(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

samedi 7 mai 2005

La diffusion des quotidiens américains continue de baisser

Les résultats de l'ABC, Audit Bureau of Circulation (repris notamment par Le Figaro) viennent de tomber: sur les six derniers mois, la diffusion moyenne payante des quotidiens américains a reculé de 1,9%. Elle recule, elle recule, comme elle le fait inexorablement chaque année, depuis plusieurs années.
AbcRésultats:
- n°1: USA Today :  2,28 millions d'exemplaires vendus, + 0,05% de mieux au cours de la période; (imaginez le travail acharné des comptables pour sortir ce +0,05%!...)
- n°2: The Wall Street Journal:  2,07 millions, - 0,8%;
- n°3: The New York Times: 1,03 millions, - 0,24%;
Et ensuite: Los Angeles Times, Chicago Tribune et San Francisco Chronicle: - 6%.
Dixit Le Figaro: En 1964, quatre Américains sur cinq lisaient un journal: aujourd'hui, seulement un Américain sur deux. Le pic de diffusion de la presse quotidienne aux Etats-Unis a été atteint en 1984. Depuis, la chute a été de près de 13%.
Par ailleurs: 44% des Américains de 18 à 34 ans s'informent quotidiennement sur un portail Internet, contre seulement 19% avec un journal papier.
Et voila...Chaque année, les quotidiens perdent quelques milliers de lecteurs; comme les volumes de pertes ne sont pas énormes, en proportion de leur diffusion, et que leur réalité est souvent cachée par des artifices comptables, personne ne s'inquiète outre mesure.
Je me souviens, à l'école, de ma stupéfaction devant la puissance implacable des calculs de pourcentage composés:  un truc qui diminue de 7% par an, on se dit que ce n'est pas énorme, n'est-ce pas? Et pourtant... En combien de temps perd-il toute sa valeur? Un peu plus de 10 ans seulement!
Il va falloir tirer les conséquences de cette baisse de diffusion: le premier à l'avoir compris, c'est... L'ABC itself! Il audite maintenant non seulement la diffusion des journaux papier mais aussi l'audience des sites web. Bien joué!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire