lundi 28 février 2005

L'imprimante vous mitonne des plats

note transférée : ICI, sur mon nouveau site.



La salade mythologique

Peneloppe_waterhouseCertains disent que ce sont des polytechniciens qui l'ont écrite... En tout cas, il faut une certaine culture de la mythologie et une bonne aptitude au calembour et autres mauvais jeux de mots, dans le genre salle de garde. Je n'ai Héliades pas tout compris! Claude Gagnière la cite avec gourmandise dans son livre "Pour tout l'or des mots": voir ma Bibliographie.


Chant Premier
Pénélope Enée d'Oreste Héra six
Que je vous Archonte Ulysse Troie.
...



Terrifiantes Mémoires d'un eunuque

Danshimemoireeunuque Ce
livre est un coup de poing.
Ils étaient des milliers dans la Cite Impériale, castrés par force ou pour l'argent, vendus par leurs parents ou enlevés par des sbires. Esclaves accroupis ou debouts pendant des heures devant leurs maîtres, silencieux, décapités pour un oui, pour un non. Et pour quelques-uns qui furent de véritables puissants, les autres restèrent sans argent et sans avenir. Ils devaient même racheter aux castrateurs officiels de la cour leurs attributs perdus,...



dimanche 27 février 2005

Ceci n'est pas un palmier

Palmier_meditel_1Mais une anntenne relais GSM camouflée! L'explication, qui a l'air véridique, est  chez lebaroude.  vers qui m'a aiguillé Blaise.

jeudi 24 février 2005

Qu'est-ce qu'un blogueur?

"Un blogueur, c'est qu'elqu'un qui blogue sur son blog."
Ce n'est pas moi qui le dit mais Jon Garfunkel, relayé en détail et très sérieusement par Jean-Pierre Cloutier.
Moi, évidemment, cela m'inspire des réflexions moins sérieuses...
C'est merveilleux un monde qui se crée sa propre entropie, son propre système, avec ses lois (Godwin, Blood).



mercredi 23 février 2005

Allez voir "Sideways"

SidewaysOn vous l'a sûrement déjà dit, je ne fais que le répéter: oui, allez voir ce film délicieux, drôle, touchant...
C'est une copine française, Sophie, qui vit et travaille aux Etats-Unis (Chicago), qui m'a alerté en m'écrivant: " Pour tous ceux qui aiment le vin, ont été initiés à la dégustation et aiment à croire qu'il existe encore une Amérique pas forcément conquérante.."




Pourquoi ils aiment travailler chez Brother & Brother

Brotherbrother_3Une vidéo hilarante! Merci Fred! Voci une jeune femme qui remercie le programme "e-family" de Brother & Brother qui lui permet d'avoir des nouvelles de ses enfants au moins une fois par semaine...



mardi 22 février 2005

Vous aimez courir? Pas moi!

UltrafondusMais jai un jeune collègue, Philippe, qui aime tellement ça qu'il a lancé le magazine Ultrafondus, pour les vrais fanas, ceux qui veulent vraiment courir pendant des heures, des jours, des semaines...



Les bonnes questions

Boomerang_1J'aime particulièrement celle -là:
"Je veux acheter un boomerang neuf : comment puis-je me débarrasser de l'ancien ?"
Voici le texte intégral:



lundi 21 février 2005

Médicaments: faut-il se méfier des génériques?

PilulesJe lance le débat: un contact revient d'une mission d'étude en Chine. Il y a observé les conditions de fabrication des médicaments génériques et il en est revenu horrifié: selon lui, aucune hygiène, les pilules sont ramassées dans des seaux, des vieux tuyaux traînent partout.



vendredi 18 février 2005

L'image de votre coeur en 5 secondes

GelightpeedvctimagecoeurC'est l'exploit des nouveaux appareils Lightspeed VCT fabriqués par General Electric et qui équipent le Centre de Cardiologie du Nord, à Saint-Denis (93). L'histoire est dans Le Parisien d'aujourd'hui. Avant, il fallait 20 secondes et les images étaient moins précises. On a gagné 15 précieuses secondes...

Je vous offre une séance de relaxation!

Pict0021... ou plutôt, ce n'est pas moi mais le Cabinet Stimulus, dirigé par le pyschiatre Patrick Légeron, spécialiste du stress, rencontré sur BFM. Un homme qui dit de belles choses, comme: ...



jeudi 17 février 2005

Femmes_voilees_devant_leur_pcTrouvé dans Le journal des nanas du net

"Oblivion" par Astor Piazzolla

QuintangooblivionJ'adore cette musique alors, tant pis, j'enfreins la loi et je vous l'offre Download astor_piazzola_oblivion.mp3 (128Kbps de 4 Mo). C'est doux, c'est triste, c'est prenant, c'est beau, c'est langoureux -  c'est hyper-connu je sais mais j'ai le droit d'en parler quand même non! -  C'est cadeau pour vous...



mercredi 16 février 2005

Le GPS à l’heure de la relativité

GpssatelliteOn en apprend tous les jours : saviez-vous que le système de localisation GPS (Global positioning system) construit sur une constellation de satellites tournant autour de la terre, tient compte de la théorie de la relativité générale d’Einstein ?
Eh oui, ses horloges embarquées doivent avoir des variations dix mille fois plus petites que celles dues à la relativité. Pourquoi ? ... 



Le Dialector, nouveau dictionnaire de la communication

DialectorIl se feuillette comme un bouquin. Sympa, distrayant et instructif. Pour savoir si vous êtes vraiment "above the line" , capable de trouver des "insights aspirationnels" ou, au contraire, adepte de la  "post-rationalisation". Merci Julien.
Si j'osais , je dirais que cela me rappelle un peu le style de mon "Dictionnaire impertinent des branchés"...(:-).
Par exemple cette définition du pubeux:
Pubard (ou pubeux)
Personnage douteux qui fait semblant de travailler dans la pub, ce qui lui laisse le temps d'écrire des bouquins pour critiquer la pub....




Bush on the phone: cherchez l'erreur!

BushphonePas étonnant qu'il ne comprenne rien à ce qu'on lui dit!

mardi 15 février 2005

Want to Be the First Software Developer in Space?

Spaceadventure_1









Franchement, nous, dans la presse, pour attirer le chaland, avec nos petites promos de clés USB et autres mini appareils photos numériques, on est ridicule: l'éditeur de logiciels Oracle, lui, c'est un voyage dans l'espace qu'il vous  promet!...



Le sashimi et l'ingénieur, l'ours et le polytechnicien

SashimiOurs_1C'est une blague qu'on raconte chez HP, où l'on cultive l'esprit ingénieur, mais on sait aussi s'en moquer:
"L'ingénieur, quand il fabrique un sashimi, pour le vendre, il dit: c'est un poisson mort, mais frais."...



lundi 14 février 2005

Une superbe animation japonisante

JaponC'est à voir et à entendre ICI .
de la part de Christophe, merci.

Essai d'album photo en live dans mon blog

Pour voir, j'ai mis mon album photo des Seychelles mis en scène par le loficiel Atafoto directement dans les fichiers de mon blog:
album...
et ça a l'air de marcher! (il y a une page blanche et une répétition mais l'erreur vient de moi, je corrigerai tout ça plus tard...)
Le problème, c'est qu'il faut quand même apparemment passer d'abord par un site ftp , le recopier sur son disque dur et ensuite tout copier à la mimine, fichier par fichier, dans le répertoire du blog: pas très simple. Y'a moyen d'automatiser tout ça?

De la RTF à "Du temps de cerveau humain disponible"

MireortfEn juillet 2004, Patrick Le Lay expliquait que la mission très difficile de TF1 consistait à "vendre à Coca-Cola du temps de cerveau humain disponible" (c'est ce jour-là que j'ai débranché ma télé): c'est en hommage à ce grand homme que le net-artiste Christophe Bruno avait imaginé une performance....



dimanche 13 février 2005

Albums Photos: plein de nouveautés!

Mircrosoft_corp_1978Taureau_sur_la_tete... à voir dans Sans Légende, comme cette ultra-célèbre des fondateurs de Microsoft... (cherchez Bill Gates) et d'autres nouveautés également dans Records à battre. Comme la fameuse du taureau sur la tête, très dur à exécuter.

Essai ethnologique : Le Patron

PdgPourquoi celui-ci est-il LE patron, LE numéro un (d’entreprise, de parti politique, d’administration, d’organisation, de compétition sportive…) et pas celui-là ? Qu’est-ce qui fait la différence ?
Passons en revue les raisons possibles.
1/ Les compétences ?
Manifestement pas ! Je connais, vous connaissez des tas de patrons qui sont moins efficaces que leurs collaborateurs directs....



vendredi 11 février 2005

On se fait une petite vidéo?

Elle est sympa mais pèse quand même 5 meg! J'espère que la bande passante de typepad supportera le trafic infernal que ça va générer. C'est pas du sexe, je le dis tout de suite! c'est en format .mov (QuikTime) et c'est Singing On The Rain 2 . De la part de netgui.

Délicieusement mysogine...

Blondesourisc'est pas moi qui l'ai trouvé, c'est fred !

L'intellectuel, le philosophe, l'expert, l'honnête homme, etc.

On va jouer à un petit jeu idiot, classer les gens en 4 catégories:


  1. ceux qui disent des choses simples avec des mots compliqués: les intellectuels, les médecins, les pubeux, les patrons, les politiques...

  2. ceux qui disent des choses compliquées avec des mots simples: les scientifiques, les boudhistes...

  3. ceux qui disent des choses compliquées avec des mots compliqués: les philosophes, les professeurs, les experts, les garagistes...

  4. ceux qui disent des choses simples avec des mots simples: les gens normaux, l'honnête homme, les amoureux, les poètes...


jeudi 10 février 2005

Ras le bol des pannes!

Ca y est, ce coup-là, j'en ai marre! Chez moi, à la maison ou au bureau, tout est en panne, personne ne sait réparer et ça commence vraiment à me fatiguer...
1/ la voiture: dès qu'on accélère trop vite, le turbo s'essouffle et le moteur s'arrête, carrément! On a à peine 100m pour se garer. Deux aller-retour chez le garagiste et le problème persiste...
2/ l'ordinateur:...



mercredi 9 février 2005

Ah, c'est beau les stats!

Sitemetervisists_1Je me suis inscrit depuis deux jours, pour voir, à SiteMeter, et voilà les stats qu'il me donne.
Ah que c'est beau! Ca fait du monde, c'est moi qui vous le dit! Même à l'heure du déj, il y en a qui préfèrent venir chez moi que chez MacDo!
(PS: évidemment, j'ai pris le graph le plus favorable, celui des "visits"...)

Le Top des mots clés chez Voila

.. qui au passage, ne me référence toujours pas, ça fait des jours que j'ai demandé. Vous tapez "infotechart" chez Voila et il ne trouve rien: c'est pas un scandale, ça?
Bon, je  mets le top 50 des mots clés dans ma note et ensuite je n'ai plus qu'à attendre les clics! Evidemment, ça serait mieux de les mettre dans les metatags mais je n'ai pas la moindre idée  comment il faut faire. Quelqu'un?
01  saint valentin
02  code du travail...



Carly Fiorina virée, la bourse dopée!

Condi_riceCarlyfiorinaIl y avait il y a encore quelques heures deux Américaines célèbres : Condoleeza Rice, la sécrétaire d'Etat et Carly Fiorina, la pédégère de HP.
Il n'y en a plus qu'une.
L'autre, Carly, vient d'être virée comme une malpropre par son conseil d'administration....



mardi 8 février 2005

Je censure mon blog!

Kate m'a envoyé un commentaire, sympa, d'ailleurs.
En cliquant sur son blog - quelques-uns d'entre vous l'ont déjà fait!- on tombe sur quelque chose d'assez beau, d'étonnant et aussi de très cru, genre sado-maso artistique, jambes de femmes écartées en gros plan.
Personnellement, je trouve cette vision... euh, surprenante...



Panneaux de signalisation...

Only_in_canada...des photos de panneaux bizarres signalés par Julien: c'est chez Swank Signs.
J'en mettrai sans doute quelques-uns dans mon Album Only In...

lundi 7 février 2005

L'Album Photo Atafoto: sympa!

Suivant une suggestion de Emmanuel, j'ai testé une version démo de l'album photo Atafoto. Franchement, c'est pas mal pour un début, ça se fait en deux temps, trois mouvements.
A titre d'exemple, voici mon Album Seychelles en Atafoto.
A quand ce bidule sur Typepad?

On s'embête pas au Gouvernement et à l'Assemblée!

Tout le monde connaît bien sûr, mais tant pis, mon blog servira d'archives!!!
Gouvernement

La Vérité - sur les blogs - si je mens!

1/ Personne ne les lit.
C'est, hélas, la stricte réalité statistique. Il y a peut-être 10 millions de blogs de par le monde, dont forcément une grande majorité en anglais ; donc, déjà,  ceux qui écrivent dans une autre langue, les pauvres, s'adressent à un pouième de l'humanité.
Sur ces 10 millions, quelques-uns raflent l’audience. ...Les autres...

L'aphorisme du jour, à la Woody Allen

Il y a deux questions que les gens se posent, le soir, en rentrant du bureau.
La première: "A quoi je sers dans la vie?" (en fait :"Qu'y a-t-il, vraiment, après la mort?" Mais on n'ose pas se le dire comme ça.)
Et la seconde: "Où vais-je trouver une place de parking?"
Et les gens qui prennent le train, me direz-vous? Ceux qui vont à pied? en vélo? en roller? en mule? sur les mains? etc.
Leur seconde question est: "Aura-t-il trouvé une place de parking?"

vendredi 4 février 2005

Fixez attentivement cette photo...

Girafe


...pendant 10 à 15 secondes (attention, c'est long!)...
...et vous finirez par y voir...


...une girafe!


Merci notamment à aqualine et Fred.

Téléscopage (les titres de presse qui se télescopent)

Le même jour, 31 janvier, deux visions des choses:
Thierry_breton_1


Le Figaro Entreprises
Thierry Breton: "J'ai la double culture, public et privé"
avec en chapô: "Le président de France Télécom vit son poste comme un sacerdoce".
Ca, c'est la culture "public"...



Albums Photos : "Records à battre" et "Sans Légende"

Je ne sais pas ce qu'il m'arrive: je suis très branché photo en ce moment. Voici donc un nouvel Album, celui des records à battre: n'hésitez pas à me proposer des photos . Je préfère des photos sympa, pas méchantes, qui font rire sans prétention et qui se comprennent d'emblée, sans forcément avoir de commentaires.
Je crée également dans le même état d'esprit l'Album Photo Sans Légende: on regarde, on comprend et on sourit... Appel au peuple pour l'enrichir...

jeudi 3 février 2005

L'album des photos : Only In...

Un autre petit album photo humoristique qui circule pas mal sur internet:  le "only in", ce que vous ne verrez qu'en... (Australie, France, Texas,etc.).
Onlyinetatsunis_1On termine en général le feuilletage par celle-là, que j'aime bien : ce que vous ne verrez qu'aux Etats-Unis... (mais est-ce bien vrai?)

Note de service

- NOTE DE SERVICE -


De : Cécile MARTIN - Direction des Ressources Humaines
A : Tous les salariés
Date : 01 / 12
Sujet : Fête de Noël
Chers Tous,


Je suis heureuse de vous informer que la Fête de Noël de la Compagnie aura lieu le 23 Décembre, à partir de midi, dans les salons privés de notre Grill House....



The Last Photo I Ever Took

C'est une série de photos qu'on trouve un peu partout, notamment chez Worth1000 (avec login quand j'y suis allé) .
Parfois c'est pas drôle...
J'ai décidé de garder dans mon Album que celles qui sont "vraiment" sympa et pas trop méchantes...
Comme ces deux-là...
ThelastphotoievertooktaureauThelastphotoievertookgolf_1

Un générateur de texte, ça sert

Si vous êtes en panne d'inspiration, faites confiance au générateur de texte de Charabia.Net! .
Merci à Julien (à lui de me dire s'il veut que je communique ses coordonnées!), qui m'a aiguillé sur cet exemple de bon texte très utile sur le e-business.

mercredi 2 février 2005

Seychelles (bis)

A la demande de Carl, quelques photos des îles, dans mon album....

Daniel Kahneman: "Nous ne prenons pas nos décisions de manière rationnelle"

(extrait d'un de mes récents éditos)
En tout cas, pas toujours! Rentrent en jeu dans nos critères de choix des arguments qui ne sont pas « objectifs » : la conformité avec une décision antérieure, même si celle-ci n’a pas prouvé son efficacité (ce que les sociologues appellent « l’effet de gel ») ; le désir de satisfaire son patron; l’image qu’on se fait de soi; une préférence relationnelle ou affective, etc.
Danielkahneman Les tenants de ces théories vont être renforcés par un auteur de poids, prix Nobel, le psychologue Daniel Kahneman (*). Selon lui, la plupart des décisions de management sont prises en fonction d’arguments individuels basés surtout sur la perception, le contexte, voire même un raisonnement défectueux !
Les deux facteurs les plus influents sont nos intuitions et notre raisonnement. Et nous sommes davantage guidés par l’intuition que par la raison: même l’achat d’une voiture commence par une impulsion et une émotion, sur lesquelles ensuite, et seulement ensuite, vient se superposer un raisonnement.
Dans notre vie de tous les jours, nous sommes guidés par ce mode intuitif et émotif : notre façon de conduire, de discuter avec les autres, de réagir à une situation et donc, de manager.  Et c’est normal : si l’on passait son temps à se scruter, on ne pourrait plus avancer !
Le problème, évidemment, c’est que cette prégnance de l’intuition et de l’émotion est régulée par un cerveau imparfait. C'est « l’illusion cognitive », dit Kahneman : on pense avoir compris et trouvé la solution mais on a tout faux !
Le contexte, les situations que l’on vit, ont aussi un impact : si on trouve un gros billet par terre (et qu’on décide de le garder !), on aura tendance à voir la vie du bon côté, pendant un certain temps et les décisions que l’on prendra dans cet état d’esprit ne seront pas les mêmes que si elles venaient après un événement malheureux. «  Dans votre vie, rien n’est aussi important que vous le pensez, tant que vous y pensez », dit Kahneman. Le seul fait de penser à certaines choses les rend prioritaires.
Autre attitude répandue : les gens n’aiment pas perdre, ils sont beaucoup plus sensibles à ce qu’ils peuvent perdre qu’à ce qu’ils peuvent gagner. Un des tests les plus amusants de Kahneman : on joue à pile ou face ; pile, vous gagnez 20 dollars ; face vous perdez X dollars ; et on vous demande : "quelle valeur doit avoir X pour que vous acceptiez de jouer ?" Réponse moyenne : 40 dollars ! On veut bien jouer à condition de gagner le double de ce qu’on perd.
Dans le management des technologies, on en déduit quelques règles simples : il ne faut pas penser les problèmes séparément (parce que chacun prend alors trop d’importance) mais il faut les relier les uns aux autres, ce qui permet de prendre du recul.
Autre exemple, applicable à nos investissements : quand on achète une maison qui nous paraît trop chère pour nous mais qu’on veut absolument, dit Kahneman, il vaut mieux prévoir en même temps le budget d’aménagement. La note globale passera mieux. Si on fait l’opération en deux temps distincts, on dépensera instinctivement nettement moins dans l’aménagement ultérieur. On est ainsi en permanence « ancré » sur des critères subjectifs, nous dit Kahneman. Tout marin en déduira qu’il faut savoir lever l’ancre…
(*) « What Where They Thinking ? »

Humour britannique: The Bucket of Horse Sh*t

A little old lady answered a knock on the door one day, only to be confronted by a well-dressed young man carrying a vacuum cleaner. "Good morning," said the young man. "If I could take a couple minutes of your time, I would like to demonstrate the very latest in high-powered vacuum cleaners." "F*** off!" said the old lady. "I haven't got any money" and she proceeded to close the door. Quick as a flash, the young man wedged his foot in the door and pushed it wide open. "Don't be too hasty!" he said. "Not until you have at least seen my demonstration." And with that, he emptied a bucket of horse sh*t all over her hallway carpet."If this vacuum cleaner does not remove all traces of this horse sh*t from your carpet, Madam, I will personally eat the remainder." "Well," she said, "I hope you've got a f***ing good appetite, because the electricity was cut off this morning."

La Flûte enchantée...dunlopillée!

FluteenchanteebastilleJ'ai eu la chance d'être invité hier soir (des places à 130 euros, c'est pas très popu...) à l'Opéra Bastille à Paris pour La Flûte enchantée de Mozart, "Die Zauber flöte".  Très belles voix , Pamina surtout, la soprane Mireille Delunsch. Coffre, émotion. Rien à redire.
Mais la mise en scène signée La Fura dels Baus, un collectif de Barcelone. Alors là!.... C'est une espèce de jeu vidéo grandeur nature, jeux de lumière, immenses vidéoprojections entre glauques et bizarroïde. C'est dommage parce que certaines scènes sont bien vues.
Mais, sur la scène justement, des machinistes (sont-ce les choristes? on ne sait pas) passent leur temps à manipuler des Dunlopillos géants dont manisfestement ils ne savent pas quoi faire: on les gonfle, on les dégonfle, on les couche, on les dresse, on les croche, on les décroche. C'est un hymne au matelas dans tous ses états! On ne voit que ça, à tel point qu'on en oublie les chanteurs et la musique (que j'ai trouvée interprétée un peu mollement mais c'est peut-être l'effet Dunlopillo).
Il ne me reste plus qu'à écouter un bon CD les yeux fermés! Couché sur mon Dunlopillo...

mardi 1 février 2005

Conversations avec un philosophe sur internet, les blogs, etc.

BesnierCi-dessous,  extraits de la discussion que j’ai eue récemment sur BFM (c'est dans le dernier quart d'heure de cette séquence audio) avec Jean-Michel Besnier, un philosophe qui dit plein de choses passionnantes, et parfois dures, sur des sujets qui nous intéressent comme la modernité, internet, les blogs, etc.


Pourquoi les philosophes n’aiment-ils pas la technique ? Ils en ont peur ?
JMB : Il existe une vieille tradition de disqualification de la technique chez les philosophes : la technique, c’est l’affaire des esclaves. L’homme est asservi à la nature et la technique c’est l’ensemble des démarches qu’il utilise pour ruser avec la nature.
La philosophie, c’est la lenteur et la technologie, la vitesse, c’est cela ?
JMB : Oui, la philosophie est du côté de la contemplation ; pour nous, la plus haute pratique, c’est la contemplation. Le philosophe est déconcerté par la vitesse, cette fuite en avant permanente, qui fait oublier l’essentiel, qui recouvre tout. Toutes les grandes questions des philosophes sont recouvertes par la technique qui manipule des « étants », par opposition à « êtres ».
Vous dites aussi que le rituel, nécessaire, disparaît avec internet…
JMB : Internet homogénéise les pratiques à l’échelle de la planète ; tout ce qui est singulier se dilue, se dissipe ; on assiste à une planétarisation des comportements, liée aux machines qui dictent leurs usages.
Si on prend les blogs, c’est l’inverse : chaque contenu est spécifique…
JMB : Le phénomène du blog est intéressant parce qu’il exprime une tentative pour préserver sa singularité dans un univers qui lamine. C’est un renouveau de l’intériorité, ce qui est plutôt rassurant par rapport à une société tout internet ou chaque individu aurait tendance à se penser d’abord comme un être communiquant, qui n’existe que dans sa relation, qui n’a plus de substance.
Ce sont les théories de Palo Alto et de la cybernétique ?
JMB : Exactement ! Le blog, ce goût pour le récit de soi, est une manière de camper sur une individualité. C’est très positif.
Et ma fille de 14 ans qui passe son temps à chatter sur internet, c’est bien ou ce n’est pas bien ?
JMB : Ce n'est pas une question de morale! Tout ce qui encourage à communiquer est positif. Ce qui est nocif, c’est l’autisme. L’humanité se définit d’abord et avant tout par son aptitude à communiquer. C’est parce que nous sommes des êtres de communication que nous pouvons grandir.
Ces jeunes qui chattent, ces internautes qui bloguent, ils communiquent vraiment ?
JMB : Toute la question est de savoir s’ils communiquent où s’ils s’expriment. Je me méfie beaucoup de ce culte de l’expression, très à la mode : il n’est pas synonyme d’écoute. Pour communiquer, il faut être deux et deux individus à part entière.
Il n’y a peut-être pas d’échange, simplement une juxtaposition d’expressions personnelles…
JMB : Absolument : Lacan parlait de « jaculation ». Toute cette subjectivité, ce culte de l’expression, n’est pas forcément un facteur d’enrichissement.
Quand même, dans le blog, il y aussi ce phénomène des commentaires, ces réactions immédiates des lecteurs, cette inter-réactivité, très rapide, très nerveuse : ce n’est pas quelque chose qui fait avancer la pensée, cela ?
JMB : Oui, c’est très intéressant ; on tient là quelque chose d’assez nouveau qu’on pourrait appeler de l’inter-subjectivité, c’est-à-dire le fait de mettre en relation deux individus qui se pensent comme des sujets, qui prennent des initiatives dans leur relation, qui défendent des valeurs, des idéaux, des arguments.
Revient-on au modèle de l’agora antique, à l’espace public de Habermas ?
JMB : Ce modèle de tchatche s’inscrit dans le modèle de l’agora, sauf que celle-ci était très organisée, très ritualisée. Il y avait ceux qui l’organisaient, qui parlaient et il y avait des esclaves, des femmes, des enfants, qui n’avaient pas accès à l’agora. Et le rituel était très fort : on se déplaçait, on allait au centre de l’agora, on prenait la parole puis on reprenait sa place et ainsi de suite. Aujourd’hui, on est plutôt dans un joyeux désordre, dans une idéologie du désordre dont on espère que naîtra un nouvel ordre.
Il y a un risque de schyzophrénie dans le cyber-espace, on confond le réel et l’imaginaire, c’est cela ?
JMB : Oui, pour moi, le cyberespace connote cette espèce d’immersion dans une religion anéantissante. C’est une idéologie effrayante où on laisse entendre que grâce à la connexion de nos ordinateurs, nous allons réaliser une espèce de cerveau planétaire.  Et vous, moi, nous serons chacun un neurone de cette planète. Le problème c’est qu’un neurone, ça se remplace facilement.
De toute façon, à force de se frotter au numérique, notre cerveau est en train de changer, non ?
JMB : Toute activité que nous commettons transforme notre cerveau. On n’est peut-être pas de futurs robots, mais le fait d’être tous formatés de la même manière par nos machines est certainement en train de changer quelque chose. On n’en prend pas encore toute la mesure neurobiologique. Mais, déjà, au niveau des comportements, au niveau des langages, on a des indices qui montrent que nos machines ont un impact sur notre manière de penser.
Comment faire pour lutter contre la saturation d’informations ?
JMB : Se débrancher, bien sûr ! C’est cela l’idée de la philosophie, de la poésie : emprunter les chemins de campagne…