dimanche 26 novembre 2006

Ecoutez Jacques Stern : il cultive le secret (podcast)


Il sait tout de l'art du secret: "Vous n'allez rien me dire, alors?" lui dis-je en forme de boutade. "Nous seulement je ne vous dirai rien, répond-il du tac au tac, mais en plus vous ne saurez pas si je vous ai dit quelque chose ou pas!"
Ce directeur de l'informatique et du laboratoire informatique de l'École Normale Supérieure est le plus grand spécialiste au monde de la cryptologie.
Il vient de recevoir la médaille d'or du CNRS.
A écouter entre les lignes...
[Extrait 10 minutes de 01 Business sur BFM]

L'âge du dindon

En espagnol, pour dire "l'âge ingrat", on dit "la edad del pago", l'âge du dindon.
En français, si on est le dindon de la farce, c'est qu'on s'est fait avoir parce qu'on n'est pas très malin.
Il y a même, je crois, une acception argotique du dindon qui se rapporte au sexe féminin, mais je n'irai pas plus loin sur cette question, au risque de déraper.
Bref, il faudrait militer pour la revalorisation du dos dodu du joli dindon.
Ceci était ma contribution culturelle du dimanche. Merci de votre attention.--source image-- 

vendredi 24 novembre 2006

Ecoutez Louis Pouzin, "l'homme qui n'a pas inventé internet" (podcast)


[extrait de 10 minutes de l'émission 01 Business sur BFM]
C'est ainsi que le journal Le Monde titrait sur lui récemment.
Ecoutez cette très grande figure mondiale de la technologie, un polytechnicien égaré dans l'informatique dès son plus jeune âge, inventeur du datagramme, l'algorithme à l'origine de la commutation par paquets qui est, comme vous savez, le protocole de transmission d'internet.
A 75 ans, l'oeil pétillant, le français Louis Pouzin préside le Native Language Internet Consortium qui oeuvre pour un accès à internet dans toutes les langues, à l'écrit comme à l'oral!

mercredi 22 novembre 2006

lundi 20 novembre 2006

Tous les marketeurs sont des menteurs

Ce n'est pas moi qui le dis, vous pensez, jamais je n'oserai. C'est Seth Godin, pape, gourou, idole de la mercatique, celui qui a inventé le "Permission Marketing" (en gros: permettez-moi de vous emmerder avec mes spams), qui le dit dans son dernier bouquin:  Tous les marketeurs sont des menteurs : Tant mieux, car les consommateurs adorent qu'on leur raconte des histoires
Et moi, j'adore son livre, car au lieu de le prendre au 5e degré comme il se doit de la part de tout fan de Godin, je le prends au premier et je crois tout ce qu'il me dit:
Florilège:
-  "les marketeurs mentent parce que les consommateurs le leur demandent"; qu'est-ce qu'ils sont cons, ces consommateurs, on va pouvoir leur en foutre plein la gueule!
- "les gens ne supportent pas la vérité" : c'est pas beau, ça, comme affirmation!
- "Est-ce vraiment important que la Porsche Cayenne à 75 000 $ et la VW Touareg à 50 000 $ soient identiques et fabriquées dans la même usine?"  Bien sûr que non, on veut payer! Cela me rappelle un snob qui disait d'un restaurant: "il est vraiment dégueulasse mais heureusement il est très cher!"
Et enfin, la plus belle de toutes, la révélation:
"Les marketeurs génèrent des profits parce que les consommateurs achètent ce qu'ils désirent et non ce dont ils ont besoin" Ah, que c'est beau, que c'est fort!
Mais attention, les bonnes histoires que vous racontez doivent être vraies (malheureusement, c'est très ennuyeux, Godin ne nous dit pas ce qu'est la vérité.... comment va-t-on faire? comment savoir ce qui est vrai ou pas? c'est terrible de nous laisser comme ça dans l'ignorance...), véhiculer une promesse, être subtiles (là aussi on manque de définition...), captiver, ne pas faire appel à la logique mais aux sens, ne pas vouloir forcément s'adresser à tout le monde (eh ou le vrai marketeux est élitiste et non populiste, c'est un métier, merde, quoi), etc.
Bref, l'important est de se faire avoir en connaissance de cause, voilà la dernière grande révélation de Seth Godin.
En tout cas, moi, je n'ai pas acheté le livre, on me l'a offert!
PS: et je le laisse quand même dans ma rubrique "J'ai lu J'aime bien" parce que moi aussi, je suis un gros menteur. Nah!

Brassens pour lire et chanter

Quel plaisir! En rangeant ma bibliothèque, je retrouve ce gros bouquin Poèmes et Chansons de Georges Brassens: toutes ses chansons, avec texte et partition de guitare.
De quoi passer quelques soirées agréables en retrouvant les accents charmants des Dames du Temps Jadis, des Belles Passantes ou de la Non-demande en mariage.
A déguster.
PS: les textes sont publiés dans l'ordre chronologique des disques. En les parcourant, c'est quand même les premières années que je préfère!

dimanche 19 novembre 2006

Mondial de l'automobile 2006 : cherchez l'erreur

Perles du Bac 2006

TOUJOURS AUSSI DOUTEUSES, TOUJOURS AUSSI GOÛTEUSES.
Elles sont arrivées !!!!!!
Les PERLES du BAC 2006.
Certaines ont, d'ailleurs, pas loin de 15 ans d'âge.
> Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c'était un dictateur.
> Les dolmens étaient des espèces d'abribus postés tous les 100 mètres.
> L'histoire de Rome commence en 753 avenue Jésus-Christ.
> Les amazones étaient comme les femmes, mais encore plus méchantes.
> Jeanne d'Arc voyait des apparitions invisibles.
> Au Moyen Age, la bonne santé n'avait pas encore été inventée.
> François 1er était le fils de François 0.
> C'est Richelieu qui fonda la Star Académy française.
> Louis XV était l'arrière petit fils de son oncle Louis XIV.
> La drôle de guerre, cependant, n'a fait rire personne.
> Le pôle est recouvert de glace : c'est la capote glaciaire.
> Dans le monde, il n'y a que la France qui n'est pas un pays étranger.
> Le Mexique était autrefois, le pays des pastèques.
> La Suisse est une fée des rations.
> La mer des caraïbes baigne les lentilles françaises.
> L'eau de mer sert, en particulier, à remplir les océans.
> On peut suivre une rivière dans un sens en amont et dans l'autre sens en l'avalant.
> Les quatre points cardinaux sont le haut, le bas, l'est et l'ouest.
> La Terre tourne en rond dans un sens et en travers dans l'autre sens.
> Socrate parlait beaucoup car il avait la langue bien pendante.
> Au pluriel, on dit des "cristaux" car il y a plusieurs cristals.
> Les devoirs où il y a des conjugaisons s'appellent les devoirs conjugaux.
> Victor Hugo est né à l'âge de 2 ans.
> Un sonnet est formé de deux quatrains et de deux tiercés.
> Toute sa vie, Montaigne a voulu écrire mais il n'a fait que des essais.
> A la fin de sa vie, l'écrivain Hemingway s'est suicidé pour mettre fin à ses jours.
> Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout.
> On dit qu'une ligne droite est perpendiculaire quand elle se met à tourner d'un coup.
> L'ovale est un cercle presque rond, mais quand même pas.
> Le losange est un carré tordu en biais.
> Le 0 est très utile, surtout si on le met derrière les autres nombres.
> Un nombre réel est un nombre qu'on peut toucher du doigt.
> La loi des probabilités s'appelle ainsi car on n'est pas sûr qu'elle existe.
> L'ordinateur peut faire plus de calculs que le cerveau de l'homme car il n'a que ça à faire.
> L'air pur est uniquement formé de gaz naturels.
> Une bouteille d'eau explose s'il gèle car, sous l'effet du froid, l'eau devient un explosif.
> En cas de grossesse, on fait une chorégraphie.
> Plus le train ralentit, moins sa vitesse est plus grande.
> Un corps lâché d'une certaine hauteur choisit toujours de tomber.
> C'est le cerveau qui donne les ordres et les autres parties sont obligées d'obéir.

L'automne n'est pas jaune comme il devrait

Quand j'ai vu cet arbre et cette lumière, aujourd'hui, il était complètement jaune, je vous jure, un jaune hautain et flamboyant; je prends la photo avec mon PDA en prévision d'un article sur mon site qui dira que, cette année, l'automne sera jaune. Cela aurait dû être le scoop des scoops, vous en conviendrez.
Je me voyais déjà lançant la mode du jaune, d'oeuf ou citron, d'or ou safran, bref du jaune, du jaune pour tout le monde, à boire, à manger, à s'habiller, à décorer, parce que moi et moi seul, le premier, je l'aurais annoncé et décidé.
Et puis voilà, j'affiche la photo...
Et mon arbre, il est pas jaune du tout sur la photo, il est couleur d'automne banal, d'une teinte commune, mille fois vue. Là où le jaune me pétait les yeux dans la réalité, que de l'indéfinissable à l'écran.
Voilà, j'écris donc pour vous annoncer que, hélas, contrairement à tout espoir, l'automne ne sera pas jaune.
Ce sera finalement un automne comme les autres...
Vivement l'an prochain!

vendredi 17 novembre 2006

Jolies fesses, jolis fakes


Jolies fesses...mais fausses!... Rien que des fakes!...
C'est la dernière fureur au Japon: les fesses et panties imprimées sur la jupe, comme si c'était vrai!
On s'amuse comme on peut...--merci quelle époque épique--

jeudi 16 novembre 2006

Jean-Louis Marty, Directeur Opérations France, Compuware (podcast)

Jeanlouis_marty
Le spécialiste du test et du pilotage d'applications est le cinquième éditeur mondial de logiciels et il étoffe sa panoplie de services.
[Extrait de l'émission 01 Business, sur BFM, du 16 novembre 2006]
Voir mon fil RSS de tous mes podcast

Les Français s'y intéressent... Pas moi!

Reçu ce spam très alléchant du moteur de recherche ask.com:
Les Français s'y intéressent...sur Ask.com...en Octobre 2006...
Tous les mois, Ask.com France fait le point sur les requêtes demandées sur son moteur de recherche : www.ask.com.
Ce mois-ci focus sur... les "Jeux en ligne"..
Et savez-vous quelles sont les 5 requêtes les plus demandées dans cette catégorie ?
Alors là, mon sang se fige, ou bien il ne fait qu'un tour, j'ai la langue pendante, l'oeil exorbité, l'oreille érectile, j'attends la révélation dans un suspens d'enfer, ma vie en est toute chamboulée. And the winner is: La belote, Luxor, Casse Briques, The Sims et Mahjong !
Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel? Je m'en fous totalement, moi de la belote ou du Mahjong! Je ne dois pas être normal...

Mondialisation: Allemagne 1 - France 0

Mon PDA est un produit global tout à fait normal: design taïwanais de Qtek/HTC (n'allez pas sur qtek.com, c'est des produits de nettoyage!) , système d'exploitation américain Windows Mobile 5, dont je dis beaucoup de mal ICI,  logiciels du monde entier dont un très bon Sudoku... Et, bien sûr, il parle français...
...Sauf quand il menace de s'éteindre faute de batterie (ce qui lui arrive plus souvent qu'à son tour, bien sûr!): alors, là, allez savoir pourquoi, le message qui s'affiche, qui est donc le plus pénible de tous, celui qui débarque toujours au moment crucial où vous avez absolument besoin de la machine, ce message d'alerte et de panique est en ... allemand!
Si quelqu'un peut m'expliquer ce phénomène subliminal de la mondialisation... --source image-- 

Mondialisation: Suisse 1 - Inde 0

J'ai changé d'hébergeur pour ce site, l'autre, 1&1 était trop lent. Et après avoir testé plusieurs solutions, dont l'indien 1businesshosting.com, j'ai finalement opté pour le suisse infomaniak.ch.
Et je ne regrette pas mon choix: transfert d'hébergement bouclé en deux jours (le plus long étant la propagation sur le net des nouvelles adresses) pour exactement 0 franc suisse puisque mon contrat actuel est repris dans sa totalité jusqu'à sa date anniversaire qui se trouve être dans plusieurs mois! C'est tout gagnant pour moi.Comme quoi, dans ce dur monde de la high tech, on peut encore avoir, de temps en temps, d'heureuses surprises!
En plus, il m'offre 50 Go d'espace disque et une bande passante illimitée. Théoriquement les heureux et nombreux visiteurs de ce site (tiens je n'ai pas remis le compteur, je ne sais plus où il est!) devraient s'en apercevoir. Moi, en tant qu'administrateur, je vois déjà la différence: ça pulse! Et, en plus plus, c'est des suisses qui parlent français!
Bref, ce soir, pendant un bref instant, mesdames et messieurs, vous avez devant vous un administrateur de site heureux! (je vous jure j'ai rien bu rien fumé...)
PS: y'a quand même plein de trucs bizarres qui se sont passés pendant ce transfert mais j'y suis tellement habitué maintenant que je ne les remarque même plus; par exemple, en ce moment, quand j'écris cet article et que je lance la fonction "Aperçu"... il me renvoie un message d'injure!...

lundi 13 novembre 2006

Devinettor et Jeu Chiant: pour vous détendre au bureau

1/ Devinettor devine en moins de 20 réponses à ses questions le personnage (réel ou fictif) auquel vous pensez, que ce soit Monte-Cristo ou le fils de la concierge!...
Voire également le Devin d'objets, fonctionnant sur le même principe, The Flash Mind Reader qui devine votre nombre, le mystère 1089, la machine à lire les pensées,
2/ Et Jeu chiant vous aide à faire fonctionner les deux parties de votre cerveau en essayant de ne pas faire tomber deux boules... -merci David via Roland-- 

La terre pense penchée

[chronique de Lucien à paraître dans un prochain magazine]
On savait l'axe de la planète Terre penché mais pas à ce point-là! Il s'agit ici de l'axe autour duquel gravitent deux types de comportements vis-à-vis de la technologie. D'un côté, ceux qui s'en méfient comme les Français et même - contrairement à ce qu'on imagine quand on réfléchit trop vite, ce qui arrive de plus en plus souvent - les Américains Et, de l'autre, ceux qui au contraire l'adorent comme le veau d'or, je parle des Japonais – Coréens - Chinois … et des Finlandais - Nordiques! C'est marrant comme on retrouve les mêmes attitudes aux antipodes et de part et d'autre des océans.

"Il ne faut jamais se retourner quand on ouvre un
sillon: c'est le plus sûr moyen d'aller de travers ; tous les laboureurs savent
ça..."
Claude Michelet
Nous, les Occidentaux normaux, on est plutôt Big Brother, Brazil (le film, pas le pays) et compagnie. Eux, les bizarres qui parlent de drôle de langues, ici au Nord où tout là-bas dans l'Est, ils fabriquent goulûment des petits chiens électroniques de compagnie ou des téléphones qui sont de véritables secrétaires personnels. Chez eux, les robots sont toujours gentils et serviables, chez nous c'est des gros méchants qui veulent nous piquer la place ou nous sucer le cerveau.
Nous, on veut bien, à la rigueur, des machines esclaves qui passent l'aspirateur ou gardent la maison. Eux, ils veulent des compagnons, des puces peluches, savants inutiles, à qui faire des mamours baveux. L'utile et le futile, dit le sociologue. Chez eux, les nano c'est beau, c'est nickel, chez nous c'est Cnil. Résultat: l'innovation en robotique ou autre TIC, c'est pas vraiment chez nous que ça se passe, à de rares exceptions près comme Gostaï, le langage universel de robot, une invention française, cocorico! On n'invente pas ce qu'on n'aime pas, telle est la dure loi de l'âme humaine. C'est le désir qui crée, pas la réticence. Alors, pour sauver la France et l'Amérique, je propose un renversement fondamental d'attitude, une révolution: malgré tout ce que l'on sait à juste titre, nous les rationnels, les cultureux, sur la technologie – oui, elle tombe toujours en panne, oui, elle génère sa propre entropie, oui, elle change tout le temps – malgré toutes nos réticences parfaitement fondées, nous allons, puisqu'il le faut, nous mettre à adorer ce que nous brûlions et inversement. Désormais, tout robot sera considéré comme innocent, toute machine utile et tout ordinateur logique. Tout humain émettant le moindre doute à ce sujet sera immédiatement transformé en machine à café ou envoyé en Corée pour un stage de rééducation civique sur les bienfaits de la technologie, mère de tous les us qui s'usent. Et, en cas d'incident du bidule, on ne dira plus "il bogue, zut!" mais "il bouge, chouette!" On ne dira plus "la machine est en pause" mais "notre amie se repose". Si une batterie prend feu, on applaudira le feu d'artifice. Ainsi notre esprit d'occidental libéré et technophile pourra-t-il à nouveau donner livre cours à son génie inventif. Et surtout, il découvrira le seul, le vrai intérêt des robots "intelligents" : eux, au
moins, ils peuvent simuler des sentiments à la demande…--source image--

jeudi 9 novembre 2006

Alain Folliet, directeur délégué en charge du SI, CnamTS (podcast)


Nouveaux objectifs fixés à la Cnam, nouvelle organisation : le système d'information se devéloppe sur de nombreux axes. Avec maintenant 80% du milliard annuel de feuilles de soins traités par la carte vitale.
[Extrait de l'émission 01 Business, sur BFM (à Paris : 96,4 MHz) du 02 novembre 2006]

lundi 6 novembre 2006

Qui a écrit "Les gros cailloux"?

La fable "Les gros cailloux" est un des textes les plus copiés sur le web, donc je ne vais pas vous la refaire: si vous ne la connaissez pas, allez, un petit effort, tapez "les gros caillloux" dans Google et vous aurez comme moi à ma dernière recherche 42 900 occasions de la lire, plus ou moins remaniée.
Mais, dans les quelques minutes que j'ai consacré à cette recherche, je n'ai trouvé personne capable de répondre à la seule question intéressante: quel est donc l'auteur de ce texte?
Comment se fait-il qu'il ne se soit pas signalé en voyant le succès que sa petite fable rencontrait? Serait-ce le texte d'une secte comme certains le laissent entendre?

Ce qui est fabuleux, également, c'est la façon dont tous ceux qui citent cette parabole se l'approprient plus ou moins, y compris des gens très sérieux, un coach par ci, un site catho par là... ET personne ne se soucie de savoir qui l'a écrit? Au coach, j'aurais envie de demander: et si c'était un rigolo? Au site catho : et si c'était le diable?
Allez, soyez sympas, aidez-moi, trouvez-moi cet auteur, s'il vous plaît!
( non, ce n'est pas moi, ni Roland Moreno qui vient de me l'envoyer, sans savoir sans doute qu'il était au moins le dixième depuis un an à me faire cet envoi...)
--merci quand même Roland!-- --source image--

vendredi 3 novembre 2006

Thierry Meynlé, Divalto (podcast)

Thierry_meynle
 L'éditeur de logiciels ERP pour PME, entreprise familiale (ex Interlogiciel) créée en 1982 par Maurice Vallet, ouvre son capital aux managers et à des fonds d'investissements. Explications du DG.
[Extrait de l'émission 01 Business, sur BFM, du 2 novembre 2006]

mercredi 1 novembre 2006

Moins t'es connecté, moins t'as envie de l'être

Les foyers britanniques non connectés à internet (ils sont encore 11 millions les pauvres) se trouvent très bien comme cela, estime la dernière enqête Point Topic "Offline households increasingly resistant to the internet" (accès à l'info après enregistrement gratuit).
D'une année sur l'autre, ils ont même de moins en moins envie: ils étaient 51% l'année dernière à trouver que ce n'était pas vraiment important pour eux d'avoir un accès internet, ils sont 74% cette année!!!
Qu'est-ce que c'est que ce binz???
L'analyste en chef de l'étude a trouvé la réponse: "Tous ceux qui avaient envie de se connecter le sont déjà!" Dans le genre "tous les gagnants du Loto ont tenté leur chance" c'est effectivement pas mal, non? Et pas très rassurant pour les débouchés potentiels…
Les raisons invoquées d'un tel désamour? En vrac: pas besoin, pas intéressant, trop cher, trop compliqué, trop contraignant…
Apparemment, cela ne va pas être facile de les convaincre de franchir le pas…