lundi 31 janvier 2005

Les Tontons Flingueurs

Tontons_eglise_1En hommage à tous ceux qui, comme moi, ont une tendresse particulière pour ce film de Michel Audiard et ses dialogues surréalistes....
Ah pouvoir dire un jour comme Raoul Wolfoni, par exemple à son patron:
"Mais y connaît pas Raoul, ce mec! Y va avoir un réveil pénible! J'ai voulu être diplomate à cause de vous, éviter que le sang coule, mais maintenant, c'est fini, j'vais le travailler en férocité!"
"Un bourre-pif en pleine paix"...
"L'ironie du primate, l"humour louis-philippard, le sarcasme prud'hommesque.."
"L'homme de la pampa, parfois rude, mais toujours courtois.."
"Touche pas au grisbi, salope!"
"Le furtif, par exemple, a complètement disparu..."
"La puissance de feu d'un croiseur..."
La scène de la cuisine
"J'ai l'honneur de vous demander la main de votre nièce..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire