(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 10 mai 2005

"Erreur 404, le rap du zap" : futur best-seller de l'été

Dès l'aub’, j'me dop’ radio, nouveau, tout beau, tout faux. Dodo.
Métro, je sors mon wap, l’Nasdaq rame à Bourso. Bobo.
Bureau, je tchatt’, merveille, mais v’la qu’j'm'emmêle les mails. Mireille.
A la cafét, amphét, mais j'cal’ sur internet. Pas net.
Alors, râleur, j'repars dar’-dare à mon écran. A cran.
Je hache H-T-T-P, j'déroul’ mes U-R-L. Pas belles.
Pause, Echap, surfe à donf les maxi sites de gonz. En bronze.
J'divague hyperrelax dans le divin DivX. XX.
L'metamoteur s'emballe, embrouill’ ses fils de news. Ca m'rouille.
Hypno, gogol pas cool les hits de mon google. La gueule.
Je péte mon G-P-S, je fum' l'U-M-T-S. Détresse.
Je frapp' sur le clavier, j'essaim' mes S-M-S. OS.
Et sur les dix pt'it’ touch’, vl'a que ça touss' chez Bluetooth. Pas touche.
Je zipp mes fil’, je jazz’, trop d’meg, j'suis overflow. A l'eau.
Je tress' des spams, je hacke, wifi, je bittorrente. L’étreinte.
Y’a trop de blogs sur l'web, y’a trop de RSS. Qu’ça cesse.
L’amour l’amour c’est quand c’est où Je rentr’ chez moi. L’émoi.
J’mendors sur mes pixels et là ça s’brouille d’enfer. Colère.


(Refrain)
Je rapp’, je zapp’, je wap’, tu vois, en v'la d'l'info. Tout faux.
Tu sais Mireille, j'sais plus quoi fair’ sur Planèt’ Terre. De l’air.
Erreur 404, l'âm’ que vous pensiez trouver
N’existe plus ici ou bien s’est déplacée (bis)


Copyright Toscane, ça peut se chanter en MI7-LA7-SI7 tranquille façon blues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire