mardi 31 janvier 2006

Chirac piégé par des humoristes québécois

caricature Chirac qui fume par les oreilles
L'histoire et un extrait audio sont sur Blogue-Notes, le blog de Gwénaëlle, française au Québec depuis trois ans.
L'humoriste se fait passer pour le nouveau premier ministre canadien Stephen Harper, avec un accent incroyable, qui ne surprend apparemment pas Chirac!
Plus c'est gros, plus ça marche!

Kennedy - Lincoln: troublantes similitudes

 Kennedy Lincoln similitudes dans la biographie

lundi 30 janvier 2006

Exalead, le moteur français qui monte

Je viens de l'installer sur mon site et il me fait une excellente impression! D'abord, il n'est pas rebuté par les mots accentués, ce qui est franchement énervant chez Google et Technorati (en tout cas dans leur version intra-site).Ensuite, il est ultra-rapide. Enfin, il a la réputation d'être nettement plus pertinent. En tout cas, mes petits camarades de Décision Informatique, en qui j'ai toute confiance sur un plan technique, l'ont particulièrement apprécié dans leur dernier test comparatif, publié le 30/01/2006  (pas encore en ligne sur 01net.com, à l'heure où j'écris ces lignes).A vous de tester! On se tient au courant mutuellement.site Exalead

Z'auriez pas vu passer le temps ?

Moi non plus...
J’ai 190 millions d’années. Et vous?
Le cocooning, ça m’intéresse. Vous me reconnaissez?
Les anglais me traitent de prosauropod dinasaur Massospondylus (!).
J’aurais pu voir le jour, ingurgiter de l’herbe, atteindre les cinq mètres de long règlementaires et faire de la figuration dans un film de Spielberg.
Pas pour moi.
J’ai choisi d’être unique, de squatter mon œuf jusqu’à l’ère du clonage où l’homme curieux me fera prendre chair, me fera prendre l’air.
Un ticket pour l’espace? J’y pense, grave...
F. de C, (membre de InfoTechArt)

dimanche 29 janvier 2006

Le robot amoureux

robot dessinant une femme sur un mur autour d'une prise électrique à la place du sexe
A quoi rêvent les robots ?
A la même chose que nous apparemment.
Je ne sais pas si c'est rassurant.
Quand je dis nous, je parle des hommes. Mais...
... Au fait, avec ce dessin, la connaissance de l'humanité a fait un grand bond en avant: on se sait toujours pas si les anges ont un sexe, on sait maintenant que les robots en ont un.
Et en plus ils peuvent se le recharger facilement.
Transmis par Roland avec ce très beau titre: "Electromorphisme"...

samedi 28 janvier 2006

Achetez le DVD TF1 "Journal de l'année 2005" au profit de ReportersSans Frontières


10 octobre 2005 : Pakistan : Une fillette après le tremblement de terre. © AFP / Saeed Khan.
LE DVD est en vente partour pour 9,90 euros.
Message de RSF:  
ATTENTION : ces photos sont libres de droits pour  la promotion du DVD TF1 Vidéo : Le journal de  l'année 2005. Et uniquement dans ce cas. Merci de recopier les légendes dans leur intégralité.

10 octobre 2005 : Pakistan : Une fillette après le tremblement de terre. © AFP / Saeed Khan.
Disponible en haute définition sur demande ou sur  www.rsf.org, rubrique "espace presse  téléchargement.
"N'attendez pas qu'on vous prive de l'information pour la défendre"

REPORTERS SANS FRONTIÈRES

Secrétariat international
5, rue Geoffroy-Marie
75009 Paris - France
Tél. : (33)1 44 83 84 84 -
Fax : (33) 1 45 23 11 51

Bill et Melinda Gates bientôt canonisés?

Bill Gates, plus riche que lui, tu meurs. Vous ne l’aimez pas ? Mais ce n’est peut-être pas irrémédiable. Et si on vous disait que depuis qu’il n’est plus engagé dans les affaires, il s’est en quelque sorte reconverti, et c’est un homme nouveau qui, en accord avec sa femme, a décidé d’utiliser 30 milliards de dollars de sa fortune personnelle pour améliorer le sort des plus déshérités et lutter contre les plus grandes maladies. Vous avez dit sida ? Je dirai paludisme. Si ces deux maladies ne sont pas orphelines, ce qu’il leur faut c’est un mécène qui s’intéresse à la mise au point d’un vaccin. Et Bill est arrivé. Le vaccin contre le sida existera peut-être de votre vivant.
F. de C. (membre de InfoTechArt)

jeudi 26 janvier 2006

Lévitation en direct


Lévitation en direct par lfone

Indestructible, grâce à la bière


Indestructible, grâce à la bière par lfone

Soirée de rêve en traineau


Soirée de rêve en traineau par lfone
Il avait tout pour lui, la fille, la neige, le traineau, la bière. Mais...

Braqueur piégé


Un braqueur pas malin par lfone
La porte de sortir refuse de s'ouvrir: le braqueur est coincé à l'intérieur...

Bad Day : la vidéo du mec qui s'énerve contre son ordi


Bad Day par lfone . Le mec qui s'énerve sur son ordi. Une des vidéos les plus célèbres du web. Mais déjà truquée. Regardez-bien : rien n'est branché!

Bowling de rue


Bowling dans la rue par lfone
Une boule de bowling glisse dans la rue. Un passant la prend pour un ballon de foot et , sur un rebond, tente une reprise de la tête...

Bébés en marzipan (çà se mange)


Camille Allen est une artiste qui adore les bébés; elle a décidé d'en sculpter des miniatures en marzipan (recette à base d'amandes, sucres, oeufs).
C'est étonnant.
Il paraît que le marzipan, c'est très bon.
Mais, là, ça serait dommage de les croquer...
trouvé ICI et LA, via Roland

Communique ou meurs

L'auteur Thomas Zweifel, pdg de Swiss Consulting  Group, n'y va pas de main morte, si je puis dire, avec ce titre provocant : Communique ou meurs !, publié aux Editions du Tricorne.
L'homme est étonnant de sincérité apparente (je l'ai interviewé sur BFM, ça passe ce soir à 23 heures). 
Né à Paris, double nationalité suisse et américaine, il vit à New York et parle bien le français.  
C'est un spécialiste du coaching et du leadership auprès de grands patrons ou de grands politiques. 
Au détour de la conversation, il cite ses rencontres avec Nelson Mandela ou Bill Clinton...
Mais le leader qu'il l'a le plus marqué, c'est Rani, une de premières femmes à avoir été élue chef de village en Inde; elle fut menacée de mort si elle parlait. 
Mais elle parla.

Astérix et Cléopâtre: un extrait pour illustrer votre discours

video
Un court extrait que j'utilise souvent pour illustrer la difficulté de gérer de grands projets. On y retrouve tous les jeux de rôle concernés: le donneur d'ordre intransigeant, le maître d'ouvrage prêt à tout accepter, le concurrent, la pression du temps, les menaces...

In Bed With The Web

Malgré son titre qui sacrifie à la mode du jeu de mot anglo-saxon, c'est bien un livre en français.


Un ouvrage très sérieux de deux enseignants chercheurs à Grenoble-Ecole de Management, Yannick Châtelain et Loïck Roche: In bed with the Web : Internet et le nouvel adultère


Il y a plusieurs façons de le lire: soit pour prendre conscience de la face noire (rose en l'occurence) d'internet  - X et assimilé = premier secteur marchand du web, 3 milliards de dollars au bas mot - et d'en tirer quelques enseignements, par exemple sur sa façon d'agir avec ses enfants face au web; soit pour y pêcher des conseils pratiques et y dénicher quelques adresses... intéressantes. Les auteurs, bien sûr, ne veulent retenir que la première lecture. Il y a quand même des chapitres très concrets comme: "10 conseils pour pratiquer un cybersexe safe". A vous de vous faire votre opinion!


Meet The Blogger


 


Surprise: requin ou dauphin?

function popup(strUrl, height, width) {
var xOffset = (screen.width - width)/2;
var yOffset = (screen.height - height)/2;
var strParameters = "toolbar=no,scrollbars=yes,location=no,status=no,menubar=no,directories=no,resizable=yes,width=" + width + ",height=" + height + ",screenX=" + xOffset + ",screenY=" + yOffset + ",top=" + yOffset + ",left=" + xOffset;
var win=window.open('','popup_',strParameters)
win.location.replace(strUrl);
win.resizeTo(width ,height);
win.focus();
}





mercredi 25 janvier 2006

Liste des articles d'InfoTechArt les plus lus par Rubrique

Pour naviguer différemment dans ce site, n'hésitez pas à utiliser le menu "Liste des Rubriques" dans le bloc "Menu Principal" (colonne de gauche): vous cliquez ensuite sur la rubrique qui vous intéresse et s'affiche alors la liste complète des articles de la rubrique.


Surtout: vous pouvez classer cette liste selon plusieurs critères intéressants (et c'est le seul endroit où vous pouvez le faire):


- les plus lus


- par date


- par auteur


- alphabétique...


Bonne visite!



Tous les blogs de mon blog (suite 3 et fin)

Et je poursuis la publication de la liste de tous les blogs qui ont été cités dans mon ancien blog. Certains se retrouvent dans le menu "Mes liens - Vos liens".


Liste des blogs de mon blog - suite 3 et fin



La justice italienne appelée à se prononcer sur l'existence de Jésus

ROME (AFP) - La justice italienne est appelée à se prononcer vendredi sur l'existence du Christ dans un procès intenté à un prêtre accusé par un athée d'avoir "abusé de la crédulité populaire" pour avoir présenté Jésus comme un personnage historique.


L'auteur de la plainte, Luigi Cascioli, 72 ans, se proclame athée convaincu et à fait de ce procès contre le père Enrico Righi, 75 ans, curé de la paroisse de Saint Bonaventure à Bagnoregno (centre), une tribune pour ses thèses.


L'affaire a commencé le 11 septembre 2002, lorsqu'il a porté plainte contre le père Righi, l'accusant d'avoir abusé de la crédulité populaire en affirmant dans son bulletin paroissial que Jésus a existé. Luigi Cascioli a créé un site internet (www.luigicascioli.it) sur lequel il tient à jour le déroulement de cette affaire et publie tous les actes judiciaires.


"Avec cette plainte, je ne cherche pas à contester aux chrétiens la liberté de professer leur foi, garantie par l'article 19 de la Constitution, mais je veux protester contre l'abus commis par l'Eglise catholique qui, en se prévalant de son prestige, inculque comme réels et historique des faits qui ne sont que des inventions", affirme-t-il.


mardi 24 janvier 2006

Tous les blogs de mon blog (suite 1)

elizabethflory.blogs.com/ 


embruns.net
evelafee.net 


fernand0.blogalia.com/historias 


flashfax.canalblog.com/ 


fredcrespo.blogspirit.com 


freeblog.tk 


freedomfries.typepad.com/libertefrite/ 


frogita.over-blog.com 


ginisty.typepad.com 


gklein.blog.lemonde.fr/ 


grumly.typepad.com 


guillaumebuffet.typepad.com 


guim.typepad.com 


huard.info/blog 


hugues.blogs.com 


insidetheusa.tripod.com 


insol.mon-blog.org 


jamaiscontent.blogspot.com 


jmax.blog.free.fr 


journaldevincent.canalblog.com 


justeuneimage.blog.expedia.fr/ 


kencantal.blogspirit.com 


krysalia.hautetfort.com 


lacreole60.bloxode.com 


lagazettedubuzz.typepad.com/ 


laplupartdutemps.over-blog.com 


larelationequitable.typepad.com 


laure.hautetfort.com 


laurentjavault.typepad.com/retour_de_peche/ 


lavomatic.blogspot.com 


litterature.canalblog.com 


macdigit.com 


manu.prouveze.fr 


marie49125.typepad.com 


mongazine.free.fr


MrBark.fr 


nodesway.typepad.com 


oldcola.blogspot.com


oseres.typepad.com 


pascal.blogs.com/ 


patfalc.blog.lemonde.fr/ 


paulvachard.blogspirit.com 


perinet.blogspirit.com 


perino.net 


petitguigui.canalblog.com 


poiroud.free.fr/dotclear 


poutsine.skyblog.com 


prouveze.free.fr 


push.k.free.fr/ 


rolandmoreno.com 


s.billard.free.fr/dotclear/ 


sarkozynews.canalblog.com 


sensemilia.net/dotclear


soudain.over-blog.com 


spaces.msn.com/members/ernestshu 


standblog.org/ 


stephane.etsoncar.net 


stephane.viabloga.com 


stephanie.typepad.com 


talentpower.typepad.com/talentpower/ 


terresdefemmes.blogs.com


tfmc.blogs.com/ 


tillybayardrichard.typepad.com 


tommy.blog.lemonde.fr/


tomorrow.canalblog.com 


travaillerensemble.blog.lemonde.fr 


traverson.blogs.com 


trentaineordinaire.hautetfort.com/ 


unpoemeparjour.com 


usine-informationnelle.viabloga.com/ 


vmaurin.free.fr 


Il se passe de drôles de choses sous la tente





Sous la tente
Vidéo envoyé par lfone

Version allemande uniquement!


Tout n'est qu'illusion

function popup(strUrl, height, width) {
var xOffset = (screen.width - width)/2;
var yOffset = (screen.height - height)/2;
var strParameters = "toolbar=no,scrollbars=yes,location=no,status=no,menubar=no,directories=no,resizable=yes,width=" + width + ",height=" + height + ",screenX=" + xOffset + ",screenY=" + yOffset + ",top=" + yOffset + ",left=" + xOffset;
var win=window.open('','popup_',strParameters)
win.location.replace(strUrl);
win.resizeTo(width ,height);
win.focus();
}

Dans les trucages du cinéma, on connaissait les décors en carton-pâte et les effets spéciaux numériques.


Eh bien, pour ceux qui ne le savaient pas, comme moi, on utilise aussi des décors grandeur nature dessinés sur ordinateur ou photographiés puis retouchés ; ils sont ensuite imprimés sur grand écran et posés dans le champ de la caméra.


Ici une photo du tournage "Le pianiste" de Polanski et les explications de la société BigImage, spécialiste des images de très grand format comme on en voit dans certains événements.


Yann Black Tattoo

Personnellement, je ne suis pas un adepte des tatouages, mais j’aime être surpris par les divers facettes de l’art .
Ici la peau est son support ( on aime ou pas ).  La démarche me semble
sincère malgré que l’artiste fume la moquette sur cette vidéo.


QUESTIONS :
Comment faire pour revenir en arrière si l'œuvre ne correspond pas ?
Comment perçoit-on son corps pour pouvoir le transformer ainsi ?


Le lien vers la vidéo: http://www.oc-tv.net/yann-black-tattoo.htm


Olivier Hay 

 

Yann Black Tattoo

Personnellement, je ne suis pas un adepte des tatouages, mais j’aime être surpris par les divers facettes de l’art .
Ici la peau est son support ( on aime ou pas ).  La démarche me semble
sincère malgré que l’artiste fume la moquette sur cette vidéo.


QUESTIONS :
Comment faire pour revenir en arrière si l'œuvre ne correspond pas ?
Comment perçoit-on son corps pour pouvoir le transformer ainsi ?


Le lien vers la vidéo: http://www.oc-tv.net/yann-black-tattoo.htm


Olivier Hay 

 

Ministère de l'Éducation: le test

C'est le ba-ba pour le recrutement des employés de base.


Attention aux pièges!



Allez, au travail!

Tous les blogs de mon blog (suite 2)

suite de la liste commencée ICI:


http://www.09h09.com


http://www.1monde.net


http://www.20six.fr/ClandestinaRBemba


http://www.20six.fr/mais_ou_j_ai_encore_foutu_ces_putains_de_clefs/


http://www.20six.fr/olivier_delhumeau


http://www.20six.fr/sub-a-roues-2


http://www.20six.fr/weblogCategory/b91eg4p26e5l?p=1


http://www.20sur20.net


http://www.6nergies.net


http://www.6nergies.net/blog


http://www.adverbe.com


http://www.alarch.ath.cx/


http://www.anina.net


http://www.applimedia.com


http://www.aufilduclavier.net


http://www.au-poil.com


http://www.bloggingthenews.info


http://www.bloglines.com/blog/Jid


http://www.blogwaves.com


http://www.brainjamtribune.com


http://www.christophecaron.com


http://www.cinquantepourcent.blog.com/


http://www.claire-formatrice.com/blog


http://www.cotcot.com


http://www.deniaud-online.com


http://www.designinteractif.net


http://www.dumeny.com/


http://www.ed-productions.com/leszed


http://www.emarrakech.info/prana


http://www.entrezeroetun.com


http://www.fgranger.com/dotclear


http://www.figer.com


http://www.flingueurs.blogspot.com


http://www.forumultra.com/Blog/


http://www.fsens.com


 


la suite est ICI 


lundi 23 janvier 2006

J'ai changé de mise en page car l'autre a explosé!

Encore une fois, aucune idée de ce qu'il s'est passé... Tout à coup, ma mise en page (template) est partie dans tous les sens, animée d'une volonté propre et manifestement rebelle.


Du coup, après quelques tentatives infructueuses, j'en ai pris une autre qui passait par là et je tente quasiment en direct devant vous de l'amadouer.


Désolé pour ces errements bien involontaires... Voilà ce que c'est que de vouloir s'instituer webmestre d'un site sans en avoir les compétences... Je cherche toujours un bon développeur Joomla, si vous en connaissez un... 



Tous les blogs de mon blog (suite)

(suite de la liste qui a débutéi ICI)


azulreporta.blogspot.com 


babouze.canalblog.com 


bailly.blogs.com 


bazet.blogs.com 


bekassou.typepad.com


benoit.hautetfort.com 


blog.atafoto.fr 


blog.lesperlesduchat.com 


blog.metacites.net/ 


blog.piloter.org 


blog17.free.fr 


blogs.snyke.com/mag-zine/


blogs.snyke.com 


blogs.zdnet.fr/index.php?p=44 


blogumentary.typepad.com 


bonoblog.net/ 


buzzzzz.typepad.com 


carnelov.over-blog.com 


cdelasteyrie.typepad.com/sidiese 


chab.20six.fr/ 


chiboum.free.fr/blog 


cyan17.free.fr 


cyouss.blogspirit.com 


damdam.typepad.com/ 


danielleattias.typepad.com/medias 


danjalo.typepad.com/ 


dblanchemain.free.fr/ 


degasne.over-blog.com/ 


desechalliers.ldeweb.net/entreprise/ 


dialoguesocial.joueb.com/ 


drizzt.blogg.org/ 


 

la suite est ICI

samedi 21 janvier 2006

405 The Movie





405 The Movie


Vidéo envoyé par lfone


Un des courts-métrages les plus célèbres du web; réalisé avec des moyens artisanaux et un résultat digne des plus grands effets spéciaux du cinéma; avec un zeste d'humour s'il vous plaît!


site officiel


The Perfect Car


The Perfect Car
Vidéo envoyé par lfone

Je me lance dans la pub Google!

Je n'ai à peu près rien compris au système Google Adsense. Mais j'y vais quand même.


Si jamais je gagne un peu d'argent avec ce machin, je le consacrerai uniquement au développement de ce site pour lequel j'ai déjà pas mal dépensé: le nom de domaine, l'hébergement, l'éditeur de texte, le gestionnaire de commentaires; tout le reste est gratuit via Joomla et ses différentes add-ons.


J'aimerai pouvoir m'offrir les services d'un développeur (qui m'expliquerait cette foutue histoire de lignes blanches par exemple) et ceux d'un designer qui me dessinerait quelque chose d'un peu plus joli que ce bazar.


On peut toujours rêver!


jeudi 19 janvier 2006

Pour faire l'amour, éteignez la télé!

Quand la télé dans la chambre à coucher endort la libido...


Les couples disposant d'un téléviseur dans leur chambre à coucher font deux fois moins l'amour que ceux qui n'en ont pas, révèle lundi une étude menée par une sexologue italienne.


"S'il n'y a pas de téléviseur dans la chambre, la fréquence (des rapports sexuels) double", a expliqué Serenella Salomoni à la tête d'une équipe de psychologues qui a interrogé 523 couples italiens afin d'observer l'effet de la télévision sur leur vie sexuelle.


Selon l'étude, les Italiens qui n'ont pas de télé dans la chambre ont en moyenne deux fois plus de rapports sexuels par semaine, soit huit fois par mois. Ce chiffre chute à une moyenne de quatre par mois chez ceux équipés d'une télé.


Chez les plus de 50 ans, l'effet télé est encore plus marqué, avec une moyenne de 1,5 rapport sexuel par mois contre sept sans télé.


Selon l'étude, certains programmes ont tendance plus que d'autres à ralentir la libido. Les films violents mettent par exemple un terme direct à toute relation sexuelle pour la moitié des couples et les émissions de téléréalité pour un tiers des couples.(Reuters 16.01.2006)


mercredi 18 janvier 2006

Merry Christmas de très mauvais goût, vous êtes prévenus!


Vidéo Gags Best Of 2005


En l'an 2000, le premier de l'an tombe un vendredi 13...


Maillon Faible, la Compil


La vieille dame au volant


Un éboueur drague une passante


Internet n'a pas d'odeur

Je cherchais depuis longtemps ce qui me manquait dans mes web divagations; j'avais  le texte, l'image, fixe et animée, la couleur, le son. Ça bouge tout le temps, on s'interpelle, on saute de sujet en sujet avec cet esprit d'escalier qui est le nouveau mode d'accès à la connaissance. Le web, c'est comme le yachting: on part d'un endroit où on est bien pour arriver quelque part où on n'avait pas envie d'aller, après d'improbables circonvolutions induites par le vent capricieux du clic. Bref, j'étais l'excitation même, l'explorateur insatiable. Mais il me restait toujours au fond de l'âme comme un manque, un goût d'inachevé…


Et j'ai trouvé!


Au secours! Y'a des lignes blanches partout!!!

Vous l'avez constaté comme moi: y'a plein de lignes blanches partout entre les paragraphes, comme ça, tout à coup, dans ce site...Et je ne sais absolument pas pourquoi.


Le texte source est nickel mais quand il s'affiche, y'a un bidule quelque part qui décide de lui-même, sans que je lui ai rien demandé, de rajouter des lignes blanches, comme ça, pour s'amuser et aérer un peu tout ça...


Je vous jure que je n'ai rien fait, pas modifié d'option nulle part, rien de rien... Si quelqu'un d'un peu techos parmi vous a une idée, je suis preneur. Help!


(rien pour l'instant ni chez mon hébergeur 1&1, ni sur les forums Joomla).


(par exemple ce texte je l'ai tapé sans espaces entre les lignes, avec une balise <br /> à la fin de chaque paragraphe...)


Mise à jour: pb corrigé par une astuce de programmation trouvée sur le forum Joomla mais aucune explication logique à ce déréglement...


mardi 17 janvier 2006

Dailymotion, serveur vidéo: bonne idée!



Voilà ce qu'on peut faire avec DailyMotion: on s'inscrit (gratuitement), on y dépose ses vidéos, partageables ou pas; on peut aussi  l'utiliser en streaming sur son site ou blog. Intéressant si le débit est à la hauteur. A suivre!

essai d'article en xinha

Voici un petit essai d'article écrit en Xinha. Mon mot test est :


"l'éléphant"


pour voir si le search module le retrouve.


insertion d'image ici



que je diminue à la main...


je change de police 


un lien ICI 


 


 


 un petit tableau; redimensionné à la main






 sqdfsqfd

 qsfdsqdf

 fqsf

 qsdfqsfq


 sdf

 qsfdqsdf

 qsdf

 qsdff




 une petite équation:


 



 4




un petit bouton






 




importance de l' ordre des lettres


"Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un
mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère
et la drenèire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un
dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C'est prace
que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot
cmome un tuot."


Oielvier Hay ( désolé mon nom de famille ne fait que trois lettres)


Cognez sur votre PC pour vous délasser

Repéré par Roland avec le commentaire suivant:
"Pour faire comprendre à votre propre machine tout le bien que vous pensez d'elle, et plus sûrement, pour passer vos nerfs, cliquez sur l'un des composants du malheureux PC punching ball. Puis cliquez encore, encore, et encore. Jusqu'à ce que mort s'en suive. Et si le spectacle de l'ordinateur éventré ne vous a toujours pas apaisé, n'hésitez pas : recommencez. D'une pression sur la clef de 12 "Reparar", vous disposerez d'un nouveau PC expédient". source

function popup(strUrl, height, width) {
var xOffset = (screen.width - width)/2;
var yOffset = (screen.height - height)/2;
var strParameters = "toolbar=no,scrollbars=yes,location=no,status=no,menubar=no,directories=no,resizable=yes,width=" + width + ",height=" + height + ",screenX=" + xOffset + ",screenY=" + yOffset + ",top=" + yOffset + ",left=" + xOffset;
var win=window.open('','popup_',strParameters)
win.location.replace(strUrl);
win.resizeTo(width ,height);
win.focus();
}

 

lundi 16 janvier 2006

Dernières citations glânées...

« La mort est le père de l'être humain, ni sévère, ni injuste mais tendre, chaleureux et compréhensif. Et pourtant, l'être humain s'accroche à sa mère qui est la vie. A ce qui est connu et compréhensible. Car, tous, nous craignons l'inconnu. »


Légende inuit rapportée par Jorn Riel 


dans "Arluk. Le chant pour celui qui désire vivre."
« Une vision sans action est un rêve ; une action sans vision, un cauchemar. »


Proverbe asiatique (c'est ce qu'on dit


quand on ne sait pas sourcer...)
« Si vous me savez peu de gré de ce que je vous dis, vous m'en saurez beaucoup de ce que je ne vous dis pas. »


Diderot, Jacques le fataliste.


« Surfer, par définition, c'est rester â la surface. »


Zygmunt Barman (non pas "Barman", "Bauman", lire le commentaire),


 "monstre sacré de la sociologie méconnu en France", selon Alexandra Laignel Lavastine dans


Le Monde des livres, 27/10/05.

La prochaine fois, je regarderai mieux les gens.

[Une nouvelle de Lucien Toscane]
Le train de banlieue était bondé. Partout, des étrangers revenant du château de Versailles. A l'étage, je somnolais, fatiguée. Une toux discrète me dérange; je lève un œil et entraperçoit une petite japonaise, ou supposée telle, sans âge, penchée sur moi comme une geisha. Elle me bredouille des choses incompréhensibles, pas un mot de français ni d'anglais, du moins à ce que j'entends. Et moi qui ne sait dire que sayonara! Finalement, prise d'inspiration, elle me montre le plan des lignes de chemin de fer qu'elle tenait à la main et pointe une station, là où elle veut descendre sans doute. Par gestes, j'essaie de lui expliquer que çà tombe bien, je descends juste avant et je lui ferai un signe pour la prévenir que c'est la prochaine. Apparemment, elle me comprend car elle m'adresse un grand sourire et se lance dans des salutations répétées, le corps cassé en deux comme une poupée mécanique. Elle s'en va, rassurée, trottinant sur ses petits pieds et descend au niveau bas.


dimanche 15 janvier 2006

Le blogueur de Puteaux attaqué par la mairie

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


LA MAIRIE DE PUTEAUX PERSISTE :


MONPUTEAUX.COM DEVANT LE TRIBUNAL LE 3 FÉVRIER 2006


Le blogueur de MonPuteaux.com, Christophe Grébert, est convoqué devant la 17e  Chambre correctionnelle de Paris, le vendredi 3 février à 13h30, à la suite d'une plainte en diffamation déposée par la mairie de Puteaux.

L’audience, qui devait se tenir le 21 juin 2005, avait été renvoyée : l’avocat de la ville était absent ! C'est la première fois qu'un blogueur est jugé par les magistrats de la « 17e » qui fixe généralement la jurisprudence en matière de Presse. D'où l'importance de ce procès pour tous les blogueurs français : c'est la question de leur liberté d'expression qui sera posée.


L’auteur de MonPuteaux.com comparaîtra en même temps que LE PARISIEN.


C'est en effet pour avoir reproduit un extrait d'un article du quotidien national, mettant en cause la mairie de Puteaux dans une affaire d'attribution de marché public, que le blogueur est poursuivi.


Leçon de piano, leçon de vie

Devant le piano... Conseils d'un prof ä son élève:


"N'oublie pas les soupirs..."


"Ne rejoue pas quand c'est lié..."


"D'abord un silence, puis tu commences doucement..."


"C'est toujours dur de changer de rythme..."


"Déchiffres d'abord lentement, ensuite seulement tu pourras aller plus vite..."


"Reviens au début..."


"Maintiens le tempo et libère la mélodie..."


Conclusion:


La musique et l'amour, la musique et la vie, c'est pareil.  


vendredi 13 janvier 2006

La terre vue de Columbia



Une photo extraordinaire, repérée par icare, membre de InfoTechArt et postée dans Liens Divers.
Cliquez pour agrandir.
 source

Parlez-vous Bruxellois?

Les Américains sont très forts sur la terminologie du " ware " en informatique (shareware, hardware, freeware, netware, etc...). Eh bien les Belges, une fois, sont aussi forts qu'eux, et je me fais un plaisir de vous communiquer leur langage informatique.


Comment dit-on en Bruxellois ?



  • un logiciel très compliqué ?... un assomware

  • la procédure de sortie d'un logiciel ?... aureware

  • un logiciel de nettoyage d'un disque dur ?... baignware

  • la poubelle de Windows ?... dépotware

  • un logiciel antivirus?... mouchware

  • un logiciel pour documents en attente ?... purgatware

  • un logiciel de merde ?... suppositware

  • un logiciel de classement ?... tirware

  • une réunion des directrices de l'informatique ?... tupperware

  • un logiciel de demande d'augmentation ?... vatferware

google2


// <![CDATA[

function popup(strUrl, height, width) {
var xOffset = (screen.width - width)/2;
var yOffset = (screen.height - height)/2;
var strParameters = "toolbar=no,scrollbars=yes,location=no,status=no,menubar=no,directories=no,resizable=yes,width=" + width + ",height=" + height + ",screenX=" + xOffset + ",screenY=" + yOffset + ",top=" + yOffset + ",left=" + xOffset;
var win=window.open('','popup_',strParameters)
win.location.replace(strUrl);
win.resizeTo(width ,height);
win.focus();
}
// ]]>

Dix conseils pour survivre au travail

On est bien d'accord, il y a quelque chose de pourri dans le royaume de l'entreprise. Plus la peine de se casser le tronc au boulot. Les financiers ont pris le pouvoir, le management se résume pour le patron et le DRH à contempler la liste des salaires classés par ordre décroissant en se demandant qui on pourrait bien virer, on dit du mal de vous dès que vous avez le dos tourné et, chez le patron, c'est le dernier qui a toujours raison. La conjoncture est soit molle, soit sinistre, les perspectives sont floues, la visibilité est limitée (ça devient un pléonasme). Tout le monde se méfie de tout le monde, les murs sont habités de spectres.

Dans ces conditions et comme, malgré tout, il vaut mieux avoir un salaire que ne pas en avoir, la question est: comment survivre sans se faire remarquer?



Si vous bossez trop et de manière ostentatoire, la voiture garée dans le parking à l'endroit où tout le monde peut la voir, cela devient suspect. Vous serez la cible des jaloux, des envieux, tous ces pervers polymorphes en pré-RTT qui hantent les couloirs des bureaux à la recherche de leur prochaine victime. Si vous ne bossez pas assez et que ça se remarque, vous n'êtes vraiment pas doué



Voici donc comment faire pour toucher tranquillement son petit pécule mensuel, sans qu'on ait le moindre doute sur vous: vous serez neutre et passe-partout, noyé dans la masse mais avec ce zeste de positive attitude qui vous en distinguera le moment venu, quand il y aura des listes. Il s'agit de devenir cet être hybride et androgyne que veulent les patrons et les actionnaires: plutôt souriant, mais pas trop, qui dit "oui" à tout ce qu'on lui demande si ça vient d'en haut, "non" si ça vient d'en bas, et "peut-être, pourquoi pas, hum, mais ça va être dur" si ça vient des collègues. Aimable mais pas bavard, aux horaires de métronome, ça rassure, on se dit que vous êtes équilibré dans la vie, mais capable d'un petit coup de collier à la demande. Qui émet une petite idée de temps en temps, pas trop souvent, ça deviendrait suspect, et qui s'arrange à chaque fois pour que le patron croie que c'est la sienne



Bien sûr, en suivant les conseils qui suivent, ne vous attendez pas à être augmenté violemment. De toute façon, cela n'arrive plus à personne. Mais, au moins, vous rentrerez chaque soir chez vous heureux, frais et dispos, après une journée sans souci. Et le matin, vous vous lèverez en sifflant l'air de "Hello le soleil brille brille brille" et en vous disant: "Chouette, encore une bonne journée de boulot!" Les loisirs en comparaison, c'est galère et compagnie.



jeudi 12 janvier 2006

Peinture sur sable: magnifique!

[media id=26 width=430 height=350]Merci beaucoup à icare, ancien membre de InfoTekArt, de nous faire partager ses découvertes sur le web, et de nous proposer de si beaux liens, sur le site Koreus.
Notamment cette superbe, magnifique "Peinture sur sable": installez-vous, prenez votre temps (9 mn) et dégustez.

mercredi 11 janvier 2006

Carte du monde de l'activité de Google, heure par heure


signalé par F. DE C. auteur de Quelle époque épique.
Extraits de ce qu'elle a trouvé chez Regarde...:


Vidéos en vrac...

... repérées par Quelle époque épique.



- The Victoria Secret Fashion Show, avec des petites culottes et des grandes ailes, complètement tendance.
- La danseuse contorsionniste : on ne sait plus où donner de la tête.. (repéré d'abord semble-t-il par BoingBoing)
- Les dingues de la chute libre: en voiture, en snow, c'est comme vous voulez...
- La danse des robots, japonais évidemment; faut aimer le style. source



[media id=28 width=320 height=240]




Les blogs de médias citoyens font florès

Dernier en date: CitMedia.org, signalé chez Quelle époque épique.
On ne sait plus où donner de la tête, y'a de l'info partout, on marche dessus, on glisse dessus comme sur des peaux de bananes. Ca vous colle aux doigts comme du plastique électrique. Pas moyen de s'en débarasser.
Apparemment, ce blog-site-machin essaie de fédérer les grands blogueurs les plus connus, comme Joi Ito ou Jay Rosen.
Avec ces initiatives, les Américains aiment bien dire qu'ils font du "grassroots media", on retourne aux racines, lesquelles? je ne sais pas. On dit aussi, pour faire bien du Citizen Journalism.
C'est évidemment Dan Gillmor qui est derrière tout çà, l'auteur de We the Media: Grassroots Journalism by the People, for the People (2004, O’Reilly Media).
Et le dernier chic est de faire partie de son Board of Advisors. Bon, moi, je n'y suis pas. mais je ne suis pas suffisamment anglophone, ça doit être pour ça. Apparemment, Loïc Le Meur, le plus grand vendeur de blogs du monde, n'y est pas non plus, ça par contre, c'est bizarre, d'habitude, il est partout et il parle très bien anglais...

Concours de la plus belle carte de voeux (électronique)


Gagné, pour l'instant, par vodeo.tv, qui m'envoie cette superbe invitation au voyage.
(lecteur windows media up to date nécessaire)











Maîtriser son information: la synthèse

Pour mes étudiants de Paris-Dauphine et mes futurs étudiants de Paris-Sorbonne, je publie aujourd'hui une synthèse actualisée de mon cours "Maîtriser son information" (après plusieurs versions déjà publiées ici).
Cette fois, j'ai allégé la partie théorique sur le journalisme, l'information, le langage, la communication. Et j'ai privilégié la partie pratique sur la lecture et l'écriture.
Je suis heureux de l'offrir également à tous les lecteurs de InfoTechArt, chaque jour plus nombreux. Faites-en bon usage!
(pdf, 132 pages, 700K)

J'ai publié un livre à un exemplaire!

Je suis très fier de vous annoncer que j'ai écrit, mis en page et publié un livre dont j'ai également acheté, pour quelques dollars, le seul exemplaire actuellement disponible sur la planète.
C'est un cadeau que je voulais offrir à ma femme.
Cela a pu se faire entièrement sur le web grâce à lulu.com dont je vous ai déjà parlé ICI.
Après avoir acheté cet unique exemplaire disponible, j'ai retiré mon livre de la vente. Il devient donc de facto un objet de collection à la valeur incalculable.
Peut-être cet exploit devrait-il être inscrit au Livre Guinness des Records?


Concours de la plus belle carte de voeux (papier)


Gagné, pour l'instant, par Patrice Roynette, de Proway, avec cette superbe photo du voilier Tara, ex-Antartica, pris volontairement dans les glaces.
Extraits:"
« Tara est un navire mythique connu sous le nom d’Antarctica à l’époque de Jean-Louis Etienne, puis de Seamaster sous l’ère Sir Peter Blake.
Depuis plus de deux ans, dans le respect des engagements de ses prédécesseurs, le projet Tara Expéditions, conduit par Etienne Bourgois, témoigne de la fragilité de notre planète grâce à l’implication de scientifiques, d’artistes, de photographes ou de journalistes. Tous montent à bord de Tara afin de rien de rendre compte, à leur manière, des enjeux et des risques liés à l’environnement dans les régions polaires, régions vulnérables face aux  bouleversements climatiques.

Aujourd’hui, Tara va repartir vers le pôle nord pour voir ce qui n’a jamais été vu. La fonte de l’Arctique, le point clé du réchauffement de la planète, n’a jamais été observée. Les satellites sont muets à cette période, pendant les six mois de la nuit polaire. Tara se laissera enfermer par les glaces et ressortira dans la lumière avec quinze scientifiques à bord qui nous diront plus précisément notre avenir.
Tara est un conquérant de l’utile. »


Accessit
Remporté par Bruno César pour cette superbe allégorie sur la prise de décision.
Il y a cependant une petite erreur dans ce dessin...
A vous de la trouver...

mardi 10 janvier 2006

Modèle d'organisation?

transmis par Yvon G.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ni fade panégyriste, ni censeur amer

   LE MAÎTRE. – Ne sois ni fade panégyriste, ni censeur amer; dis la chose comme elle est.
   JACQUES. – Cela n'est pas aisé. N'a-t-on pas son caractère, son intérêt, son goût, ses passions, d'après quoi l'on exagère ou l'on atténue? Dis la chose comme elle est!... Cela n'arrive peut-être pas deux fois en un jour dans toute une grande ville. Et celui qui vous écoute est-il mieux disposé que celui qui parle? Non. D'où il doit arriver que deux fois à peine en un jour, dans toute une grande ville, on soit entendu comme on dit.
   LE MAÎTRE. – Que diable, Jacques, voilà des maximes à proscrire l'usage de la langue et des oreilles, à ne rien dire, à ne rien écouter et à ne rien croire! Cependant, dis comme toi, je t'écouterai comme moi, et je t'en croirai comme je pourrai.
   JACQUES. – Si l'on ne dit presque rien dans ce monde, qui soit entendu comme on le dit, il y a bien pis, c'est qu'on n'y fait presque rien qui soit jugé comme on l'a fait.
   LE MAÎTRE. – Il n'y a peut-être pas sous le ciel une autre tête qui contienne autant de paradoxes que la tienne.
   JACQUES. – Et quel mal y aurait-il à cela? Un paradoxe n'est pas toujours une fausseté.
   LE MAÎTRE. - Il est vrai.

Denis Diderot. Jacques le fataliste et son maître. 1765-1783

le matin une petite tape amicale aux collègues, pourquoi pas ?

le matin une petite
tape amicale aux collègues, pourquoi pas !


lundi 9 janvier 2006

Sécurité au travail: ils sont fous!

Y'en a des qui ne travaillent pas tout à fait secure....Petite animation repérée par Roland.

Simone de Beauvoir, jeune fille rangée?

« Je suis née, à quatre heures du matin, le 9 janvier 1908, dans une chambre aux meubles laqués de blanc, qui donnait sur le boulevard Raspail. »
Tel est l’incipit des Mémoires d'une jeune fille rangée (1958). Une première page qui ancre le récit dans l’écriture autobiographique. À partir, notamment, des données fondatrices qu’apporte l’album de photos. C’est aussi à partir de ce support visuel que la narratrice, qui est à la fois l’héroïne du récit et son auteur, compte reconstituer l’histoire de sa personnalité. Une personnalité très tôt affirmée, volontaire, consciente de sa position, de sa précocité, de son autonomie, un brin arrogante. Quant à l’écriture, sèche, informative, sérieuse, froide, elle est celle d’une journaliste, soucieuse de garder ses distances avec ce qui est pour elle un travail d’enquête documentaire rigoureux et précis, même si l’objet d’étude concerne son moi. Un moi pour lequel Simone de Beauvoir ne manifeste d’ailleurs aucune indulgence et ne sollicite nullement la compassion du lecteur.
Premier volet d’une importante somme autobiographique, L es Mémoires d’une jeune fille rangée s’ouvrent sur  la naissance de Simone et se ferment sur la mort de Zaza en 1929.
Cette première partie sera suivie de La force de l'âge (1960), La Force des choses (1963), Une mort très douce (1964), Tout compte fait (1972), et enfin, La Cérémonie des adieux (1981). L’ensemble de cette œuvre forme le projet autobiographique de Simone de Beauvoir. Un  projet dont l’intitulé souligne d’emblée la fantaisie ironique et provocatrice. En même temps que les paradoxes. Il ne s’agit pas pour l’auteur de rivaliser avec les grands mémorialistes, ses prédécesseurs. Ce qui impliquerait un rapport très étroit de l’individu à l’Histoire. Pour autant, Simone de Beauvoir, soucieuse de ne rien omettre, ne néglige nullement les caractéristiques de son époque et tente, à travers une chronique personnelle, de rendre compte de sa propre « formation ».
Dans ce premier ouvrage, l’auteur retrace ses années de jeunesse et de formation intellectuelle ; ses prises de position face à une famille traditionnelle et bourgeoise qui considère d’un œil réprobateur les ambitions de la jeune fille. Ses rencontres, ses amitiés (Élisabeth dite Zaza, sa plus vieille amie, Jacques, son cousin dont elle se croit amoureuse) et ses fréquentations (Nizan, Sartre). Puis son projet affirmé de passer une agrégation de philosophie et de devenir écrivain. Tout cela passe par une nécessaire émancipation. Et par la rupture avec les principes familiaux conformistes qui avaient jusqu’alors aveuglément pesé sur son existence de « jeune fille rangée ».
Se dégageant peu à peu de la chronique familiale, les Mémoires d’une jeune fille rangée deviennent le laboratoire d’une aventure individuelle qui passe par l’écriture. Une aventure qui trouve sa pleine justification dans la rencontre, en 1929, avec Jean-Paul Sartre qui, au lendemain de l’admissibilité de la jeune agrégative, qu’il a surnommée « Castor », déclare: « À partir de maintenant, je vous prends en main ».
Angèle Paoli
Terres de femmes


Le blog = un bureau mobile?

C'est du moins ce que pense le blogueur-entrepreneur Laurent.
Moi, je crois que c'est plutôt un outil comme celui qui est utilisé pour ce site, Joomla, qui permet d'envisager, véritablement, un bureau mobile, car les plates-formes de blogs sont encore bien trop rudimentaires.
Le problème est toujours le même: le blog est plus ou moins presse-bouton, avec ses fonctions standards, limitées mais fonctionnelles, tandis que Joomla demande un investissement temps effrayant pour en maîtriser le minimum. Mais il accueille assez facilement les nouveaux développements du web 2.0 et de Ajax comme ceux que je viens d'installer en quelques minutes:
- Alexandria, le dico temps réel sur chaque mot du site;
- Instant Search: les résultats de la recherche s'affichent au fur et à mesure où on tape le mot recherché.
La vrai marché du bureau mobile s'envolerait avec un outil qui prendrait le meilleur des deux mondes: la simplicité de fonctionnement du blog et les fonctions avancées de Joomla. 

The Flash Mind Reader: il lit dans vos pensées

Là aussi, comme dans David Copperfield, y'a un truc, mais ce coup-là, je n'ai pas compris.


Vous choississez un nombre, faites un petit calcul, le résultat correspond à un symbole...


Vous pensez très fort à ce symbole...


Et hop! Il s'affiche....


Merci à icare de nous avoir signalé ce lien - via le menu Liens intéressants/Liens divers...>


 


 


 


samedi 7 janvier 2006

Intant Search: une recherche instantanée "full text" sur ce site

Testez le module "Instant Search" colonne de gauche: il affiche dans une fenêtre les résultats de votre recherche au fur et à mesure que vous tapez! Cela marche plus ou moins bien mais c'est quand même intéressant. Si j'ai bien compris son fonctionnement, la recherche ne démarre qu'au bout de trois caractères et s'arrête au bout de... je ne sais pas combien, 8 ou 9, je crois...
Une des applications nouvelles de la technologie Ajax, après celle de Alexandria (voir également le module éponyme colonne de gauche) qui affiche une définition complète sur chaque mot du site...


vendredi 6 janvier 2006

Avec Google Base, plus besoin de site web

Google teste en béta un nouveau service, réservé à ses abonnés gmail: Google Base.
Vous avez quelque chose à dire, vendre, louer, échanger? Pas de problème, Google Base s'en occupe: vous remplissez un petit formulaire en ligne et hop! Votre message-annonce-promo, bref votre bidule, est quasi-instantanément en ligne.
Avec ça,tous les sites marchands personnels ou professionnels peuvent fermer boutique: ils n'ont qu'à entrer leur catalogue dans Google Base et le tour est joué. Et ca sera sûrement beaucoup plus efficace.
C'est le nouveau bazar du village mondial. Tout se dit, tout s'achète, tout se vend, tout s'échange. C'est eBay + Amazon + Meetic en un seul clic! Si le machin a du succès, et je ne vois pas comment il ne pourrait pas ne pas en avoir (ça ne coûte rien et on s'inscrit en deux minutes), j'imagine déjà le trafic intense que ça va générer du côté de la face obscure du net... Et je ne vois pas très bien comment Google va pouvoir y mettre de l'ordre.
Bienvenue dans le grand désordre!


0'Reilly délire à Fox News sur "l'insurrection musulmane" en France

[media id="7"]

Dans la série "Bonne année à la désinformation", un petit retour en arrière...
C'est terrifiant, la face noire du journalisme pratiquée à Fox News, la chaîne TV de Rupert Murdoch, par cet abruti total de 0'Reilly...


- info et vidéo pris chez suchablog qui source: "La vidéo provient de l'émission Arrêt sur Images "Vu de l'étranger : une insurrection musulmane ?" diffusée le 13 novembre 2005 sur France 5."

Le petit homme gris et la mort

Un jour, déjà vieux, je dormais, la fenêtre ouverte comme d'habitude. A mon réveil, un petit homme gris était assis, perché sur le rebord de la lucarne.
- Pourquoi ne crois-tu plus en rien? me demanda-t-il d'une voix criarde. Il n'arrêtait pas de bouger en parlant: les deux bras tendus le long du corps, les mains à plat sur le rebord, il s'appuyait dessus en sautillant sur les fesses comme si le rebord était brûlant.
- Qu'as-tu à venir m'agacer comme çà dès le matin? grommelai-je, de mauvaise humeur comme à tous mes réveils
- Il est midi.
- Chacun son heure
- Tu n'as pas répondu à ma question
- Je crois à la mort, lui dis-je d'un ton définitif, espérant ainsi clore la conversation et pouvoir m'enfouir à nouveau sous les draps et tout oublier
A ces mots, il s'agita encore plus, son long nez pointant vers moi, les coudes écartés et relevés dans un mouvement idiot
- On n'a pas besoin de croire à la mort, imbécile, elle viendra quoiqu'il arrive! piailla-t-il finalement d'une voix suraiguë
Et il m'engueulait en plus, cet abruti! Je me dressai à moitié, décidé à lui clouer le bec
- La supériorité de la mort à la vie, lui dis-je, c'est son côté définitif
- Crois-tu à l'amour?
Je vois! L'individu était un adepte de la dialectique, un foliculaire sans doute, changeant de question à tout de bout de champ pour perturber son interlocuteur
- L'amour est comme le bonheur ou la souffrance, dis-je: tout est dans l'idée que chacun s'en fait et personne d'autre ne peut la connaître
J'avais gagné! Il avait soudain arrêté de bouger, les épaules affaissées, le menton pendant sur la poitrine. Il respirait par à-coup, cherchant son souffle. Au bout d'un long moment, il leva la tête et me regarda de ses yeux jaunes
- Et si je m'envolais, là, maintenant, tu croirais à l'amour
- Oui, bien sûr, lui dis-je d'un ton las en le fixant d'un air sarcastique
Dans la lumière crue de midi qui embrasait la lucarne, je ne voyais plus qu'une ombre noire.
Alors, le petit homme gris redressa ses épaules, agita les bras, se souleva bizarrement. Et il s'envola.

 source image

jeudi 5 janvier 2006

Bonne année à la désinformation!

En fouillant dans les archives de mon cours de Paris-Dauphine Maîtriser son information, je retombe sur cette photo du débarquement américain à Haïti en 1994; on y voit les cameramen et les photographes s'agiter devant les GI allongés en position de tir, pour pouvoir montrer au public les dangers encourus par les vaillants soldats.
« Restez. Fournissez-moi les dessins et je vous fournirai la guerre. » disait en janvier 1898 William Randolph Hearst, patron du New York Journal, à son dessinateur Frederick Remington, qui lui câblait de La Havane: « Il n’y a pas de guerre ici, je demande à être rappelé. » Survint alors l’explosion du cuirassé Maine. Hearst monta une violente campagne comme on le voit dans Citizen Kane, le film d’Orson Welles (1941).
Extraits: « Pendant plusieurs semaines, jour après jour, il consacra plusieurs pages de ses journaux à l’affaire du Maine et réclama vengeance en répétant inlassablement : « Remember the Maine ! In Hell with Spain. » (Souvenez-vous du Maine ! En enfer l’Espagne !). Tous les autres journaux suivirent. La diffusion du New York Journal passa d’abord de 30 000 exemplaires à 400 000, puis franchit régulièrement le million d’exemplaires ! L’opinion publique était chauffée à blanc. L’atmosphère devint hallucinante. Pressé de partout, le président William McKinley déclara la guerre à Madrid le 25 avril 1898. Treize ans plus tard, en 1911, une commission d’enquête sur la destruction du Maine devait conclure à une explosion accidentelle dans la salle des machines...»
Et, pour bien commencer l'année, Reporter Sans Frontières rappelle qu'en 2005 il n'y a jamais eu autant de journalistes tués dans le monde depuis dix ans (63 exactement)...
Deux visions du métier...

source image et texte:
Sciences Humaines n°129, Juillet 2002. Alex Webb/magnum Photos.


mercredi 4 janvier 2006

Voeux techniques

Un camarade m'envoie cette photo pour ses voeux.


Je crois que c'est pour me faire plaisir...
(c'est évidemment, vous l'aurez tous reconnue, une "plateforme PCI express pour les cartes graphiques", dixit la légende)


Alors, je me suis dit que je ne pouvais pas garder pour moi une telle splendeur et je suis ravi de la partager avec vous.
Si vous voulez un PC qui fait le café, par contre, j'en ai déjà parlé : c'est la fameuse Caffeine Machine.


 


 
 


 


 


 


mardi 3 janvier 2006

L'envol raté de la colombe de la paix



Pigeon vole! Pas toujours... 

Alexandria: un dico sur chaque mot

C'est prodigieux! Double-cliquez sur n'importe quel mot de ce site et vous comprendrez!
(tel quel, ça ne marche pas en Safari; il faut sans doute une manip...)
PS: s'il y a un lien sur le mot, débrouillez-vous pour le surligner
avec la souris et tapez Entrée.
Il y a plein d'autres possibilités
(synonymes, traductions, etc.).
C'est peut-être ça le web 2.0!...
Repéré
par Roland, évidemment!


Des voeux from Chicago


De bons amis m'envoient leurs voeux avec cette photo de Chicago et
cette légende:
"Si vous voulez savoir d'où cette photo a été prise,
venez nous voir!"
Mais moi, je sais bien qu'il y a un seul endroit dans
la windows city d'où on peut avoir un panoramique pareil (la Sears
Tower, 443 m): alors, pourquoi irai-je les voir?...
Merci quand même et grosses bises à Sophie.


20 000 karaokés pour 10 dollars

C'est ça les tarifs du web! A l'heure du grand débat sur les droits
d'auteur, on peut acheter 20 000 chansons en karaoké pour 10 dollars.
Paiement immédiat par le système StormPay et livraison immédiate en
téléchargement!
J'ai testé, évidemment! On récupère un fichier zip de
220 Mo et après, il ne reste plus qu'à fouiller dedans. Il s'agit du
format .kar, joué par le lecteur gratuit Vanbasco.
On trouve beaucoup de fichiers redondants, la qualité des midi est très
inégale, ça ne vaut pas la vraie musique, d'accord.
Mais je dirai qu'il
y a quand même de quoi s'amuser!
Exemple: installez Vanbasco et essayez votre talent de crooner sur Knockin' On Heavens Door (Bob Dylan).


Meilleurs voeux chinois


 


 


« Que les puces d'un chien
galeux


infestent le
fessier de celui


qui te gâchera une seule
seconde de ton Année 2006,


et que les bras de ce perturbateur deviennent trop courts pour qu'il ne puisse jamais se le
gratter.
»


 


 


 


Voeu chinois, selon Sylvain, relayé par Roland.


lundi 2 janvier 2006

De l'ouïe comme un sens utile au goûter du vin

Commençons bien l'année 2006 avec les arts de la table et notamment celui du vin.
Il faut se procurer incessamment: Savoir goûter le vin : Par le meilleur sommelier du monde, de Enrico Bernardo.
Voici un homme qui nous livre avec simplicité tous les secrets de son art, je ne vous en dirai pas plus.
Ensuite, il suffira de goûter quelques milliers de vins...
Et d'ouvrir grand tous ses sens.
Extrait sur l'ouïe:
"Le bruit du vin qui coule dans le verre indique la densité du liquide, plus ou moins sucré ou fort en alcool. Le sucre alourdit la densité du liquide comme l'alcool, produisant un bruit plus suave, plus sourd, tandis qu'un vin léger en alcool et sec aura une descente plus brutale, rapide et sonore dans le verre".
CQFD.