(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 24 février 2006

La Sacem, Publicis et le ministère de la Culture piratent lun logiciel libre!

L'affaire est cocasse ou désastreuse, selon les points de vue...
La Sacem, la SACD (société des auteurs et compositeurs dramatiques), le ministère de la Culture et le ministère de l'Economie ont fait réalisé par Publicis le site lestelechargements.com (pour paraît-il 180 000 euros, chiffre non vérifié par moi).
Comme on s'en doute, ce site est censé porter la bonne parole sur l'usage des copies d'oeuvre en tout genre, y compris le logiciel libre.
Or il a été développé avec l'outil DotClear, gratuit car logiciel libre.
Et les concepteurs ont simplement oublié de le mentionner! Ils ont même effacé la mention officielle de DotClear qui est incluse dans le logiciel de base et qui s'affiche automatiquement. Ce qui est strictement interdit.
Ils ne l'ont rajouté, en bricolant le code, qu'après que les internautes se soient emparés de l'affaire: lire ICI.
Il faut savoir que la mention de l'outil de logiciel libre utilisé est vraiment le minimum que l'on doit faire lorsqu'on l'utilise (voir par exemple ici en bas de page pour Joomla).
Et si les commanditaires ont vraiment payé 180 000 euros pour que les concepteurs de Publicis se contentent de paramétrer un logiciel libre, ils se sont peut-être un peu fait avoir, non?
Si tout cela est avéré, c'est effrayant, effarant, ridicule, grotesque, énervant, insupportable de connerie et d'incompétence. J'espère qu'il y a une explication...
Les bras m'en tombent...
On attend leur réaction officielle, j'ai posté une note sur leur site à ce sujet, il y a quelques minutes et je vous tiens au courant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire