(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mercredi 15 juillet 2009

La France redevient "e-readiness", quel bonheur!

"e-readinesss" : mot barbare inventé par les augures de tout poil essentiellement anglo-saxons cherchant à vendre leurs analyses pointues de la high-tech.
Est censé désigner la capacité (d'une organisation, d'un pays) à utiliser au mieux les technologies de l'information pour le plus grand bien -être de tous (collaborateurs, citoyens).
En français, on pourrait traduire par: "prêt à être piquousé à la techno."
The Economist et IBM se sont emparés du concept et publient régulièrement une étude comparatiive: 70 pays passés à la loupe d'un paquet de critères sévères, imparablement scientifiques.
Résultat de la dernière livraison qui vient de sortir: par un hasard extraordinaire, vaguement sarkozyste, la France a regagné des places dans le classement mondial des pays "e-readiness". La voilà dans le top 15 des nations numériques. On se sent brutalement mieux.
Ont-ils inclus mes blogs dans leurs critères, nos augustes e-ethnologues? C'est la seule question sans réponse. Ce sont pourtant des facteurs influents incontestables de la bonne numérisation progressive de l'Hexagone, non?
Pour le reste, si vous avez vraiment envie de vous taper la lecture de l'étude et rien de plus intéressant à faire : rendez-vous à www.eiu.com/sponsor/ibm/e-readinessrankings2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire