(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 10 décembre 2004

"Sésame, ouvre-toi: je veux sortir!"

(Mes livres de Noël, suite)
Pensées échevelées de Stanislaw Jerzy Lec. Outre son "Sésame..." fameux, cet aphoriste (polonais, pas assez célébré en France à mon sens, mort en 1966) est l'un des meilleurs que je connaisse. C'est court, cinglant, illustré par Topor en plus dans cette édition. A lire en sachant qu'il fut interné 4 ans pendant la guerre et qu'il subit les heures noires de la Pologne. Florilège:
- Sois réaliste: ne dis pas la vérité.
- Par calme plat, même la girouette a du caractère.
- Réfléchis avant de penser!
- Un cannibale a-t-il le droit de parler au nom de ceux qu'il a mangés?
Et, pour finir, le plus beau:
- Comment applaudir ceux qui vous ont passé les menottes?...

6 commentaires:

  1. C'est plus violent que du Desproges!

    RépondreSupprimer
  2. je n'ai pas lu ce bouquin mais je trouve que les images sont plutot choquantes, pour les enfants!

    RépondreSupprimer
  3. Respect, c'est un grand bonhomme
    Une que j'aime bien :
    "Nos jours sont comptés : par des statisticiens"...

    RépondreSupprimer
  4. A la lonque, la couche de rouille devient protectrice.
    (Valeriu Butulescu - Extrait de Aphorismes)

    RépondreSupprimer
  5. A la longue, la couche de rouille devient protectrice.
    (Valeriu Butulescu / Extrait de Aphorismes)

    RépondreSupprimer
  6. A la longue, la couche de rouille devient protectrice.
    (Valeriu Butulescu - Extrait de Aphorismes)

    RépondreSupprimer