(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 9 mars 2009

Hacker

Hacker - De l'anglais to hack : trancher dans le vif du sujet, lequel en général ne s'en remet pas.Jeune bidouilleur sur internet qui, plus tard, devient conseiller en (in)sécurité de l'information dans les grandes entreprises parce qu'on croit que c'est un pirate. Moins le hacker a fait d'études, plus il est doué pour faire des dégâts. Le premier hacker de l'histoire était programmeur dans une banque et faisait virer sur son compte les arrondis de centimes de chaque transaction. Quand sa magouille a été découverte, par hasard, la banque a préféré transiger avec lui : il était impossible de retrouver et de rembourser les millions de comptes qu'il avait grugé de quelques décimales. C'est ainsi qu'il est devenu l'un des grands spécialistes mondiaux de la sécurité. Mais il a aussi lancé le mythe de ces pirates modernes qu'on regarde encore avec indulgence comme s'ils étaient les fils d'Arsène Lupin alors qu'ils sont peut-être financés par des terroristes, va savoir ! On est fasciné par leurs prouesses technologiques, intrigué par le mystère de leur personnalité psychologique, admiratif de leur audace sans bornes (" Quand la borne est franchie, il n'y a plus de limites " disait Pierre Dac). Bref, beaucoup d'ingrédients dans le scénario pour en faire des héros modernes. La réalité est, comme d'habitude, plus terre à terre : la plupart des hackers cherchent à se faire connaître par un coup d'éclat pour ensuite mieux vendre leurs compétences. Dis-moi comment tu pirates et je te dirai quel job je peux t'offrir.Autres mots... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire