(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 25 février 2010

Etes-vous victime du web-stress? Moi oui !

Est-ce que vous rongez nerveusement vos ongles si la page web tant désirée tarde à s'afficher (moi, oui)? La bufferisation vous donne-t-elle des boutons (moi, oui)?
Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul.
Une étude commanditée par CA montre que le cerveau surchauffe dès que le site web sous-performe. Cela concerne surtout les achats en ligne, où le pic nerveux part en flèche au moment de payer! L'internaute finalement est aussi radin que le Français moyen. La recherche est l'autre moment fort du stress.
Étude sérieuse attention! Avec des volontaires branchés sur encéphalogramme et tout et tout!
On savait déjà que sur un site de e-commerce, au premier pépin , 40% des internautes zappent sur un site concurrent et plus du tiers abandonnent toute transaction et vont se faire un café (le café, c'est moi qui le rajoute).
On dit aussi que n'importe qui zappe au bout de 3 secondes s'il ne trouve pas l'info qu'il cherche (ou qui lui plait) sur la page à l'écran.
Et enfin on dit que si une vidéo se met à buffériser, elle perd immédiatement la moitié de ses clients.
Du bon boulot en perspective pour les spécialistes de la gestion de charges et de la performance web!
explication de la photo: Si vous ne voyez pas deux dauphins identiques, c'est que vous êtes stressés.
Plus d'explications par exemple ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire