(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 9 mai 2005

La Résilience ou comment renaître de sa souffrance

Boriscyrulnikrsilience"C'est absurde, les enfants n'ont pas besoin d'affection pour se développer" disait la célèbre anthropologue Margaret Mead, justement qualitiée ICI de "personne d'une incroyable naîveté".
C'est grâce à ce genre de positions que les enfants, les adolescents ont pu souffrir tranquillement pendant des années.
Aujourd'hui, heureusement, on sait que même manger et boire se font déjà dans le cadre d'une relation affective.
Pour ceux que la souffrance, quelle que soit son degré - si je puis dire! - des enfants et des ados interpelle, voici donc le livre qu'il faut lire:
La Résilience, ou comment renaître de sa souffrance , sous la direction de Bois Cyrulnik et Claude Seron, Editions Fabert, Collection Penser le monde de l'enfant.
"Tu vas voir, m'avait prévenue une amie psy, Cyrulnik est un psychiatre qui parle normalement." C'est vrai.
Extrait: ...




"Si un enfant est suffisamment entouré, s'il dispose de tuteurs de développement autour de lui - tuteurs biologiques, sensoriels, affectifs, verbaux et socioculturels -, il va pouvoir se faufiler comme il pourra pour se développer suffisamment.
Mais quand il est blessé, quand il y a un traumatisme inscrit dans la réprésentation de soi, dans l'idée qu'il se fait de lui-même, c'est avec cette blessure, c'est avec ce traumatisme qu'il aura à se développer. Alors là, le traumatisme est inclus dans sa personnalité."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire