette profusion des sources. Et c'est dans ce choix même qu'on construit, je pense, notre rapport à l'information.

    RépondreSupprimer
  3. Réponse à votre interrogation. Après quelques recherches, voici la présentation de l'ODP sur le site suivant : http://www.mediascopie.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Merci à Charles pour l'adresse de l'ODP. Mais carton rouge à l'ODP qui envoie son enquête au Monde et n'en dit pas un mot sur son site, sauf erreur de ma part.
    Oui à Laurent, tout à fait d'accord, nous devenons chacun d'entre nous notre propre média. Mais je vais plus loin encore que lui: chacun de nous produit de l'information, ne serait-ce que notre vision de l'information, si elle est présentée clairement, est une information. Tout le problème est dans ce "maniement" que nous effectuons: pour moi, ce n'est pas un réflexe naturel mais le résultat d'un long processus...
    Bravo à Fred qui semble avoir une vraie méthode: quelqu'un a-t-il une méthode équivalente pour les sources de news sur le web?

    RépondreSupprimer
  5. je pense que le WEB en tant que média écrit est plus puissant que les médias vidéo. Je peux suivre, filtrer organiser des flux en provenant d'une centaines de sites, ce que je ne ferait pas avec l'image. je peux lire "desinchronisé" de l'émission (à moins d'avoir 100 magnétoscopes).
    Pour le web j'utilise bloglines pour agréger différentes sources (en flux RSS) (comprenant blog et journeaux dont le monde et libération). Il suffit ensuite de le scruter régulièrement.
    Comme Fred je ne ressort pas ballonné. mais comme tu le disais cela prend du temps a être a l'aise avec de multiples sources. Un architecte logiciel comme un architecte de l'information prend du temps à murire.
    J'aime bien sinon cette notion que tu exprime que le mise en perspective de deux information est aussi une information.
    Tu va finir par devenir un véritable défenseur des blogger ;)

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous de vos commentaires!
    A Laurent et aux autres: apparemment, la syndication des flux video est déjà en route sur le web avec le système BitTorrent qui a l'air absolument effrayant... d'efficacité! Quelqu'un a-t-il une expérience sur le sujet?...
    ...et, oui, forcément, quand je vois une telle maturité chez des gens comme vous sur le traitement de l'information, je suis épaté et je vais comme dit Laurent devenir un "vrai" défenseur des blogueurs! :=)

    RépondreSupprimer
  7. BLOGGER : architecte de l'information

    J'ai l'impression que nous basculons petit à petit dans une société dite de l'information vers une société du (re)traitement de l'information. Devant mon blog, ma boite email, mes flux de données, je suis une machine à traiter de l'information.

    RépondreSupprimer