(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 28 septembre 2007

Le paradoxe de la géolocalisation

Comme vous le savez, du moins ceux qui fréquentent régulièrement ce "site-blog", j'aime bien le sociologue Philippe Mallein. Et lui , il aime les paradoxes que révèlent les nouveaux comportements (ceux des djeuns branchés notamment, mais pas seulement); il cite en exemples dans un de ses derniers exposés:
- le paradoxe de la mobilité: on veut des outils et des
services pour être soit mobile, soit immobile, soit actif, soit
inactif, selon les cas et selon nos humeurs!...
- le paradoxe de la personnalisation: on veut un service
personnalisé, adapté à ce que l'on est et ce que l'on fait mais
également adapté à ce que l'on voudrait être et ce que l'on voudrait
faire!...
- le paradoxe de la géolocalisation: on veut des outils pour nous dire où on est mais aussi pour nous permettre de nous perdre...
Paradoxe des paradoxes, tout n'est que paradoxe...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire