mercredi 6 juillet 2005

En réponse à Loïc: à quand la mort des blogs?

Pour ceux qui ne le connaissent pas – si, si, je te jure, y’en a encore ! – Loïc Le Meur est le plus grand vendeur-VRP-promoteur de blogs de tous les temps. Des comme lui, patron de Six Apart Europe (éditeur des logiciels et plateformes de blogs Typepad et Movable Type), y’en a pas deux : le jour, il en vend, il en parle, il en fait; la nuit il en rêve.
Dès qu’un techno-bidule nouveau  - mobile, microphone, appareil photo, langage des signes, froncement de sourcil, etc. – permet de bloguer, le premier à l’expérimenter et à en parler, vous pouvez en être sûr, c’est lui.
Le blog ne fait pas encore le café ni ne coupe les cheveux mais si vous lisez bien du Loïc Le Meur entre les lignes, ça va venir, forcément. Et le jour où le blog fera du café, ce sera la fin des cafetières, c’est moi qui vous le dit. Non c’est lui. Enfin, c’est tout comme, vous allez voir.
Car ce talent commercial, relationnel et polyglotte, assez rare en France, il faut bien le dire, lui permet d’être instantanément partout sur la planète où l’on cause blogs et ceci, blogs et cela. A force de baigner dedans, il ne dit donc pas que des choses idiotes sur le sujet.
Malheureusement, comme tout blogueur impénitent, il lui prend régulièrement l’envie de sortir de son tout petit pré carré et de délivrer quelque message grandiose à la planète (ou bien d'apprendre aux Africains à créer des entreprises, si, si,  c'est vrai, il veut le faire).
Le dernier message en date concerne l’avenir de la presse papier qui, pourrait-on dire pour résumer sa pensée, est un peu à l’information ce que la cafetière de tout à l’heure est au café. Nous y voilà...




Évidemment, la presse papier, ce n’est pas sa spécialité, au Loïc, on
peut même dire qu’il n’y connaît strictement rien, à part ses
incessantes discussions avec les journalistes, une race qu’il cible
particulièrement, on se demande pourquoi. Mais ça ne l’empêche pas
d’avoir son avis.
C’est ça qui est formidable quand on est blogueur, on
peut tout dire sur tout
. C’est même sur ce message simplissime que le
vendeur a fait son beurre. Faut dire que des millions de gens l’ont
cru, lui et ses compères, alors forcément, on se croit investi. Et même
s’il y a plus de gens sur la planète qui utilisent des capotes que des
blogs tous les jours, ça ne durera pas, c’est sûr.
Donc la presse papier est morte, dixit Loïc. Il ne sait pas dans
combien de temps ni comment exactement mais c'est pas grave, c’est comme ça. 
Et
pourquoi la chronique de cette mort annoncée ?
Parce que, tenez-vous
bien, le message essentiel est là : « la discussion sur l’info est plus
importante que l’info » et « cela, la presse ne l’a pas intégré ». CQFD.
Au passage, c’est à un magazine papier suisse, L’Hebdo, qu’il a confié ses pensées et qui l’a ensuite diffusé sur le web…

Loïc cite un certain nombre d’arguments
à l’appui de sa thèse : ainsi, sur une
seule de ses notes (*), DSK a reçu 627 (et non 650 comme le dit Loïc) commentaires
: « aucun journal ne pourra les publier » dit-il. Heureusement ! J’ai
essayé de les lire, c’est entassé, mal présenté, c’est verbeux,
partisan, le plus souvent amical (ils sont filtrés ou quoi les commentaires
chez DSK ?). Je voudrais bien savoir qui s’est tapé de lire ce pensum
in extenso. Un retraité neurasténique peut-être ?

Derrière le discours apparent de Loïc
, on voit donc transparaître quelques connotations démagogiques qu’on peut résumer ainsi:
- l’important, ce n’est pas ce qu’on dit, c’est de dire  (admirez le sophisme lacanien …)
- plus il y a de gens qui s’expriment sur un media (en l’occurrence un blog), plus ce media est valable ;
- on ne peut pas mentir sur un blog parce qu’on est immédiatement
corrigé, donc ce qu’on dit au départ n’a aucune importance, donc on
peut dire ce qu’on veut…
- on ne sait pas qui écrit mais c’est pas grave…
Autant d’arguments qui devraient facilement convaincre les indécis de
la nécessité de laisser tomber les blogs immédiatement et de se
retourner vers un journal papier:
- ils iront droit à l’info qui les
intéresse,
- ils pourront le lire quand et où ils veulent,
- ils savent à
qui ils ont affaire,
- et ils ne perdront pas leur temps.
Merci Loïc !
Alors, à quand la mort des blogs ?
Quand les poules auront des dents,
dis-tu ? Elles en auront, tu verras, elles en auront…Suffit de créer un
blog pour la promotion dentaire chez les poules, c’est pas compliqué…
Tiens j’ai une idée pour changer le slogan du blog de Loïc, qui est «
les médias traditionnels diffusent des messages...» - je vous avais prévenu qu'il n'y connaissait rien, il confond la presse et la pub - «
les blogs démarrent
des discussions », je propose :
« Bloguer, on ne sait pas à quoi çà
sert, mais on le fait quand même »

ou encore
« Sur un blog, on ne sait
pas de quoi on parle, mais on en parle »
.
En plus, je suis sûr qu’il
serait d’accord, n’est-ce pas Loïc?


(*) la fameuse note de DSK citée en exemple par Loïc, et qui a déclenché un raz-de-marée de commentaires, symbolisant la force de l'info sur les blogs, la voici: elle pèse effectivement très lourd dans l'univers informationnel, vous allez vous rendre compte de ce que vous avez loupé si vous ne l'avez pas lue:
"Bonjour à toutes et à tous,
Je serai tout à l'heure l'invité d'Elise Lucet dans le 19/20, sur France 3.
J'y livrerai mon analyse du résultat de ce scrutin et tracerai les
perspectives pour sortir de cette triple crise de l'Europe, de la France et de
la gauche.
Merci pour vos réactions et vos analyses à froid d'un sujet dont vous avez
déjà beaucoup parlé sur le blog ;-)
dsk"

12 commentaires:

  1. Qui sait tout faire ne sait rien faire.
    Je fais partie du groupe des premiers bloggers français, et si vous faites un peu de recherche, vous trouverez de nombreuses notes sur cette personne bien différentes de la votre.
    Au moment du choix entre communication, amitié contre l'argent, intérêts, chacun prend sa voie.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Loic Le Meur dans une interview de 01net:
    « Si j'avais du temps je ferais un parti politique completement base sur les blogs »
    Loic, ça s'appelerai une démocratie..
    L O L

    RépondreSupprimer
  3. InfoTechArt: “En réponse à Loïc : à quand la mort des blogs ?”

    Luc Fayard répond à Loïc au sujet de so

    RépondreSupprimer
  4. j'apprécie enormément cette joute entre toi et Loic le Meur, meme si tes post sont plus amusant, normal lui il est acculé, il défend son beurre puisqu'il est le gourou du weblog commercial en france tandis que la presse n'est pas à un gourou près, ni un magnat non plus.
    Mais pourquoi ne pas juste dire que le blog vient en complément de la presse?
    Et puis, le blog ca reste du fanzine plus ou moins éclairé, trés spécialisé sur un point mais pas utilisable comme référence. je vois mal des étudiants citer des blogs dans leurs copie de philo ou de politique...
    >> comme disait Loic Le Meur en 2005 sur son blog: "blogger ou ne pas blogger, tel est la question (pour la presse" ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue que ce billet revêt un caractère surréaliste qui confine à l'ubuesque.
    Luc, tu fustiges Loïc pour avoir annoncé la fin de la presse. Mais je crois t'avoir également entendu, il y a quelques mois lors d'une table ronde que j'animais moi-même, faire très exactement la même prédiction...
    Par ailleurs, tu fustiges régulièrement les blogs, expliquant cette fois-ci que "on ne sait pas de quoi on y parle, mais on en parle", mais tu le fais... sur un blog, lui-même consacré à des sujets aussi distincts que peuvent l'être "l'information, la technologie et l'art". Tout cela n'est-il pas un peu paradoxal ?
    Au final, je comprend mal la difficulté que tu sembles éprouver à appréhender ce que sont les blogs et qui t'amène à formuler des généralités peu pertinentes, me semble-t-il. Les blogs sont de simples outils, et des outils simples, qui permettent à tous ceux qui le souhaitent de s'exprimer et de dire ce qu'ils ont envie de dire. Ca ne me semble pas très compliqué et cela permet de comprendre, ou au moins d'admettre, qu'il existe la même diversité dans le monde des blogs que dans celui des personnes qui les écrivent.

    RépondreSupprimer
  6. La presse annonce la mauvaise nouvelle. Les blogs aussi...
    Mais... une exclusivité Blog. L'annonce de Jeux Oulipiques. Moins coûteux, sans dopage, un retour à l'esprit du baron: L'essentiel c'est...
    Hé oui, mais c'est bien sûr.

    RépondreSupprimer
  7. J'oubliais: Stay tuned, watch my site comme on dit à London

    RépondreSupprimer
  8. Cyril: ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre! Si j'utilise une voiture, est-ce que pour autant je suis d'accord avec la façon de conduire de certains, qui sont les plus bruyants, ceux qui klaxonnent et qui zigzaguent?
    Idem pour les blogs. Je n'ai bien sûr rien contre l'outil et ses multiples usages, bien au contraire. (En journaliste, je trouve cependant que l'outil a plein de défauts et que les spécialistes comme toi n'en parlent pas assez! Par exemple, l'outil n'est pas adapté à un contenu comme le mien.)
    Je suis simplement contre le buz - entretenu, sponsorisé, par des vendeurs comme Loïc - fait autour des blogs d'info comme susbtitut à la presse papier. Et je suis forcément critique quand on s'exprime sur des sujets qu'on ne connaît pas, comme le fait Loïc sur la presse papier. C'est tout. J'espère que, cette fois, je me suis bien fait comprendre! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Question cependant... Que dirais-tu du "blog de Cyril" justement qui lui dépasse les inconvénient du blog classique en ce qu'il propose des analyses de spécialistes, des articles digne de confiance ce que fait la presse en définitive?

    RépondreSupprimer
  10. netgui: sur le principe, oui, bien sûr!
    Mais qui décide du "digne de confiance" et sur quels critères?...

    RépondreSupprimer
  11. Luc... J'ai annoncé la fin du PAPIER comme support, pas de la presse ni du journalisme. Tout comme les pellicules photo et bientôt le CD.
    Tiens je te suggère de regarder attentivement un véritable exemple de très haute qualité journalistique que tu respectes tant:
    http://www.loiclemeur.com/france/2005/07/john_gibson_de_.html
    Je serai ravi d'avoir ton avis.

    RépondreSupprimer
  12. Loïc: totalement d'accord avec toi, forcément, sur cet "article" de Gibson...
    C'est bien le problème que nous avons, nous les "petits" journalistes pas médiatiques, d'être representés sur le devant de la scène par des gens comme ça...
    Sur le fond, The Economist a publié depuis septembre 2004 toute une série d'article sur les JO, expliquant, chiffres à l'appui, pourquoi ils étaient contre les JO à Londres.
    J'ai moi-même suivi de très près les J0 d'hiver de 1992 à Albertville, puisque j'étais rédacteur en chef du Dauphiné Libéré à l'époque; le résultat a été catastrophique pour la région. Demande aux Savoyards ce qu'ils en pensent aujourd'hui.

    RépondreSupprimer