samedi 19 décembre 2009

Homo numericus

Je ne sais pas s'il a la colonne en bon état.
Il y a des 9 et pas de lettres, donc c'est une moitié d'hexadécimal...
Piqué dans le rapport "Numérique et santé".

mercredi 16 décembre 2009

2010: prenez de la hauteur

Ce sera sans doute mon slogan pour 2010 : prenez de la hauteur.
Du recul, de la perspective, soyez zen.
Image prise pour l'hôtel Hameau Albert 1er à Chamonix: "Le 1er juillet 2009, Pierre Carrier, Perrine et Pierre Maillet, Jean-Franck Charlet, René Ghilini et Anthony Lamiche arrivaient au sommet du mont Blanc, chargés d'une table, de chaises et de couverts du restaurant Albert 1er. Ils y dressèrent cette table pour deux dont la photo illustre la couverture du livre Etoiles et Mont Blanc : Quatre saisons entre cuisine et montagne - Les recettes de l'Albert 1er à Chamonix (Ed. Glénat).

mardi 15 décembre 2009

Marché mondial des téléphones mobiles: +9% en 2010

Dernière estimation Gartner pour le marché mondial des téléphones mobiles: rebond de +9% en 2010 , après une année 2009 qui finit moins mal que prévu, à - 0, 7% (contre - 3,7% prévus trois mois plut tôt) ,soit 1,264 milliards d'unités vendus (lien Gartner RSS news mobiles) .
Cause du rebond: le marché gris, qui devient une composante à part entière du marché et, selon Gartner, il ne s'agit pas seulement des téléphones chinois.
A noter également:
  • Baisse des prix 2010 prévue sur smartphones et téléphones évolués: -3%.
  • Smartphones = 14% du marché en 2009, +23,% de croissance sur 2008; ils représenteront 38µ du marché en 2013, estime Gartner.
  • Le marché d'occasion et celui de la carte SIM seront plats en 2010 et en décroissance à partir de 2011.

dimanche 13 décembre 2009

Petit précis de vocabulaire branché

J’errais vieillissant dans les allées encombrées de la high-tech et de la com réunies quand soudain je me rendis compte que je ne comprenais plus rien de ce qu’il s’y racontait.
Alors je me suis mis au travail pour essayer de décoder ce nouveau jargon :
- Ne dites plus : « Excusez-moi, j’ai un coup de fil à donner ».
C’est mal vu, les gens pensent que vous ne les trouvez pas assez intéressants pour rester avec eux. Et puis l’expression est ringarde, on rit sous cape : « Quel nul, ce mec ! Ça fait 10 ans qu’y a plus de fil sur un téléphone !... Et pourquoi pas un ticket de première en métro, pendant qu’on y est ?! :) ».
Dites simplement : « Désolé de vous lâcher, les gars, j’ai un conf call ». Et, là, tout le monde vous excuse parce qu’un mec ou une nana qui a un conf call est forcément une personne importante, un VIP, on comprend qu’il a un agenda sur-booké, 24/7, le soleil se couche jamais sur ce gars, le monde entier le veut, on se pame pour lui.
- Ne dites plus à votre secrétaire, quand vous partez occuper un bureau en libre service: « Ne me dérangez pas, j’ai une réunion. » Personne n’est dupe, on sait très bien que vous roupillez en douce à la moindre occasion, tel un marin au long cours sur les grandes mers agitées du business global. Le problème c’est que vous ronflez, tout l’étage vous entend et se marre.
Dites : « Nicole, cochez la salle A24, je la prends pour un meeting ». C’est la seule pièce insonorisée du service mais personne n'en veut, elle n‘a pas de fenêtre, on dirait un bunker. Vous serez tranquille.
- Ne dites plus : « Eh, les potes, on se fait une bouffe ? » Les VIP du business passent autant de temps à manger qu’avant, surtout en France, mais il faut désormais un prétexte sérieux, tamponné sur la note de frais.
Dites plutôt : « OK pour le flash mob ? » Le flash mob c’est une réunion expresse lancée en twitter on ne sait pas par qui pour se réunir n’importe où le plus nombreux possible sans savoir pourquoi on y va mais faut en être sinon t'es totalement out.
- Ne dites plus : « En résumé, que peux-tu nous apporter pour remporter la compéte ? » Dans la pub, on fait des compètes, c'est le seul moment où on bosse, et quand on perd on n’est pas payé. Quand on gagne, c’est le directeur associé qui est primé.
Dites : « Nom de code : tu peux acter tes inputs ? » Soit le gars comprend et répond,: c'est un bon. Soit il ne comprend pas et s'il s'en sort, alors, il est vraiment très bon. Moi, je suis toujours en train de réfléchir à ce que ça veut dire mais, surtout, ne vous inquiétez pas, je vais trouver...
… A suivre…

Garmin-/Asus nuviphone G60: un drôle de terminal


On ne sait pas très bien ce que c'est, ce qui fait son charme, selon les uns, son problème, selon les autres. Ce Garmin-/Asus nuviphone G60 a la taille moyenne d'un hybride smartphone-PDA (personal digital assistant)-PND (personal navigation device), un bel écran tactile, un menu simple et, vu l'origine Garmin, on comprend tout de suite qu'il est orienté GPS.

lundi 7 décembre 2009

Pourquoi les DSI doivent apprendre à jouer au poker

Jean-Paul Renoux, ancien IBM, ancien DSI et co-fondateur de Poker for Business, explique pourquoi le poker est une bonne métaphore de l'entreprise: savoir prendre des décisions, comprendre ses partenaires (adversaires), élaborer une stratégie, gérer le stress... Autant de situations identiques pour les joueurs et les dirigeants. Le management, comme le poker, est un sport de compétition! Alors, mesdames et messieurs les managers et DSI, à vos cartes!

vendredi 4 décembre 2009

Dépenses informatiques 2010: ça devrait repartir!

Ne tournons pas autour du pot: sur ce graphique, c’est bien la confirmation par Forrester comme par les autres cabinets (IDC, Gartner) que, pour les budgets informatiques des entreprises, 2009 sera la plus mauvaise de ces dernières années mais qu’elle marque sans doute, tout le monde l’espère, le fond du cycle.
Le rebond devrait avoir lieu en 2010 avec une reprise légèrement plus rapide aux Etats-Unis.
Plus précisément les chiffres Forrester donnent
• 2009 = -6,3% Europe contre -5,1% Etats-Unis
• 2010 = +4% Europe contre +8% Etats-Unis
Le cabinet IDC est beaucoup plus mesuré en plus comme en moins:
• -1,8% en 2009 (worldwide)
• +2,9% en 2010
• +5,7% en 2012
Et, pour finir, les prévisions Gartner
• -5,2% en 2009
• +3,3% en 2010

C'est elle!


La voici, elle est venue, elle est là, derrière ma porte.
(photo prise avec un iPhone)

Laurent Besset (I-Tracing): les nouveaux experts de l'informatiquelégiste

Consultant associé chez I-Tracing, Laurent Besset dresse le portrait des nouveaux experts de l'informatique légiste. Ou comment la criminalité et ceux qui luttent contre elle s'adaptent au monde numérique. Attention à vos traces virtuelles!...

jeudi 3 décembre 2009

Laurent Landowski (Virtuoz), Prix Deloitte Fast 50 pour ses avatars

Co-fondateur et directeur général Europe de Virtuoz, Laurent Landowski a reçu le Prix Deloitte Fast 50 qui récompense les plus belles entreprises de croissance. Les avatars et autres agents virtuels intelligents Virtuoz se préparent à envahir l'Amérique! L'avatar, une nouvelle IHM (interface homme machine)?

mercredi 2 décembre 2009

Jean-Gabriel Ganascia, philosophe, cogniticien, prof d'informatique,définit la "sousveillance"

Philosophe et prof d'informatique, cogniticien et spécialiste d'intelligence artificielle, auteur de nombreux ouvrages, Jean-Gabriel Ganascia publie Voir et pouvoir : qui nous surveille ? aux éditions Le Pommier. Il définit la notion nouvelle de "sousveillance" ou la vigilance qui vient d'en bas, nous sommes tous sous le regard des autres. Pour le meilleur comme pour le pire.


mercredi 25 novembre 2009

Une histoire des robots très documentée


Bertrand Schneider vient de terminer un manuscrit passionnant : "Les robots sont-ils une menace pour l'espèce humaine?"
L'intérêt vient du sujet bien sûr  - la littérature générale, récente et française est rare dans ce domaine - mais aussi de l'auteur, un humaniste, au parcours éclectique et  bien rempli: diplomatie, prospective (secrétaire général du Club de Rome), technologies (président du Symposium Mondial des Technologies de l'Information)... Il est aussi consultant international et auteur de nombreux ouvrages dont 11 septembre 2001, Le Jour où le Monde a basculé.
Son regard sur les robots est d'abord celui d'un documentaliste forcené: il y a dans ce manuscrit que j'ai eu la chance de lire à peu près tout ce qu'il faut savoir sur le sujet. Combien de temps cette connaissance sera-t-elle valable? Là est la question!
Mais il y a aussi ce regard si particulier, questionneur: la technologie va-telle vraiment nous aider à construire un monde meilleur?...Les robots vont-ils nous échapper?...
Confucius disait déjà: "Celui qui a inventé le bateau a aussi inventé le naufrage"...
Au fait, l'auteur cherche un éditeur!...
source image

L'Arsenal, de Venise, comme si vous y étiez


Grand Venise 1 - Arsenal
Une huile sur panneau de Montebello.
A voir l'expo chez  Jean-Roch Giovachini.

mardi 24 novembre 2009

Franck Régnier Pécastaing (Logica): Prix Afisi 2009 du Meilleur LivreInformatique pour son ouvrage sur le MDM

Franck Régnier Pécastaing (Logica), lauréat du Prix Afisi* 2009 du Meilleur Livre Informatique pour son ouvrage sur le master data management: MDM : Enjeux et méthodes de la gestion des données. Ecrit avec Michel Gabassi et Jacques Finet. Paru chez Dunod.
*Association française d'ingénierie des systèmes d'information.

jeudi 12 novembre 2009

Droit à l'oubli numérique : le débat

Droit à l'oubli numérique, par Bernard Benhamou
envoyé par lfone. - Les derniers test hi-tech en vidéo.
Initié par NKM, (bien) animé par Bernard Benhamou, délégué aux usages de l'internet, ce fut un débat de plus sur un beau sujet (à Sciences Po Paris aujourd'hui): pour les fans, voir les messages sur le tag #oubli de Twitter où l'on apprend que NKM a joliment dit "Je suis un coucou numérique". Et tout le monde d'admirer le trait mais vous ne savez donc pas, malheureux, que le coucou est un très méchant zoziau qui pique le nid des autres (et bouffe leurs oeufs au passage...)! Bon elle a dit ça parce qu'elle n'a pas encore de site ministériel officiel mais ça va venir dans 10 jours, ouf! On apprend aussi sur cet indispensable fil Twitter, sans lequel on ne peut plus exister si on veut avoir l'air branché, que machin est resté en pyjama ou que machine a envie de faire pipi mais se retient tellement c'est passionnant. Re-ouf! On a frôlé l'inondation! Après qu'on ait parlé des fesses d'Alex Türk (président de la Cnil) cela pourrrait donner une fausse idée du débat qui fut d'excellente tenue, polissé et ennuyeux, à part une belle envolée lyrique de l'avocat Alain Bensoussan (oui je l'aime bien, je sais) qui prône le droit au suicide virtuel (ah, se faire harakiri de tous ses avatars!...). En fait, il n'a pas dit "suicide", il a dit "mort", parce qu'il y a renaissance ensuite... Ça devient eschatologique, cette affaire...
Pour les fans de fans, le débat sera diffusé sur techtoc.tv, je ne sais pas quand.
Au fait, le principal résultat, c'est qu'on risque d'avoir une loi. Forcément:  il y avait des députés et une ministre à ce débat, faut bien qu'ils bossent... Une loi de plus pour réguler d'en haut ce qui part d'en bas, une loi de plus qui part d'une mauvaise analyse et qui se traduira par de mauvaises décisions. Hadopi bis quoi!
Bientôt, faudra faire attention quand tu respires, ça peut faire du tort aux autres (c'est un peu déjà ça avec la grippe A, non?)

dimanche 1 novembre 2009

Utiliser Paypal pour ne pas se faire piéger par des prélèvementsabusifs comme sur Viadéo

J'ai suivi récemment une discussion sur Viadéo, où il était fortement reproché au réseau social de reconduire automatiquement ses abonnés Premium sans leur demander leur avis. Ce qui est plus que limite du point de vue du droit et qui augure mal de l'état d'esprit commercial de ce fournisseur. Je me suis empressé de vérifier mon compte: j'avais souscrit un abonnement Premium de trois mois seulement et je me suis aperçu qu'il était en fait reconductible tacitement. L'option est bien cachée au moment de la souscription et personne ne la voit!

jeudi 29 octobre 2009

Bruno de La Tour (Connecticut): "Vers un bâtiment intelligent et green"


Bruno de Latour (Connecticut): le bâtiment techno-green
envoyé par lfone. - Vidéos des dernières découvertes technologiques.
Directeur de l'agence Connecticut, éditeur de Domotique News et de nombreux sites web sur le bâtiment intelligent et le numérique, Bruno de Latour voit la France comme un pays avancé dans le domaine du green buidding, grâce à des consortiums réunissant BTP et IT et bien présents sur le sujet.

mercredi 28 octobre 2009

Conférence - débat "Les médias du futur" - 26 novembre 2009

Télécom SudParis organise une conférence débat, que j'anime, le 26 novembre, sur son campus d'Evry, sur le thème
"Les médias du futur".

Il s’agit d’être à la fois concret et prospectif, dur challenge !
Date et heure : 26 novembre 2009 de 18h à 19h30
Lieu : campus de Telecom SudParis, 9 rue Charles Fourier, 91011, Evry ; Amphi 11
Durée : 1h30
Dans la salle : 150 auditeurs, étudiants, chercheurs, directeurs techniques, directeurs de R&D, directeur des nouvelles technologies, managers des PME du réseau des PME partenaires.
Un webcast est également prévu.
Ceci est la conférence inuagurale d'une série de 6 conférences qui se déroulerant en 2010 sur des thèmes prospectifs des usages technologiques, à l'occasion des 30 ans de Télécoms SudParis et Telecom Ecole de Management (ex INT)

lundi 26 octobre 2009

J'adore Jim Harrison

J'adore Jim Harrison, sans doute parce que je n'arriverai jamais à écrire des histoires comme lui. Dans "Légendes d'automne" (1985), qui reste l'un de ses meilleurs livres, les premiers personnages qu'il met en scène dans la première nouvelle ("Une vengeance") sont un type en train de se vider de son sang dans le désert et les coyotes et les vautours autour de lui qui attendent patiemment l'heure du repas. Difficile de faire mieux pour donner le ton dès le départ! Mon prochain livre, un polar, commence, pour l'instant par "Toc,toc, toc.." Pas mal non pour un début?

mardi 20 octobre 2009

Les votes de Dieu et du Diable

L’autre jour, je demande à Dieu pour qui il a voté aux dernières présidentielles.
- Sarkozy, me dit-il.
- Pourquoi ?
- Parce que c’est le seul qui me l’a demandé.
- Mon Dieu, vous voulez rire. Et Bayrou, il ne va pas à la messe, lui ?
- Si, mais il ne pense qu’à ses chevaux. Il se prétend éleveur alors qu’il n’a que deux vieilles poulinières rassies.
- Ségolène, famille nombreuse, fille de militaire, tout le tintouin, elle, elle vous parle forcément.

Jean-Michel Planche (Witbe) voit la gourvernance de l'internet comme uncontre-pouvoir

Le serial entrepreneur, créateur d'Oléane, premier fournisseur internet privé,  revendu ensuite à bon prix à France Télécom, créateur de Witbe, répond à mes questions lors des 30 ans de Telecom SudParis et Telecom Ecole de Management. Il faut rester vigilant pour ne pas se laisser enfermer dans un système internet technocratique et totalitaire. "L'internet, c'est nous!" dit-il haut et fort.

dimanche 18 octobre 2009

Art, média et technologie: une fabuleuse chronologie

Enfin sur une même frise chronologique les évolutions paralléles et parfois convergentes (n'en déplaise aux Euclidiens!) de l'art contemporain, des nouveaux médias, de la science et des technologies.
Travail grandiose à déguster comme un point de départ vers d'autres enquêtes.
merci à Patrick Peccatte d'avoir levé cette fabuleuse trouvaille
et merci au site de R.C Hoetzlein de l'avoir publié!

lundi 12 octobre 2009

Souvenirs d'enfance, un livre-objet sur la nostalgie des sixties, enFrance


Les Editions Ouest-France ont eu le culot de publier ce beau livre-objet, de François Bertin, rempli de photos et souvenirs d'enfance, au sens propre. Bon, il a mis un peu de temps pour parvenir jusqu'à moi puisqu'il date de 2007! Mais le passé qu'il évoque n'a pas changé... J'adore ces images du mange-disque ou de la machine à coudre Singer, la pendule Art Déco de la cuisine... Et puis, surprise, au détour d'une page, une pochette de photographe avec de vieilles photos dedans, un calendrier rubgy de 1957 (ils ne posaient pas à poil à l'époque) et même un billet de 10 000 francs dans un portefeuille en simili-cuir! Je suis épaté par le travail d'enquête et par la réalisation qu'a nécessité ce libre.

1664 articles de blog écrits depuis le 15 novembre 2004: à votre santé!

Le premier s'intitulait: "Qui veut pisser loin ménage ses chaussures" (merci Thierry O.) ce qui laissait bien augurer de l'excellente tenue intellectuelle de ce blog, qui ne s'est jamais démentie depuis. Depuis, justement, il y a eu des hauts et des bas, en tout cas en quantité d'articles publiés (je dis bien "articles" et non "billets" ou "post" car le métier d'un journaliste est d'écrire des articles, même quand il se lâche car dans ce cas c'est l'article d'un journaliste qui se lâche, par exemple quand je disais que Loïc le Meur ne comprenait rien au journalisme ou que j'écrivais "Blogueur = glandeur"!...):
► 2009 : 104 articles; ça repart doucement
► 2008 : 132 articles; en petite forme
► 2007 : 239 articles; fin d'année perturbée
► 2006 : 320 articles; retour à un régime plus "normal"
► 2005 : 781 articles! l'année de la folie du blog
► 2004 : 72 articles; démarrage sur les chapeaux de roue en fin d'année
Dernière heure: cet article devrait s'auto-détruire car il n'a plus de raison d'être; j'ai fait le ménage dans les archives, où il y avait pas mal de doublons, et je n'en suis plus qu'à 1592...Qui est vous l'avouerez un nombre beaucoup moins intéressant que 1664, en tout cas pour boire un coup... Alors tant pis je garde l'article!...
Dernière dernière heure: vous avez fait l'addition parce que vous êtes pointilleux et que vous aimez bien prendre un journaliste en défaut et vous avez trouvé 1578 et non 1592! Et vous avez raison! Il y a 14 qui ne sont pas publiés, pour telle et telle raison.
Dernière dernière dernière heure : Et de toute façon, tout est faux depuis le départ: : j'en ai peut-être publié 1664 mais j'en ai écrit beaucoup plus!.....

Peace and Love, by François Cointe

François Cointe est l'ancien et talentueux illustrateur du journal Le Monde Informatique, et il oeuvre maintenant sur le site web lemagit.fr. Il a ce talent rare de l'amalgame, de la collision entre les actus et les événements de tous horizons. Merci à Séverine Godet qui l'a mis sur FB.
source image

vendredi 9 octobre 2009

Une histoire des codes secrets qui se lit comme un polar


Le livre n'est pas récent, il date de 1999 donc on ne saura rien des dernières avancées de la cryptographie moderne. Mais pour se faire une idée de ce domaine, il n'y a pas mieux! Et surtout, il se lit comme un polar :  ne manquez pas l'extraordinaire énigme des  trois chiffres de Beale toujours dont un seul a été découvert  et qui doit aboutir à un trésor enfoui dans l'Ouest américain ! Et, pour se mettre dans l'ambiance, le livre finit même par des exercices de déchiffrement. En Poche, il ne vaut que 6,95 €, ce serait bête de se priver de tant de connaissances. Le coup dans l'Antiquité du messager qu'on rasait pour écrire un message sur sa tête et qu'on n'envoyait qu'une fois les cheveux repoussés, je connaissais mais maintenant je sais de qui il s'agit! Au fait, fallait pas être pressé à l'époque! Mais je ne vous le dirai pas...

jeudi 8 octobre 2009

L'orgueil contre la paresse

Pourquoi te lèves-tu le matin? A part l'envie de pisser, qu'est-ce qui te pousse ainsi à bouger? Moi, mon plus grand bonheur, une fois le café avalé au lit, est de me rencogner sous la couette. Je tente alors désespérément de retrouver mes rêves là où je les avais laissés. Tiens, cette nuit, j'étais en stage avec un groupe de jeunes femmes et d'hommes; on nous emmène dans un vestiaire où il faut se déshabiller et prendre sa douche, ensemble… Ding! C'est là que le réveil sonne!... Je ne saurai jamais la suite. Ni d'aucun de mes rêves sublimes et passionnants.

Devenir un manager humain et intelligent, un beau rêve


On sait depuis longtemps que prendre des décisions n'est pas une affaire rationnelle. Les managers sont plutôt des gens bizarres, paranoïaques et égotiques qui décident plus ou moins bien, en fonction de critères arbitraires et personnels. Et parfois, miracle, ils tombent juste. Pour leur donner un peu plus de méthode et de compréhension de leurs actes, voici le livre de la coach Bernadette Lecerf-Thomas qui s'est penchée sur l'apport récent des neurosciences et ce qu'on pouvait en déduire pour ce qu'on appelle à tort l'art du management. Entre l'ancien organigramme obsolète et le monde en réseaux de la génération Y, il existe peut-être une voie intelligente pour de nouveaux managers, capables d'un peu plus de compréhension des relations humaines et d'un meilleur usage des technologies d'information. Il serait temps!

mercredi 7 octobre 2009

Leyio, une clé USB sécurisée et communiquante

Le bidule tient bien dans la main, il ressemble à un mini baladeur et en fait c'est une mémoire de stockage de 16 Go qui se connecte en USB à l'ordinateur.
Mais elle a deux particularités, outre sa forme rigolote:
- une authentification par lecture de l'empreinte du pouce qui permet de sécuriser le contenu.
- une communication de Leyio à Leyio qui se fait directement simplement en agitant l'appareil!
J'en ai eu deux exemplaires quelques jours entre les mains (mais sans pouvoir tester l'authentification) et j'ai pu vérifier que la communication entre appareils se passait vite et bien.
Au fait, il rentre dans la catégorie des PSD en anglais: Personal Sharing Devices mais un devrait rajouter un "c" comme communiquant. Le transfert sans fil entre les deux appareils est donné pour 10 Mbps: je l'ai testé sur des photos et des vidéos et c'est effectivement très rapide, sans commune mesure avec le Bluetooth habituel.
Puisqu'il peut stocker 16 Go et qu'il dispose d'un mini-écran, on peut néanmoins regretter l'absence de fonctions minimales de lecteur mp3. Mais c'est quand même aujourd'hui l'une des façons les plus pratiques et les plus sécurisées d'échanger rapidement des données entre deux personnes.
Je ne sais pas ce que vont en penser les responsables sécurité des entreprises: vont-ils y voir une faille de plus que la mobilité apporte dans leur dispositif ou au contraire une possibilité de normaliser certaines procédures de transport et d'échange de données?...

Steve Ballmer en petite forme sur Windows phone

On l'a connu plus impétueux. Quand il est monté sur la scène du campus de Microsoft pour l'annonce mondiale, à Issy les Moulineaux en simultané avec New York s'il vous plaît!, le pas était un peu plus lourd que d'habitude, la voix un peu plus mécanique. Bref, le lancement par Steve Ballmer, de la nouvelle stratégie mobilité, Windows phone et Windows mobile 6.5, a été bien faite, sans plus. La démo par Nicolas Petit s'est bien passée, le public a applaudi, les appareils photo ont crépité. Quelques questions-réponses pour la forme avec les pirouettes habituelles et déjà la star repartait vers d'autres obligations.
La rumeur dit que le patron n'est pas vraiment satisfait de la nouvelle mouture du système d'exploitation pour smartphone. Il faut dire que les versions antéireures en ont fait râler plus d'un (moi y compris) avec leurs lots de ralentissements et bugs en tout genre.
La nouvelle version est donc attendue avec circonspection.
Elle a au moins un avantage: comme c'est du Microsoft, elle booste le marché des fabricants et comme par hasard on voit apparaître au même moment les premiers smartphones avec un processeur à 1 GHz, chez Acer et Toshiba notamment. Qui s'en plaindrait!

mardi 6 octobre 2009

Le job qui monte: CPO, Chief Performance Officer

source image
Dans le cercle des spécialistes des systèmes d'information, on parlait depuis un moment d'une autre appellation pour CIO (à l'origine: Chief Information Officer, en français DSI, Directeur des systèmes d'information) qui pourrait désormais signifier: Chief Innovation Officer.
Oui mais voilà: à peine la nouvelle fonction commence-telle à apparaître sur quelques cartes de visites que déjà on ne parle plus que d'une autre : CPO, le Chief Performance Officer. Celle-ci est pourtant connue depuis plusieurs années sans avoir vraiment décollé mais c'est sans doute la crise qui la remet au goût du jour: voir CPO. Et aussi bien sûr Obama qui a créé la fonction CPO dans son gouvernement, bonne chance!

vendredi 2 octobre 2009

Littérature quantique

J'aimerais que la littérature sache évoquer les ondes que nous sommes, qu'elle parle davantage de relations que de matière, qu'elle privilégie la sensation sur l'histoire, le sentiment sur l'événement, qu'elle soit un rire, un sourire, un regard. J'aimerais qu'elle écrive le futur antérieur plutôt que le passé simple, qu'elle décrive un univers anormal, complexe et riche, qu'elle soit l'ADN de l'âme. Je voudrais qu'elle dessine une main tendue entre les hommes, qu'elle construise une passerelle de lianes fragile plutôt qu'un barrage hydraulique en béton. Je voudrais qu'elle soit le vent de la terre.
On peut toujours rêver.
Oui mais on peut toujours l'écrire.
L'univers est en expansion. Que la littérature le soit aussi.

jeudi 1 octobre 2009

Roman autobiographique, oxymore ou pléonasme?

Les gens qui me connaissent croient tous que je parle d'eux et de moi dans mon livre 100 mots ou presque. Parfois, on frise le drame: une nouvelle parle de cancer et tous mes amis qui en ont un ou qui en ont eu un (et malheureusement j'en connais beaucoup et heureusement beaucoup s'en sont sortis) s'imaginent qu'il s'agit d'eux. Alors quand le héros dit "pas de rémission",  imaginez le désastre! Donc à tous mes amis malades ou en bonne santé, je dis: ce livre est un roman, un livre de fiction, lisible y compris par les gens qui ne me connaissent pas, cela fera un peu plus de monde d'ailleurs. Bien sûr, c'est mon premier roman et on sait bien qu'un auteur pour son premier ouvrage puise dans son passé et son expérience. Mais j'ai tout imaginé car ce que je veux, ce que j'aime, c'est créer des personnages et des situations. Souvent le point de départ est infinitésimalement vrai mais ensuite je pars en voyage, mes voyages à moi, dans ma tête. Par exemple: dans la nouvelle "Cinéma", le héros croit assister à un meurtre et sa vie en est changée. Au risque de vous décevoir, cela ne m'est jamais arrivé: la seule chose vraie dans cette histoire, c'est que moi aussi je fais de la moto!

mercredi 30 septembre 2009

Réunion de têtes pensantes au colloque du Cigref


J'ai bien aimé Gérard Berry, qui pour un ponte du Collège de France, n'a pas l'air trop has been, ne dit pas trop de bêtises – sauf quand il dit qu'il n'y a pas de fils dans le téléphone sans fil ! - et fait montre d'un bel esprit indépendant. Il lance même quelques jolies formules : « Le numérique est une révolution surtout des schémas mentaux », « l'informatique est une science et une technique de construction, pas de déconstruction de ce qui existe », « les molécules sont des vecteurs d'information , on n'en est qu'au début de la bio-informatique », « avant, la science, c'était : on fabrique, ça casse, on recommence » ; « pour nos enfants, le 20e siècle, ce n'est plus qu'un livre d'histoire », « un gamin de 4 ans voit un vieux téléphone à fil chez son grand-père : dis, grand-père, t'as mis un antivol ? ».
Enfin, Gérard Berry a trouvé une perle : le livre « La vie électrique » d'Albert Robida, visionnaire génial qui en 1893 dessinait déjà le visiophone, appelé alors le « téléphonoscope ».

Autre amateur de jolie formules à ce colloque : Pekka Himanen (University of Art and Design, Helsinki), pour qui , par deux fois, :
F= C3, 
autrement dit : F = fundamental challenges
-Clean = climate change
-Care = welfare society version 2.0
-Culture = multicultural life
Message: faire face aux challenges avec innovation et créativité.
Mais aussi:
F= flourishing centers of innovation
-Creative people
-Community of enrichment
-Culture of creativity
Ou comment se donner les meilleures conditions pour innover.
Citons également deux autres intervenants :
-Michel Kalika, Ecole de Management de Strasbourg, auteur de la fameuse théorie du mille-feuilles (on empile les couches techno) qui a un vieux relent de McLuhan et pour qui : « La compréhension des usages des technos résulte de l'analyse de l'intégration entre un potentiel techno et une réalité des structures et de l'organisation»
-Moez Limayen, Walton Professor of Information Systems and Department Chair UNiversity of Arkansas (voir mon itw video du bonhomme), spécialiste du monde virtuel et qui raconte une bonne histoire sur les problèmes de traduction : un jour où il se laissait aller à raconter une blague en anglais devant un auditoire de 1 000 Chinois, celle-ci fut traduite en une seule phrase par l'interprète et tout le monde rit aux éclats; après coup il demanda au traducteur ce qu'il avait dit ; le traducteur : je leur ai dit c'est une très bonne blague, très drôle mais elle est trop longue à traduire, alors riez s'il vous plait !

mardi 29 septembre 2009

Serge Abiteboul (Inria): "Sur le web, on a fait le plus facile; maintenant, on rentre dans le dur!"

Serge Abiteboul, directeur de recherche à l'Inria, évoque les évolutions technologiques dans 3 domaines: le web, la gestion de connaissance et le parallélisme. Une interview réalisée à l'occasion du colloque OLG Conseil de septembre 2009

vendredi 25 septembre 2009

Moez Limayem (University of Arkansas): "L'entreprise doit impérativement s'intéresser aux mondes virtuels"

Moez Limayem, Walton Professor in Information Systems, University of Arkansas, parle (en français) des avantages du monde virtuel pour l'entreprise. Je l'ai rencontré à l'occasion du Colloque CIGREF sur les nouveaux usages des systèmes d'information, dont je vais vous parler bientôt dans un prochain article

mardi 22 septembre 2009

Je transfère tous mes blogs sur Blogger/blogspot: adieu Typepad et Joomla

C'est décidé: je rapatrie ici, sur la plateforme de blogs de Google, Blogger/blogspot, tous mes blogs hébergés au fil du temps chez Typepad et Joomla.
La raison est limpide: c'est beaucoup plus simple, beaucoup plus fiable et beaucoup plus rapide. Le fait que ce soit gratuit est accessoire dans ma décision. En contrepartie, c'est moins riche mais franchement aucune importance.
La mutation est en cours, donc ne m'en voulez pas si, au hasard de votre feuillettage, vous trouvez des doublons ou des liens manquants, il me faudra du temps pour tout nettoyer, même si les imports ont pu se faire avec des outils automatiques, en passant systématiquement par Wordpress qui est un autre très bon outil.
Ce blog-ci, InfoTechArt, va finir par devenir un musée car les premières publications remontent à fin 2004! Il faudra un peu de temps pour que le moteur de recherche de Google digère tout ce que je rapatrie ici. Cela dépassera les 1000 articles!...

lundi 21 septembre 2009

L'ordinateur quantique me plait


Info citée par Courrier International (accès sur abonnement), reprise d'un article de Physics World  (gratuit mais en anglais): une puce optoélectronique quantique conçue à Bristol (Royaume-Uni) calcule déjà des petits trucs sympas comme les facteurs premiers de 15 (un peu moins vite qu'un gamin à l'école mais c'est pas grave, c'est juste pour le fun) et donc l'ordinateur quantique se profile. On n'est plus dans le rêve! La physique quantique, comme vous le savez, nous dit qu'il n'y a pas que le choix binaire ridiculement contraint entre le 0 et le 1, qu'on peut être les deux à fois, ou même à mi-chemin des deux. Elle multiplie le champ des possibles et donc, les machines pouvant l'exploiter devraient être beaucoup plus performantes que nos pauvres ordinateurs actuels qui ne comptent que sur deux doigts. Le problème, comme vous les savez aussi, est que tout cela n'est valable qu'à une échelle toute petite, qu'on avait un peu de mal à reproduire jusqu'à présent. Le bit quantique, le qubit, est hélas une petite chose fragile et, par définition, instable. Notamment un photon unique et fiable reste encore difficile à isoler! Mais ce coup-là, ça y est, l'appareil mis au point à Bristol n'a plus rien d'une salle machine mais ressemble à s'y méprendre à des circuits électroniques, sauf qu'il y a de l'optique en plus! Et, pour les spécialistes, sachez que le bidule utilise l'algorithme de Shor. On s'en serait douté!
Merci à DBC qui m'a pointé l'article...

Je sais ce dont vous aurez envie et vous ne le savez pas encore

C'est le comble du marketing moderne: prévoir avant ses clients ce dont ils vont avoir besoin.
Nous donnere envie de choses auxquelles on n'avait même pas pensé.
Un business no limit car le rêve n'a pas de frontières.
Merci à Serge Abiteboule (Inria) pour l'idée de l'illustration.

jeudi 17 septembre 2009

70% des gens déjeunent devant leur PC trois fois par semaine

Je ne sais pas qui sont ces gens, il faut aller lire pour cela une enquête Lenovo "Mon PC et moi" (que je n'ai pas trouvée mais heureusement il y a des communiqués de presse!); ce qui est drôle c'est la conclusion que le constructeur en tire: pour éviter les miettes dans le clavier, il va faire des touches plus proches les unes des autres. Comme ça, on sera certain de ne plus pouvoir les utiliser! (C'est ma conclusion personnelle, pas celle de l'étude...)
Autre info: 44% des personnes interrogées tapent jusqu’à 500 fois par semaine sur les touches Echap et Suppr, les pauvres (les touches, pas les gens). Lenovo a donc décider de les agrandir (les touches, pas le gens) pour rendre cette opération plus simple. Il aurait surtout dû les renforcer! Au fait, faut vraiment pas savoir ce qu'on veut pour taper plus de 70 fois par jour sur les touches Echap et Suppr...
source image

Ils sont venus, ils sont tous là... pour interopérer

Microsoft vient de lancer son "Interop Lab" pour faire bosser ensemble les acteurs high-tech sur les meilleures voies de l'interopérabilité pour leurs clients. Vaste programme mais démarche louable.
Ils sont d'ailleurs venus nombreux ce jour-là témoigner de leur intérêt pour cette démarche et débattre, animé par le toujours excellent Cyril Dhénin (Brainsonic)
Sur la photo, (prise avec mon iphone, je suis assez content!)  de gauche à droite:
- Olivier Maupaté, directeur IT de Vallourec et membre d'Agora Club des DSI ; il représentait tous les clients à lui tout seul! Il s'en est pas mal sorti: voir mon itw vidéo. "Nous, les entreprises utilisatrices, on ne demande qu'une seule chose aux fournisseurs: on veut que ça marche!".
- Alfonso Castro, directeur de la stratégie interopérabilité de Microsoft, qui officiait en maître de cérémonie après avoir intronisé deux collègues: Thomas Serval (absent de la photo), ex Barracuda et adepte de l'open source rentré récemment chez Microsoft comme directeur de la division plateforme et systèmes - un gars à suivre car il a l'air d'avoir plein d'idées; et Fred Aatz (absent de la photo), directeur du MTC (Microsoft Technology Center). Alfonso Castro, assez à l'aise, a fait ce qu'il a pu dans un exercice de style difficile consistant à essayer de convaincre l'assistance de l'intérêt de Microsoft pour les normes partagées et le logiciel libre... Il a habilement conclu sur le fait qu'il ne fallait pas que la standardisation soit un frein à l'innovation.
- Yann Aubry, directeut général France de Red Hat: un jusqu'au-boutiste de l'open source, on s'en doute : "Il n'y a pas de limites à l'interopérabilité".
- Philippe Desmaison, de Novell, une marque qu'il n'est pas facile de représenter aujourd'hui quand on sait l'importance qu'elle a pu avoir dans le temps... Très content du nouveau slogan: "Making IT work as one"... on dirait du John Lennon
- Guillaume Le Tyrant, de Citrix; il a eu une bonne formule: "Ne pas confondre interopérabilité et intégration". Dommage que le débat n'ait pas approfondi ce thème car c'était le vrai sujet.
- Lionel Cavallière, senior product marketing manager, EMEA, de VMWare ; il s'est contenté de militer pour sa maison: "La brique de base de la virtualisation s'intercale dans toutes les briques applicatives".
- Marc Bernis, regional CTO de HP; manifestement, il était là parce qu'il fallait être là....
- Bruno Pinna, directeur marketing de Bull, toujours bon orateur:  "On est pragmatique, on teste, on regarde si ça marche.."
- Ori Pekelman, chief software architect de la petite société AF83 et membre de la communauté de développeurs Drupal; le trublion de la soirée, ouf,  il y en avait un! Auteur de nombreuses formules choc:
"Un bon standard c'est un standard qui se casse facilement";
"Quand on voit un standard infecté par des royalties ou des brevets, on se méfie, on n'a pas envie de l'utiliser, par peur d'avoir des procès";
"Un standard qui voudrait faire marcher complètement ensemble deux machines différentes, il lui faudrait des millions de lignes de code et alors, ce n'est plus un standard, c'est l'OS lui-même!"
- Yves Yang, directeur général de Soyatec : je n'ai pas bien compris ce qu'il faisait là. Je crois que c'est une des nombreuses start-up aidées par Microsoft et qui a développé un pont entre Eclipse et Silverlight.
- Eric Bachard, professeur et responsable du développement éduction de OpenOffice: il a annoncé un OpenOffice "light" ce qui est une très bonne nouvelle.
Conclusion: l'interopérabilité est une long chemin pavé de bonnes intentions...
Cela me rappelle une bonne histoire: "Dans un couple, l'important est de ne faire qu'un; le problème est de savoir lequel..."
piqué à H.L. Mencken

mercredi 16 septembre 2009

2 secondes pour une page web

L'impatience de l'internaute s'accentue: il ne donne désormais pas plus de 2 secondes à une page web pour qu'elle s'affiche. Au-delà, ciao! (étude Forrester/Akamai disponible sur inscription)
C'est un résultat auquel seront particulièrement sensibles les sites de commerce et de voyages. La fidélité dépend du temps de chargement, d'abord et avant tout.
Mais pour tout le monde cet infime délai traduit aussi ce nouveau rapport au temps et à l'immédiaté qui nous caractérise désormais, ce côté éjaculateur précoce de l'internaute que j'avais stigmatisé en son temps, en mai 2005!
L'info recherchée, le renseignement, le lien, faut que ça gicle!
Après, d'ailleurs, l'étude ne nous dit pas vraiment ce qu'on en fait. Comme si la satisfaction d'avoir accès en un temps requis était supérieure à celle de la qualité de l'info trouvée...

Un PC portable (presque) idéal!

Après des années de recherche vaines et d'espoirs déçus, je pensais avoir enfin trouvé le PC portable idéal; je le voulais:
- petit mais confortable (au niveau écran et clavier);
- fiable mais léger;
- puissant mais autonome.
Les portables puissants (processeur égal ou supérieur à 2 GHz) ont souvent moins de 2 heures réelles d'autonomie et les netbooks avec 5 heures d'autonomiue ne sont pas assez performants. Quadrature des quadratures!
Je tombe sur un Acer Aspire Timeline 3810T et je me dis : ça y est, enfin!
- un écran 13 pouces qui lui donne une taille suffisante, entre un netbbok et un notebook, pour l'écran et pour le clavier;
- un poids léger de 1,6kg et une très jolie minceur;
- des performances haut de gamme grâce à un processeur Intel Core 2 Duo à 2 Gigaherzz, c'est quasiment le seul 13 pouces  doté de ce processeur;
- une autonomie fantastique de 8 heures (en bureautique simple);
- un prix compétitif à moins de 600 euros.
Seul sacrifice: pas de lecteur-graveur DVD (à acheter en externe si besoin, branchement USB).
Confirmation à l'usage: il va vite, la taille de l'écran est bonne et l'encombrement minime, l'autonomie a l'air incroyable. Bref, satisfaction...
Oui mais voilà: je trouve que le ventilateur fait (un peu) trop de bruit!
Jamais content!...
PS: vais-je m'habituer ou le rendre?

jeudi 10 septembre 2009

Vous allez vivre une nouvelle expérience

Chronique La mauvaise humeur de Lucien

Les fournisseurs de bidules high-tech adorent les mots. Avant on achetait un « produit », après on s’est vu offrir une « solution » et maintenant on nous propose de vivre une « expérience » qui est très souvent « nouvelle ». Ils nous la gonflent avec leur « expérience » ! Nous, on veut juste un truc pas trop cher, qui fasse ce qu’on lui demande et qui ne tombe pas en panne. Quand vous allumez la télé, vous ne vous demandez pas à chaque fois si elle va lancer des étincelles ou se mettre à gémir (quand elle gémit c’est qu’elle passe une chanson de Carla Bruni).
D’ailleurs « expérience » qui est sans doute une mauvaise traduction de plus de l’anglais, c’est pas terrible comme concept. Grosso modo, il sous-entend : on vous file un bidule pas testé, on ne sait pas trop comment il va réagir mais, vous verrez, l’expérience sera intéressante. On est des cobayes quoi !
Les fournisseurs ont un vrai problème : ils pensent tellement à l’usage qu’on va faire de leurs bidules et à nous demander notre avis qu’ils n’ont plus aucune idée eux-mêmes, c’est à nous de les avoir pour eux. Ils ont tellement peur de nos réactions de consommateurs avisés, webisés, surinformés qu’ils ne créent plus rien, de peur de nous choquer.
La preuve : le nec plus ultra des smartphones aujourd’hui est un bidule qui se manie avec un seul doigt (l’iPhone) voire deux de temps en temps (pour un zoom). Nous voilà revenu à la préhistoire des interfaces, de vrais bébés : on suce son pouce et on tapote d’un doigt. On peut difficilement faire plus simple.
Du coup d’ailleurs, la « simplicité » devient l’autre mot à la mode ! « Venez vivre une nouvelle expérience avec mon bidule ultrasimple » : cela s’appelle une injonction paradoxale, c’est le début de la schizophrénie. Sans moi, merci.

mardi 8 septembre 2009

Office 2010: rich media, services web et compatibilité totale smartphone...

Mon interview de Jean-Christophe Pitié, directeur marketing Office de Microsoft, sur la nouvelle version Office 2010 : béta cette hiver, lancement offficiel au printemps 2010. Beaucoup de nouveautés intéressantes dans le rich media et les services web ainsi que le support natit d'Office sur les smartphones (sans doute pas seulement Windows Mobile!...)

mardi 1 septembre 2009

L'économie du gratuit , bien vue par Chris Anderson

Chris Anderson, c'est ce fameux rédacteur en chef du magazine branché américain Wired qui a popularisé le modèle de "La Longue Traîne" (The Long Tail): il n'y a pas de limites au catalogue en ligne d'un site de e-commerce et tous les produits peuvent participer au chiffre d'affaires, c'est la fin du 80/20.
Il récidive aujourd'hui avec cet ouvrage:
Et il est toujours aussi convaincant!
C'est un livre d'économiste et d'historien et c'est un livre de journaliste qui fourmille d'infos.
Et il n'élude pas l'éternelle question : qui paye quoi?
A lire absolument avant de dire des bêtises sur l'économie du gratuit! :)

vendredi 28 août 2009

Rentrée difficile: on reformate tout

Mon petit PC portable Samsung Q45 toujours fidèle jusque-là a décidé de bouder.
Résultat: je suis dessus depuis deux jours pour un total lifting, reformatage du disque, réinstallation de Vista etc.
J'ai connu des rentrées plus cool...

lundi 27 juillet 2009

Laisse béton et reste zen


En informatique, sur votre PC perso comme sur votre application métier, je suis sûr que cela vous arrive régulièrement de vous dire : qu'est-ce que c'est encore que ce bazar? puis de laisser tomber rapidement...
Il y a des jours comme ça, où on se demande si les technologies de l'information ne sont pas douées d'une autonomie violente et imprévisible.
Moi, par exemple, cela ne m'amuse plus du tout...

samedi 25 juillet 2009

Revue de presse: Google et Apple, deux visions du logiciel mobile

Un logiciel pour smartphone doit être actionné via un navigateur web, estime Google (qui pour l'instant fait le contraire avec son Android Market Store).
Non, il doit être téléchargé , dit Apple (à qui les chiffres donnent plutôt raison pour l'instant!)
Deux visions opposées du logiciel mobile qui relance le débat sur le cloud computing.
Un exemple cité: Service-now.com qui vient de créer sa version smartphone de ses logiciels web, utilisable par tout type de mobile Blackberry, Iphone, Windows Mobile, Android ou Symbian.

mercredi 22 juillet 2009

Le disque SSD remplace le disque dur

Il faut toujours écouter avec attention Intel: en présentant son dernier disque SSD, le fondeur déclare sans ambiguité: "les modules SSD remplacent les disques durs".
Voilà, c'est aussi simple que cela!
Intel utilise une gravure à 34 nanomètres qui permet de baisser les prix de 60%.
Les premières grandes séries de PC portables équipés de disques SSD 160 gigaoctets vont donc débarquer dans quelques mois, voire quelques semaines. Septembre est en effet un mois important pour les vendeurs!
Le disque SSD (Solid State Drive) est en fait une mémoire flash NAND utilisant des cellules multiniveaux (multilevel cell). Pas de mécanique, il est donc plus rapide qu'un disque "dur", il consomme moins d'énergie et il dure plus longtemps. Il lui manque juste les grandes capacités et un prix encore plus attractif mais ça va venir très vite.
La technologie était connue et développée depuis plusieurs années mais il a fallu attendre les nouveaux procédés de gravure pour qu'elle explose vraiment.
Déosrmais, la messe est dite.

mardi 21 juillet 2009

2, 2 milliards d'internautes en 2013: cauchemar et opportunités

Le cauchemar parce que le spam va prendre des proportions gigantesques au point peut-être de geler le système. Les pirates, les escrocs, la pornographie aussi. Bref toute la face cachée du web.
Des opportunités parce que des marchés s'ouvrent ailleurs qu'aujourd'hui.
La preuve
TOP 5 DES INTERNET USERS PAR PAYS

EN 2008EN 2013
1Etats-UnisChine
2ChineEtats-Unis
3JaponInde
4BrésilJapon
5AllemagneBrésil
En 2013, l'Asie abritera 43% des internautes de la planète.
Qu'on se le dise.
source : Forrester Research

Qu'est-ce qu'il me veut?

L'envoi de billets en MMS sur mon blog ne marche pas sur mon iPhone

C'est la procédure d'inscription qui ne marche pas.
Je les enverrai donc par email, comme celui-ci
C'est mieux que rien

Envoyé de mon iPhone

L'insoutenable stress du web

Frustrés et improductifs: les utilisateurs d'applications web n'ont pas le moral.
C'est l'éditeur CA qui le dit dans une enquête sur le"web stress" réalisée par Redshift Research.
Or le stress au travail, il paraît que ça coûte 20 milliards d'euros par an (j'adore ce genre d'estimation!).
Alors qu'est-ce qu'on fait?
Parce qu'on en a besoin de ces applications web: 93% des personnes interrogées disent qu'elles ne pourraient pas faire correctement leur boulot sans elles.
CA a évidemment une idée sur la solution!...
En attendant, le constat est vrai: sur le web, on va voir ailleurs au bout de 10 secondes si ça ne répond pas comme on l'entend et si on constate un bug, il doit être résolu dans les 10 minutes pour les plus exigeants.
Deux autres résultats de l'enquête à souligner:
  • pour 72 % des personnes interrogées, les problèmes informatiques internes à l’entreprise contribuent à détériorer l’image qu’ils ont de leur employeur;
  • lorsque le système informatique de l’entreprise est inadapté, 48 % des employés ne recommandent pas leur employeur à des tiers et 28 % d’entre eux envisagent de quitter l’entrepris.
Le web, faut que ça marche tout de suite, c'est pas plus compliqué que cela.
Moi, par exemple, depuis que j'utilise ici la plateforme Blogger/Blogspot de Google, je suis nettement moins stressé qu'avec mon ancienne plateforme, le logiciel libre Joomla. Et pourtant, Blogger est à peu près 10 fois moins riche en fonctions. Mais il est rapide et fiable et c'est prioritaire.
PS: il a aussi un autre avantage, c'est qu'il référence deux fois mieux que Joomla; si vous tapez "infotechart" dans Google vous allez tomber en 3e ou 4e position sur ce blog InfoTechArt 2, démarré il y a 15 jours, alors que l'autre, InfoTechArt a démarré il y a 4 ans et qu'il contient 10 fois plus d'articles. C'est un peu triste mais c'est comme ça...
source photo

La réalité qui augmente la fiction


C'est une boîte française qui est à la pointe de la réalité augmentée: Totale immersion.
Applications possibles tout de suite dans de nombreux domaines et pas qu'au cinéma!

lundi 20 juillet 2009

La Chine et internet; ça pulse!

La population des internautes chinois est désormais supérieure à la population totale des États-Unis: 338 millions contre 305.
Source : L'Atelier qui cite le CNNIC (China Internet Network Information Center) et son 24ème rapport sur l'Internet en Chine.
L'internet mobile grimpe en flèche avec 155 millions d'utilisateurs.
L'achat en ligne progresse doucement mais sûrement.
La Chine est l'un des rares pays ou l'iPhone est officiellement absent (avec un marché gris estimé à 2 millions d'appareils).

vendredi 17 juillet 2009

Revue de presse: réseau social d'entreprise, capitalisme d'Etats, grille applicative...

Comment l'éditeur Intuit a-t-il tiré profit de son réseau social d'entreprise? En le limitant aux utilisateurs très accrocs. Deux avantages: 1/ils sont contents de se parler entre eux; 2/ ils ont moins besoin de hot-line. Fallait y penser! A lire dans Business Week.

Une nouvelle agilité informatique avec la "grille d'applications" (application grid), architecture applicative développée par Oracle et expliquée dans un livre blanc. A lire dans CIO.com

Quel sera le modèle économique dominant de l'après-crise? Avec les interventions massives des Etats, le libéralisme pur a pris un gros coup. La globalisation reste-t-elle d'actualité? A lire dans Mc Kinsey Quarterly.

Photo: (c) Austin Kleon (Flickr/Creative Commons)Pensez design! C'est un mode de management, popularisé par Steve Jobs, certes, mais qui va bien au-delà d'un joli dessin. Quand on pense comme un designer, on devient un meilleur manager. A lire dans MIT Sloan Management Review.
Photo: (c) Austin Kleon (Flickr/Creative Commons)

20 centimes le giga, mais le giga n'est plus ce qu'il était

C'est l'accroche de la dernière promo de Western Digital: un petit disque dur externe (2,5 pouces , ça veut dire épaisseur 1,5 cm, longueur 13 cm et largeur 8 cm) de 500 gigaoctets pour 99 euros (HT quand même!).
Le giga ne vaut plus rien mais le giga n'est plus ce qu'il était, il nous en faut aujourd'hui beaucoup plus qu'hier, c'est pas comme la baguette!
Dans le même genre:
- un pixel d'écran vaut 6 centimes: ça, c'est un prix qui a vraiment baissé parce que même si les moniteurs sont plus grands, quand on est assis à son bureau, on ne travaille pas encore sur un écran de cinéma! Et d'ailleurs, en parallèle, on a vu se développer les netbooks et ultra-portables avec des écrans plus petits que celui de leurs grands frères. Sans parler des affichages ridicules des téléphones, smartphones et autres baladeurs mp3!
- un pixel d'appareil photo vaut 1 centime : savoir dans quelles proportions le prix a chuté est intéressant; certes on prend beaucoup plus de photos qu'avant, mais on en jette également beaucoup plus! Et finalement, la plus grande consommation de photos se fait à l'écran, où l'affichage consomme dix fois moins de pixels que sur un papier photo... La course aux pixels des appareils photos est une carotte à l'utilité contestable.

mercredi 15 juillet 2009

AppStore: 1,5 milliard de téléchargements en un an

Le magasin d'approvisionnement en ligne pour iPhone/iPod, casse la baraque:
1,5 milliard de téléchargements pour sa première année...
Ce qui en fait tout simplement le plus grand bazar d'informatique-jeux en ligne de la planète.
Pour le chiffre d'affaires, par contre, vu que la plupart des 65 000 (oui, vous avez bien lu) softs ou jeux ou bidules aussi inutiles que marrants créés par quelque 100 000 développeurs sont gratuits ou ne valent que quelques dizaines de cents, faudra repasser avant d'être le premier...
...Oui, mais jusqu'à quand ?...

e-pub : +6% au premier semestre 2009


source image
Je ne sais pas pourquoi, c'est Capgemini qui sort le premier les résultats sur le marché pub on-line.
Il fait ça quand même avec des gens du cru: le SRI (syndicat des régies internet).
Pour avoir l'air au courant, retenez les différents domaines de l'e-pub (1,1 Md € au 1er semestre 2009) et leur poids respectif :
  • search (400 M€)
  • display (240 M€)
  • annuaires (230 M€)
  • affiliation (80 M€)
  • e-mailing (50 M€)
  • comparateurs (50 M€)
  • mobile (50 M€ ? : calculé par soustraction...)
Dès que je vais mettre les petits bandeaux pub Google, ici sur mon blog, les chiffres de l'e-pub vont exploser! (parce que pour l'instant, ça a plutôt baissé par rapport à 2008...)

La France redevient "e-readiness", quel bonheur!

"e-readinesss" : mot barbare inventé par les augures de tout poil essentiellement anglo-saxons cherchant à vendre leurs analyses pointues de la high-tech.
Est censé désigner la capacité (d'une organisation, d'un pays) à utiliser au mieux les technologies de l'information pour le plus grand bien -être de tous (collaborateurs, citoyens).
En français, on pourrait traduire par: "prêt à être piquousé à la techno."
The Economist et IBM se sont emparés du concept et publient régulièrement une étude comparatiive: 70 pays passés à la loupe d'un paquet de critères sévères, imparablement scientifiques.
Résultat de la dernière livraison qui vient de sortir: par un hasard extraordinaire, vaguement sarkozyste, la France a regagné des places dans le classement mondial des pays "e-readiness". La voilà dans le top 15 des nations numériques. On se sent brutalement mieux.
Ont-ils inclus mes blogs dans leurs critères, nos augustes e-ethnologues? C'est la seule question sans réponse. Ce sont pourtant des facteurs influents incontestables de la bonne numérisation progressive de l'Hexagone, non?
Pour le reste, si vous avez vraiment envie de vous taper la lecture de l'étude et rien de plus intéressant à faire : rendez-vous à www.eiu.com/sponsor/ibm/e-readinessrankings2009

mardi 14 juillet 2009

Idées neuves des années en 9


Je re-publie un billet qui n'a rien perdu de son charme!...
Une petite contribution à la recherche des bonnes idées...
(appuyez sur la flêche play et, après, ne touchez à rien , laissez-vous faire, c'est toumatique, son et images!)

Le blog de mon livre "100 mots ou presque"

Je tiens un petit blog perso sur mon livre "100 mots ou presque", recueil de nouvelles de la vie ordinaire, publié chez L'Harmattan.
le blog de 100 mots ou presque.

vendredi 10 juillet 2009

Du sable au chip, expliqué par Intel


Bel effort de pédagogie d'Intel dans ce pdf qui explique l'alchimie qui transforme un petit tas de sable ridicule , rebaptisé silicium pour faire riche, en puce électronique très chère.
On n'est pas loin de la pierre philosophale...