lundi 20 décembre 2004

Premières réactions à mon article sur les blogs dans Les Echos

Les Echos publient ce jour un "Point de vue" , dans la rubrique "Idées", signé par moi et intitulée "Le blog, nouveau mythe du web". De nombreux sites et blogs en publient des extraits et le commentent. Pour le texte original, je me contenterai pour ma part de renvoyer sur le site Les Echos, pour respecter sa politique de diffusion d'articles imprimés.
Les réactions à cet article se multipliant un peu partout, je ne sais comment répondre à tous en même temps: je choisis donc de le faire ici, sur mon blog.
Deux précisions d'abord:
1/ On me demande si mon blog est "commercial" puisqu'il y a de la "pub" pour une émission de BFM. J'ai déjà répondu à cette question: non, je ne touche pas d'argent pour cette émission, directement ou indirectement. L'accord est le suivant: en échange de mon travail de journaliste, BFM cite le nom de mon journal et mon journal publie un encadré sur l'émission. Cette émission est animée par moi, je décide seul de mes invités et des sujets. J'ai le sentiment que mettre un lien (que j'ai dessiné moi-même) dans son blog pour une émission d'information dans une radio n'est pas très différent de n'importe quel type de lien renvoyant sur un site ou un blog. Dites-moi si je me trompe.
2/ On me demande si je touche de l'argent pour mon point de vue dans Les Echos: la réponse est non, ni directement, ni indirectement. Simplement, je leur propose de temps en temps un "point de vue" et ils décident ensuite de le publier ou non.
Les réactions principales à mon article et mes commentaires maintenant:
1/ Grosso modo, on me reproche d'être "contre" les blogs puisque j'émets des critiques que l'on juge inutiles ou malvenues: inutiles car les blogueurs sauraient faire le tri dans la blogosphère, par bon sens ou par expérience, et malvenues car j'utilise moi-même un blog.
- Je ne suis bien sûr pas "contre" les blogs, je suis en faveur de tous les outils développant la démocratie de l'expression, est-il besoin de le dire; le blog comme outil, oui, bravo! Même si je maintiens que ce n'est pas une avancée technique majeure, c'est une facilité; d'où mon expression "le blog, c'est le web pour les nuls", les "nuls" étant pris - est-il là aussi besoin de le dire - dans le sens où le prend la collection de bouquins éponyme, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas envie de s'embêter avec du code. Et j'en fais bien sûr partie!
- Mes critiques sont des critiques. Je n'ai aucunement l'intention de les justifier davantage aux excités qui - certains se cachant sous de fausses adresses - me menacent même de "google bombing" : j'attends cela avec impatience!
Aux autres, ceux qui veulent débattre, je suis prêt à répondre point par point.
2/ On me reproche de souligner que le blog est un phénomène médiatique largement relayé et supporté par les éditeurs de logiciels de blogs et fournisseurs de services blogs.
- C'est un point à connaître, c'est tout. Si tout le monde le sait, alors, d'accord, ma précision est inutile, désolé! Que tel ou tel éditeur soit tellement passionné par ses produits qu'il décide d'avoir lui-même son blog et que son blog ait du succès ne change rien à ce que j'ai dit.
- On me reproche même d'utiliser un logiciel, Typepad en l'occurence, et d'avoir en même temps une position critique vis-à-vis de son éditeur!
- Le fait de mettre en avant cette position particulière des fournisseurs dans la promotion des blogs ne veut pas dire que j'oublie par ailleurs le développement exponentiel du phénomène. J'en souligne une particularité, c'est tout. Il est assez rare dans l'histoire des technologies que les fournisseurs se soient à ce point impliqués personnellement dans la promotion de l'utilisation de leurs produits. C'est la technique Michelin: le fameux "Guide" a été créé pour promouvoir les voyages en automobile et donc l'usage des pneumatiques et il comportait dans sa première édition surtout des adresses de garagistes!...
3/ On me dit que cela ne sert à rien vouloir faire la distinction entre les différents types de blogs, individuel ou collectif, anonyme ou en nom propre, personnel ou commercial... Dans ce dernier cas, c'est un peu comme si on vous disait, dans un journal papier, il y a des articles et il y a de la publicité mais c'est la même chose. De nombreux blogs mélangent allégrement les genres et je n'aime pas cela, c'est tout. Cette confusion n'a jamais contribué à améliorer la communication.
3/ On me reproche de minimiser l'impact médiatique des blogs - des millions de blogs d'un côté, quelques affaires mises en exergue en face - et on cite le fameux blog qui a fait jusqu'à 18 milllions de visiteurs pendant la campagne américaine.
- OK, donnez-moi d'autres exemples, svp. Je suis prêt à les recenser et à les publier ici, tous sans exception, après vérification.
4/ On me reproche de ne pas faire suffisamment confiance à la capacité de discernement des blogueurs et de vouloir laisser aux journalistes le monopole de dire ce qui est une information ou pas.
- Personne n'a le monopole d'un contenu, quel qu'il soit, évidemment.
- Je dis simplement que l'information est un contenu à valeur ajouté qui provient d'un travail de professionnel et se diffuse selon certaines règles et que ce travail donne du sens aux événéments et modifie le comportement et les connaissances de son destinataire.
- Je respecte tous les blogueurs  - comme je respecte tous les publics en quête d'échanges d'idées - je vois bien leurs capacités d'expression, de réaction et de mobilisation. C'est une communauté bien plus sensible que d'autres au contenu de l'expression, au débat, à l'échange. Elle a donc, sans doute, grâce à cette expérience partagée, une capacité de discernement et d'expression supérieure à la moyenne.
Mais en aucun cas, on ne peut appeller "information" tout ce qui est dit et échangé sur les blogs, loin de là. Si tous les blogueurs, en tant que lecteurs, savent faire la différence entre ce qui est information et ce qui n'est pas information, alors, effectivement, ma participation à ce débat est inutile.
(suite au prochain numéro!)

82 commentaires:

  1. Merci pour ces précisions trés utiles. J'ai l'impression que vous devez partager en grande partie certaines des thèses de Dominique Wolton, je me trompe ? La technologie est un moyen n'anticipons pas et ne mélangeons pas trop facilement les genres en lui donnant des proportions trop importantes,...

    RépondreSupprimer
  2. Parenthèse pour le contributeur précédent : Non la technologie n'est pas qu'un moyen, mais c'est un autre débat.
    Concernant l'article des Echos, il est sans doute le résultat de la communication caricaturale faite autour du sujet : relais d'opinion qui pronent le Blog mais dont les contributions éditoriales ne durent pas plus d'une semaine, conseils en organisation qui prétendent que sans blog on est rien mais dont le dernier post commence à dater sérieusement, commerciaux qui mélangent les genres au point de se retrouver sur leur propre blog avec des pubs adsense pour leur concurrent ou en contradiction avec leurs idées, etc.
    Mais c'est dommage, surtout venant des Echos, référence pour les grandes entreprises.
    Le Blog existe depuis des années, il se développe tranquillement sans besoin d'en rajouter. Il est très utile pour bon nombre d'individus, d'entreprises, de chercheurs, pour la diffusion de la connaissance et le partage d'expertise...

    RépondreSupprimer
  3. Luc Fayard tape sur les blogs dans Les Echos

    Discussion en cours ici aussi :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Luc de dire tout haut ce que d'autres pensent. Il est vrai que les blogs sont aussi souvent l'occasion de faire payer 9€ les sites perso qui étaient bien souvent gratuits...
    Il y a opportunité de commerce, il est normal que d'aucuns en profitent mais il serait aussi temps de souligner (la presse par exemple) que bloguer peu se faire autrement que sous typepad, il faut par exemple 5 minutes pour installer un DotClear chez Free et ce n'est qu'un exemple.
    Donc au nom du commerce il serait aussi temps que l'on arrête de raconter tout et n'importe quoi, suivez mon regard, il y a une différence énorme entre un blogeur et un journaliste, même si certains blogeurs auraient largement leur place dans les rédactions et si certains journalistes ne seraient jamais lus sur un blog... Il y a des millions de blogs, combien apportent réellement des idées et infos originales ?
    Donc oui les blogs constituent une avancée en terme de popularité et d'accessibilité de la publication d'idées et d'infos sur le net, mais ne parlons tout de même pas de révolution. Il ne faut pas croire que ça va balayer tout les autres medias. La ou il y a une vraie évolution c'est dans l'utilisation du protocole RSS, protocole qu'il faut arrêter de laisser croire qu'il ne peux s'appliquer qu'aux blogs...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai le sentiment que le grand public ne considère plus le blog comme un *outil*, mais comme un *phénomène*.
    Il faut reconnaître qu'il y a quelques années encore, le web était un dédale de routes de campagnes. A leur place, on développe aujourd'hui de vastes réseaux d'autoroutes, qui accélèrent(1) considérablement de flux de l'information.
    Tout va plus vite : les informations se créént et disparaissent plus rapidement, noyées dans une circulation perpétuelle et sans retenue.
    Et puis... un mot nouveau, c'est excitant. Dans "blog", il y a une notion d'aventure : des portes s'ouvrent et l'on se prend à rêver d'un monde différent.
    Il ne faut pas casser les rêves des gens. :)
    (1) ndlr: je ne parle pas des débits

    RépondreSupprimer
  6. J'ai pris le temps de lire votre article, et il est un peu surprenant.
    Vous couvrez seulement quelques-unes des facettes de ces outils, mais vous ne le dites pas. Vous taisez les plus intéressantes. Certaines affirmations sont un peu erronées, par exemple la "nouveauté" des blogs. En fait, les premiers weblogs ont vu le jour en... 1997, presqu'en même temps que l'explosion du web.
    Le Blog est fascinant, car sa simplicité d'interface et de mise en oeuvre permet une beaucoup plus grande diffusion et d'accès à la connaissance, une plus proche présence de l'individu, aussi. Mais il serait trop long de l'expliquer ici, nous avons des sessions de notre observatoire sur le sujet.
    Quant à votre dénonciation du phénomène médiatique orchestré par les commerciaux, j'y souscris totalement. Et j'en viens à penser que c'est cela qui vous a poussé à réagir. Si c'est le cas, faites un correctif dans des prochains Echos.

    RépondreSupprimer
  7. « Je dis simplement que l'information est un contenu à valeur ajouté qui provient d'un travail de professionnel et se diffuse selon certaines règles …» remplacer le mot « information » par « musique » et ce discours me rappelle celui d’autres personnes…
    Je pense que les journalistes devront faire comme les maisons de disque : s’adapter à une nouvelle façon pour les populations de consommer leurs produits, en l’occurrence de l’information… et ce même si effectivement, tout n’est pas information sur les blogs.
    Il n’y a aucune forme d’arrogance dans ce que je dis, mais je crois que nous ne sommes plus dans les années folles d’internet, et quand il y a un tel engouement pour un nouvel outil comme les blogs, on peut être quasi sur que ce n’est pas un feu de paille.

    RépondreSupprimer
  8. « Dans cinq ans, les médias auront changé si profondément que les personnes informées chercheront auprès des blogs d’amateurs en qui ils ont confiance l’information dont ils ont besoin ».
    Martin Nisenholtz, patron du site du New York Times.
    « What [blogs do] is put a human face on the company ».
    Greg Reinacker, president of NewsGator Technologies

    RépondreSupprimer
  9. accords

    Vous savez quoi ? Je l'aime bien moi son papier dans Les Echos. Il n'a pas oublié de se servir de ses neurones; qu'on soit ou non d'accord avec ce qu'il avance, c'est assez peu fréquent pour que ce soit respectable.

    RépondreSupprimer
  10. pour ma part je ne reproche rien, je commente, parfois de façon ironique, mais ce n'est pas la même chose.
    la séparation commercial / non commercial est un réflexe de mass média. nous sommes un média rare, qui avons plus de *pouvoir* que nos lecteurs, nous avons donc une résponsabilité éthique. nous devons indiquer qui sont nos actionnaires, quand il y a un conflit d'intérêt etc. un blog est un média pléthorique où *j*'ai moins de pouvoir que mes lecteurs, et où à priori je parle de moi, de ce que je pense ou de ce qui m'intéresse. et à moins d'être schiso, mon identité c'est du commercial et du non commercial. on peut avoir envie de séparer les deux, mais on peut aussi considérer que c'est pire que de mélanger les deux.
    je ne dis pas cela comme un reproche, mais même bénévole, une participation à une émission de radio engendre une notoriété qui peut être monétisable. donc vouloir tracer une barrière très nette est impossible, et comme les blogs n'impliquent pas la même responsabilité qu'un mass média, je ne vois pas pourquoi il faudrait s'encombrer de tout un tas de précautions qui rendraient l'acte d'écriture tout aussi peu naturel que dans la presse classique.
    éviter les conflits d'intérêt est difficile pour une personne seule. il y faut au moins une institution et des contre-pouvoirs. c'est trop ambitieux, trop d'honneur. quelque part tu prends tout cela trop au sérieux. c'est aussi du divertissement.

    RépondreSupprimer
  11. Lionel > le fait que la presse ne signale pas qu'il y a un nombre considérable de façons de bloguer gratuitement est une dérive de la presse, pas des blogueurs. le fait que Loïc Le Meur ne le signale pas c'est un peu normal, ce serait un peu du masochisme. j'ai vu des commentaires chez lui signalant des produits libres, il ne les a pas éffacés, à ma connaissance.
    il y a une chose que je ne comprends pas. pour la plupart des gens c'est parceque des commerciaux investissent dans la promo qu'ils découvrent quelque chose de nouveau, en l'espèce les blogs. il n'est donc pas étonnant après que les solutions commerciales soient plus connues que les solutions "gratuites". je ne vois pas en quoi c'est gênant. les gens peuvent très bien passer au gratuit/libre après, une fois qu'ils ont découvert et s'ils préfèrent.
    on peut bien sûr considérer qu'ils auraient découvert de toute façon, sans l'aide des commerciaux. c'est vrai pour le net si vous fréquentiez une université dans les années 90. c'est vrai pour les blogs si vous vous intéressiez à des domaines techniques. mais pour une large part de la population, ce sont des sociétés commerciales qui ont popularisé. c'est vraiment absurde cette façon de considérer qu'un modèle spécifique est meilleur. la réalité c'est la coexistance des deux, l'un convenant mieux à certains et l'autre à d'autres.
    votre anti-commercialisme est une forme de totalitarisme, de même que vous avez raison de critiquer le tout commercialisme comme totalitaire. mais on en est très loin dans ce domaine d'activité. le 'blog' repose sur des formats ouverts que personne à ma connaissance n'a encore réussi à contrôler. une éventuelle prochaine version de typepad peut essayer, mais à mon avis leur part de marché est trop faible pour que ça marche.

    RépondreSupprimer
  12. >>>votre anti-commercialisme est une forme de totalitarisme,
    Je n'ai rien dit ni pensé en ce sens, il faut juste. Je voulais juste souligner qu'il existe des alternatives qui mériteraient que la presse en parle, même si indirectement elles ne sont pas toujours "gratuites".

    RépondreSupprimer
  13. Journalistes et Spécialistes

    Dans ces cas, certains spécialistes les embrochent, les font rôtir, et ajoutent de l'huile...

    RépondreSupprimer
  14. D'accord avec sebastien. On est en démocratie :
    "ma liberté commence ou se termine celle des autres".
    Blog commerciaux, non commerciaux, etc... il faut de tout dans la blogosphère, le citoyen/bloggeur fera le trie de lui même.
    PS : je me permet de relayer une information non vérifiée mais qui me semble crédible (pour ceux qui se sentent concerné) :
    Les brevets logiciels passés en douce ?

    RépondreSupprimer
  15. Le phénomène des blogs me fascine, parce que d'une part je suis d'accord avec l'analyse de luc, mais que d'autre part l'engouement actuel est à considérer, même s'il est trop tôt pour en dire la pérennité.
    Un point tout de même: ce que le blog apporte en plus, c'est la syndication, le canal RSS. Donc la possibilité de reprendre le fil sur un autre site, ou de lire avec un autre lecteur que html. Le blog c'est aussi une manière de favoriser une émergence de forme par partage et reprise de l'information.
    Juste un petit commentaire au passage.

    RépondreSupprimer
  16. Je me souviens de mes premiers sites persos : j'intégrais dans les pages des outils de chat pour discuter en direct avec mes visiteurs, il y avait un forum, je publiais mes notes selon un ordre chronologique remontant, avec des pages d'archives mensuelles, j'utilisais ICQ, j'avais une liste de diffusion, je faisais des échanges de liens avec d'autres sites, etc... Bref, pour moi, le blog ça été un outil "tout en un" providentiel, mais j'ai continué à faire que je faisais déjà, et la transition a été pour moi presque transparente. Je n'ai pas changé fondamentalement ma façon de penser mon contenu, en passant du site perso au blog. Disons que le blog m'a permis de ne penser qu'au contenu...

    RépondreSupprimer
  17. La blogosfera es un mito

    Hoy nos sentimos un poco polacos. Pero vamos a hablar de franceses. En la casuística de artículos periodísticos sobre el tema blogosférico (vaya frasecita, que se vea que nosotros también podemos ser pedantes) es frecuente ver el caso del periodista

    RépondreSupprimer
  18. "Une information produite et auto-régulée par une communauté de bloggers est-elle fiable ? Pour ma part, j'ai des doutes sur cette production sans la médiation et les moyens d'une rédaction."
    Danielle > Il me semble, que sauf rares exceptions ( très rares ), les bloggeurs ne produisent pas une information ex-nihilo. Tout bloggueur qui se respecte donne sa source, source qui est vérifiable par d'autres bloggueurs, qui pourront trouver une autre source qui infirme ou confirme la première information. Une information donnée par un bloggueur ( avec sa source ) déclenche une série de "vérifications", de mise en perspective, etc.. dûs à la nature même des blogs. Je ne ferais pas plus confiance pas plus à un bloggueur qui donnerait une info sans arguments et mal documentée, qu'un journaliste qui ferait la même chose.
    Et quand même, on a vu ce que donne la médiation et les moyens d'une rédaction avec les AMD, pour ne parler que de ça. Henri Pingeat, ancien directeur de l'AFP a déclaré récemment sur France-Culture qu'en matière de média ( surtout télé ), le directeur commercial prime sur le directeur de la publication. On peut généraliser cette citation à tous les médias sans risquer de se tromper.

    RépondreSupprimer
  19. J'ai bien lu votre article et je me suis demandé si nous parlions de la même chose. Voici ce qu'il est AUSSI possible de faire avec un Weblog : http://terresdefemmes.blogs.com
    Pour mon plaisir (et sans avoir de compagnon ou de compagne informaticien pour résoudre les difficultés techniques) et pour le plaisir de mes ami(e)s. Pour quelques euros par mois. Oui, le "diablogue", cela existe vraiment et cela n'a rien à voir avec les forums (je suis une habituée de zazieweb.fr, qui de toutes manières sera mon diffuseur d'ici peu grâce au lien de syndication RSS). Le blog serait-il aussi, comme la lecture, un "vice interdit"? J'ai écrit pendant des années sur un Webzine littéraire et je n'ai jamais été aussi bien référencée, et surtout aussi... comblée. Tapez Angèle Paoli oui Terres de femmes sur Google Monde ou Google Francophone, et vous verrez... Tapez aussi loups et Cixous. Je pourrais continuer. Toutes mes amies poètes corses(Marie-Ange Sebasti, Marie-Paule Lavezzi,...) sont maintenant en tête de liste de google (Parce que le serveur est américain...évidemment... et moi je n'ai pas les moyens de me faire référencer à ce niveau avec un petit site français).
    Bien cordialement,
    Angèle Paoli

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    Je viens de lire l'article des Echos suite a un passage sur un autre blog. Ensuite la liste des réactions.
    Disons que je suis assez en accord avec l'article des Echos, d'une part sur l'aspect commercial (un blog chez TypePad ou Blogger ca représente une petite somme annuelle quoi qu'il arrive pour avoir un produit utilisable). D'autre part sur l'aspect informationnel. Bien évidemment le blog n'est en aucun cas un journal. Même si il permet une information personnelle et proche de la source des événements les réactions et théses développées ne sont en aucun cas un modéle d'objectivité.
    Que reste-t-il ? difficile à dire. Je dirais que le Blog est simplement une forme d'expression adaptée au nouveau média qu'est Internet. Et les formes d'expression de ce média évoluent tous les jours. Le blog sera peut-être bientot relégué par le Wiki dans le courant de la mode Internet.
    En tous les cas ce que constate un surfeur et blogeur, au quotidien et dans son expérience propre c'est que la plupart de ses feelings sont partagés par beaucoup.
    Plus qu'ailleurs le blog se devrait d'être un phénoméne étudié par les sociologues.
    Un dernier mot sur l'objectivité des journaux. Rappelons nous les derniéres paroles de Serge Dassault ou d'Arnaud Lagardére au moment ou l'un et l'autre prenaient le controle de groupes de presse.
    Voila.
    @+, Bek

    RépondreSupprimer
  21. Le blog ou les sites persos ont au moins l'honneteté de reconnaitre leur subjectivité, contrairement à une grande majorité de la presse dite professionnelle.
    Effectivement, il y a autant de mensonges dans les blogs que dans la vie réelle, ou que dans le journalisme dit professionnel.
    Car si on ne peut verifier telle ou telle video sur le net, il etait tout autant difficile de verifier les dire de la mytomane du RER D (que les medias ont pourtant érigée en demoiselle courage) et difficile de vérifier que le bagagiste de Roissy etait vraiment un terroriste en puissance, pour prendre deux exemples qui sont revenus comme des boomerangs prouvant la confiance que l'on peut faire des medias estampillés qui "Dassault", qui "lagardere", qui "Wendel", medias financés par des propriétaires dont l'investissement est tout sauf philanthrope.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  22. Ping et pong

    Beaucoup s'interrogent sur le mariage de raison et d'intérêt entre la presse en ligne et la blogosphère. En quelques mois la presse professionnelle en ligne, avec beaucoup d'opportunisme, a adopté les blogs, il lui reste a démontrer qu'elle est prê...

    RépondreSupprimer
  23. Wow!!! Good job. Could I take some of yours triks to build my own site?m

    RépondreSupprimer
  24. Excellent web site I will be visiting often

    RépondreSupprimer
  25. I enjoy your site very much! THANK YOUs

    RépondreSupprimer
  26. Thanks so very much for taking your time to create this very useful and informative site. I have learned a lot from your site. Thanks!!r

    RépondreSupprimer
  27. Class site.
    Your site has very much liked me.
    Different work!!!

    RépondreSupprimer
  28. It\'s a great and valuable site!

    RépondreSupprimer
  29. Hi! Definitely nice and neat site you got there.e

    RépondreSupprimer
  30. I enjoy your site very much! THANK YOUs

    RépondreSupprimer
  31. I have been looking for sites like this for a long time. Thank you!

    RépondreSupprimer
  32. Hi, all. Nice site...I really like your site ! Good job man.t

    RépondreSupprimer
  33. Excellent site - do keep up the good work.

    RépondreSupprimer
  34. Fascinating site and well worth the visit. I will be backv

    RépondreSupprimer
  35. I browse and saw you website and I found it very interesting.Thank you for the good work, greetings:

    RépondreSupprimer
  36. Hi, all. Nice site...I really like your site ! Good job man.

    RépondreSupprimer
  37. Very good web site, great work and thank you for your service.

    RépondreSupprimer
  38. Pretty nice site, wants to see much more on it! :)l

    RépondreSupprimer
  39. It\'s a great and valuable site!-

    RépondreSupprimer
  40. This is very interesting site8

    RépondreSupprimer
  41. It\'s a great and valuable site!

    RépondreSupprimer
  42. Looking for information and found it at this great site...i

    RépondreSupprimer
  43. I enjoy your site very much! THANK YOU

    RépondreSupprimer
  44. Great Site - really useful information!

    RépondreSupprimer
  45. Very interesting website. Keep up the outstanding work and thank you...n

    RépondreSupprimer
  46. Great site. I will bookmark for my sons to view as well!!!n

    RépondreSupprimer
  47. Thanks so very much for taking your time to create this very useful and informative site. I have learned a lot from your site. Thanks!!

    RépondreSupprimer
  48. Very cool design! Useful information. Go on!c

    RépondreSupprimer
  49. You guys do a wonderful job! Keep up the good work!!!i

    RépondreSupprimer
  50. Very interesting website. Keep up the outstanding work and thank you...t

    RépondreSupprimer
  51. Thank you for your site. I have found here much useful information...

    RépondreSupprimer
  52. Very cool design! Useful information. Go on!I

    RépondreSupprimer
  53. Looking for information and found it at this great site...o

    RépondreSupprimer
  54. Nice site its very interesting site! your site is fantastic.p

    RépondreSupprimer
  55. Thank for making this valuable information available to the public.

    RépondreSupprimer
  56. This is very interesting site....

    RépondreSupprimer
  57. I consider that beside Your site there is future!

    RépondreSupprimer