(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mercredi 1 juin 2005

Internet, le côté obscur a gagné

[LA MAUVAISE HUMEUR DE LUCIEN: une chronique à paraître dans un prochain magazine]
DarkvadorOn savait depuis longtemps que le net était le royaume des grugeurs, pirates, téléchargeurs illégaux, hackers et sexopathes de tout poil. On l’accusait de récupérer par différents moyens l’argent sale et de le blanchir plus blanc que les ïles Caïman et le Lac Léman réunis. Récemment, on découvrait, ébahi, que l’essentiel de son trafic provient des flux BitTorrent qui vous saucissonnent un film de plusieurs gigas en petits paquets si bien ficelés qu’ils se recombinent sur votre PC en moins de temps qu’il n’en faut pour cliquer.
Au moins, on se disait : la force est en lui, en ces moteurs ultrapuissants et si bien réglés, en ces algorithmes imparables et vertueux. Las, las, voici qu’il a dessus la place, sa beauté mathématique laissé choir : à force de tripatouillages, nul ne peut plus expliquer ses règles de classements et autres ranking changeant d’heure en heure. Le net, on ne sait plus comment il fonctionne. Sans doute est-il saturé de sa propre complexité, en train d’imploser selon les dures lois de l’entropie et du dinosaure réunis.
Et la vérité terrifiante s’est fait jour. Internet n’est plus que l’empire du hasard, le règne du chaos, où tout est possible en quelques secondes, gagner, perdre, devenir célèbre, retomber dans l’anonymat, retrouver un site qui jaillit comme une fusée des profondeurs du web et le reperdre aussitôt tandis qu’il s’enfonce dans le magma fusionnel de ses milliards de congénères hébétés. Il n’y avait pas de lois sur internet. Désormais, il n’y a plus de règles. C’est le Far-West, la grande inconnue, l’Atlantide et l’Eldorado réunis. Rien n’est sûr, rien n’est garanti : ce site que tu vois n’est pas le site que tu crois, ce mail que tu lisais n’était pas de qui tu savais, tout est faux, tout est clone. Le côté obscur a gagné.
Conclusion : il est urgent de fermer internet. Quand le ver est dans le fruit, il faut couper la branche. Votons tous oui. Au moins pour un moratoire : on ferme tous les robinets et on voit ce qui se passe. Peut-être qu’il ne se passera rien d’ailleurs...
Ou plutôt si : les gens lèveront le nez de leur écran soudain noir, ils se mettront debout, les épaules enfin redressées, ils se regarderont et ils se parleront. Peut-être même y aura-t-il quelques sourires timides échangés de ci de là.
Pendant ce temps, on demandera à quelques mathématiciens échevelés et autres googlemaniaques de nous retrouver les règles perdues du fonctionnement d’internet. Mais on ne rouvrira le réseau qu’à ceux qui auront signé une charte : une heure par jour et par personne, maximum.
Que dites-vous ?... Bon, d’accord on mettra une petite pub pop-up sur l’écran…Une, pas plus : d’accord ?...

10 commentaires:

  1. Et on trouverait une ferme perdue dans le Vaucluse ou on enfermerait les blogueurs qui ont pété les plombs. On regarderait chaque soir sur un bête écran de télé non-interactif comment ils se comportent.
    Il y aurait ceux qui ne voudraient accepter aucune règle et qui donc se foutraient sur la gueule avec ceux qui exigeraient de réguler la future heure autorisée après sévère cure de désintoxication.

    RépondreSupprimer
  2. Et on pourrait racheter l'heure de quelqu'un d'autre pour l'utiliser pour soi ? Combien seriez-vous prêt à payer pour doubler votre temps Internet ?
    Ah, dire qu'avec l'ADSL nous avions oublié qu'il fallait compter le temps passé sur l'ordi...

    RépondreSupprimer
  3. Le côté obscur, le côté obscur... Pardonnez-moi, cher Luc que-je-ne-connais-pas, mais j'en ai un peu marre de ce manichéisme qui simplifie tout.
    Si internet est le vaste bordel que vous décrivez, n'est-ce-pas parce qu'il n'est que le reflet du monde tel que ce dernier a toujours existé ? La nature et la culture (incluant l'innovation technique) ne sont pas aussi maîtrisables que... je n'ai pas d'exemple.
    Je n'ai pas d'exemple, car rien n'est, au fond, "maîtrisable". C'est une illusion scientiste, teintée sans doute de positivisme.
    Et parmi les créations humaines, le progrès technique - tout particulièrement - est sans doute ce qu'il y a de moins maîtrisable. Nous n'avons pas maîtrisé la voiture (ai-je besoin de détailler ses effets ?) ; nous n'avons pas maîtrisé le nucléaire (demandez à Einstein ce qu'il en pense).
    Internet ne sera pas davantage maîtrisé.
    Mais, à l'opposé de tous les dangers et inconvénients de ces innovations, il se produit aussi en elles des événements imprévus, porteurs de nouvelles perspectives.
    Je le répète : l'entropie observable sur internet n'est pas, à mon sens, l'émanation d'un supposé "côté obscur" de la force - une référence métaphysique qui ne repose sur aucun fondement, comme toute métaphysique - mais la simple marche aléatoire du monde qui s'exprime.

    RépondreSupprimer
  4. Laurent Javault = un adepte de la théorie du chaos, si je comprends bien? Personnellement je préfère celle de Roland Moreno: "Théorie du bordel ambiant"...:-)

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai encore rien lu sur la théorie du chaos, mais l'envie m'en prend.
    Mais si vous êtes Morenonien, quel est le sens de votre post ?

    RépondreSupprimer
  6. Rarement lu un truc aussi débil. Qq1 un jour inventa - aller au hasard - une brique. Et bien Mr Obscur ta brique pourrais te servir soit à fracasser le crane de ton prochain, soit lui offrir un toit.
    Tes préjugés sont plus que débiles. Soyons claire : un marteau est un outiln et qu'il n'y a pas de "mauvais outils" mais de "mauvais utilisateurs".
    Connais-tu la communauté OpenSource, et est-ce que tu y participes ? Si tel n'est pas le cas il serait urgent de t'y coller t'éviterant anisi de dire de c***, de critiquer le "tool" plutot que le "user".

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour sidarus: je crois que tu t'es trompé d'endroit. Mais je laisse ta prose quand même quelque temps ici pour que les lecteurs de ce blog voient que je n'exagère pas. Je ne suis pas sûr, hélas, que tu te rendes compte à quel point tu es une illustration caricaturale de mon texte. Certains vont même penser que c'est un gag voulu par moi. D'autres te diront peut-être les choses moins gentiment...Bon courage!

    RépondreSupprimer
  8. >Laurent Javault: je ne sais pas si je suis morenonien, je n'aime pas être encarté, par nature! Mettons les choses au clair: ce texte appartient en fait à une chronique "La mauvaise humeur de Lucien" d'un journal (01 DSI) et qui a plus seule charte d'être la plus déjantée possible! :-)

    RépondreSupprimer
  9. voyons voyons
    ceci est ma fois fort interessant je suis arrivée ici parce que j'ai vu une annonce bidon sur un blog ma foi fort bidon aussi ki classait des "bo goss" je ne sais pas quoi, enfin c'est vrai internet est un jeux du hazard faudrait-il des règles? du genre ne pas laisser son adresse sur le site dune personne qu'on ne connait pas, je sais pas moi, en meme temps internet c'est vraiment vraiment grand et pourtant moi je retrouve des personnes que je vois tous les jours sur des sites dans lesquelq je tombe par hazard.... internet etait un moyen de communication, il l'est toujours mais il prend une empleur telle que c'est vrai on dirait que ça va imploser. ma maman me dit pour me faire décoller de l'ordi : "les gens restent des jours sur leur ordi, ils parlent à des gens de pays différents, ils parlent avec des gens de l'autre bout de la terre même....mais avec leur propre voisin??" et oui, si nous commencions par parler avec nos voisins ou autres je sais pas moi puisqu'on a tant envi de parler..... moi je l'ai fait mais ma voisine elle a 80 et des poussieres et elle comprend pas ce que je dis puis elle confond mon prénom avec celui de ma petite soeur et quand jlui rapelle deux minutes plus tard elle recommence (euh je m'attarde là!!!)enfin faut tomber sur les bons voisins. si j'ai un autre voisin qui à mon âge mais pour je ne sais plus qu'elle raison, il n'y a point longtemps nous parlions sur MSN traitre que je suis!!! ton article, cher luc, m'a stopper dans mon ellant internetal!!! et je pense presque ne plus faire mon blog que j'entretenais avec grand soins pour mes dessins. oui internet c'est bien et dangereux à la fois encore un outil technologique que l'on a conçu et dont on ne sait plus maîtriser. et puis aussi une autre petite remarque : en ce moment la grande mode ce sont les blog en général c'est skyblog la reférence pour les jeunes moi j'lai fait sur over blog (paye ta pub belette) enfin passons,,,, et sur ces blog on ne trouve que des fautes d'orthographessssssssSSSS c'est que du langage texto à croire qu'avec internet et kes textos les jeunes auront leur propre langage à force .... c'est trop dure d'écrire en français??? et puis un blog s'est fait pour être esthétique pourquoi la moitié des blog sont écrit comme ça c'est dommage et pourtant je dois être la seule que ça interpelle. enfin vlà j'ai fini mon petit topo

    RépondreSupprimer