(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 2 décembre 2008

BlackBerry Storm: ce que j'en pense (ma chronique à Radio Classique)

Ma chronique diffusée ce matin mardi 23 décembre 2008, à écouter en streaming ou à podcaster( écoutez-bien, je suis en direct et je dis "bourreautique" au lieu de "bureautique"!!!... :)
J’ai testé le dernier modèle de téléphone intelligent de BlackBerry, le Storm. Il est souvent présenté comme un concurrent sérieux de l’iPhone car il offre lui aussi un grand écran tactile, avec un atout très médiatisé de plus, ce fameux effet d’enfoncement quand on pose le doigt sur l’écran : effectivement la sensation est assez agréable. Du coup, plus de clavier, eh oui !  Alors que ce clavier a été l’argument majeur de BlackBerry pendant des années.
Après quelques jours de prise en main, je confirme : dans cette catégorie des smartphone  - ou plutôt même un cran au-dessus -  des PDA comme on dit en anglais, Personal Digital Assistant, voilà peut-être le modèle idéal, le killer app comme on dit toujours en anglais, celui qui va tuer tous les autres.
Il est en effet très rapide, notamment pour la synchronisation des données avec le PC. Il a un écran de très bonne qualité et un son excellent ce qui en fait un lecteur parfait de musique et de films.
Ecoutez le son d’une bande annonce
C’est la bande annonce du film Babylon AD. Et quand vous la visionnez sur le Storm, c’est très impressionnant !]
Deus bémols : le maniement de l’appareil photo ne m’a pas du tout convaincu. Pas plus que le changement d’orientation automatique portrait – paysage qui met parfois du temps à se déclencher.
Point forts en revanche, le Storm a tous les outils bureautiques pour faire du Word, de l’Excel ou du Powerpoint,  avec un clavier virtuel qui fonctionne assez bien,  à condition de privilégier l’usage des deux pouces, ce qui est assez particulier mais on s’y fait assez vite.
La gestion des emails, point fort initial de BlackBerry, est toujours aussi bonne : vous tapez votre adresse et mot de passe et hop ! quelques minutes après, vous recevez vos mails de manière automatique. C’est le meilleur du marché dans cette fonction.
Gros point faible du Storm : son logiciel d’accompagnement Media Manager. Il est très loin d’avoir le niveau et il souffre de la comparaison avec iTunes. A mon avis, il faut tout revoir dans ce logiciel, sa performance et son ergonomie.
ET enfin, un gros regret et un gros étonnement: pas de wifi ! Un oubli assez incompréhensible mais c’est comme ça. En tout cas, il manque , ce wifi, parce qu’on en prend vite l’habitude. Peut-être dans la prochaine version ?
Alors, iPhone ou Storm ? Eh bien moi, pour l’instant, je garde les deux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire