(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 8 mars 2011

Ray Kurzweil, indécrottable évangéliste du bienfait des technologies

Interrogé par McKinsey, (lire et voir « IT growth and global change: A conversation with Ray Kurzweil »),  le célèbre inventeur, homme d’affaires et auteur, continue de penser que les technologies de l’information vont changer  - en bien – le monde. Tout est dans la triplette GNR : génétique, nanotechnologie, robotique. Bref, que ce soit la pauvreté, l’environnement, l’énergie, la maladie ou la longévité, les réponses à ces défis du monde sont dans la croissance exponentielle des technologies de l’information.
source image.
[Lire les extraits de son interview, librement traduits et résumés par moi]
Les gens pensent que l’évolution naturelle du monde est linéaire et suit les étapes 1,2, 3, 4, 5 etc. pour arriver à l’étape 30. L’ordinateur, la biotechnologie et la robotique, eux, croissent de manière exponentielle, 2, 4, 6, 8, 16. A l’étape 30, la progression est de 1 milliard ! […]
En 2029, le matériel sera assez puissant pour simuler le cerveau humain. Nous serons vite dominés par l’intelligence non biologique. La fusion de l’homme et de la machine a commencé : mon téléphone portable est déjà très proche de mon corps et de mon cerveau; un pancréas artificiel est un ordinateur qui se comporte comme l’organe réel. Pour le développement du génome, les gens disaient : vous avez prévu de terminer en 13 ans et au bout de 7 ans vous n’êtes qu’à 1%, vous n’y arriverez jamais. Mais, là aussi, la croissance était exponentielle et au bout de 13 ans, le génome humain était décodé. [..]
GNR, c’est la triple révolution de la croissance exponentielle : G pour la génétique qui se fait essentiellement en biotechnologie, N pour la nanotechnologie qui consiste à reprogrammer la matière et de l’énergie au niveau moléculaire et  R pour la robotique et plus généralement l’intelligence artificielle et la création de machines intelligentes. [..]
La santé et la médecine sont un exemple des industries bouleversées par le traitement de l’information : ce sont désormais des business models basés sur la gestion des risques. Un écosystème de petites entreprises développent le médicament à travers toutes ses phases en utilisant de plus en plus la simulation plutôt que les essais. La FDA (Food & Drug Administration) n’est pas loin de trancher en faveur des simulateurs plutôt que des essais parce qu’ils sont plus fiables et plus rapides. Quand on comprendra comment fonctionne le logiciel de la vie, on pourra se reprogrammer pour éviter un cancer ou une maladie cardiaque.[…]
L’énergie solaire est un autre exemple d’industrie qui double chaque année. Pour l’instant, c’est peu visible car elle part de très bas. Mais quand elle aura doublé 8 fois, on aura répondu à 100% de nos besoins en énergie ! On pourrait installer des fermes solaires dans le désert et même avec leur relative inefficacité actuelle, elles n’utiliseront qu’une infime partie du soleil ! […] Les pays arabes producteurs pensent qu’ils en ont encore pour 20 ans à faire face à une grosse demande en pétrole ; ensuite, il leur faudra trouver d’autres revenus. Du coup, ils investissent massivement dans l’énergie solaire.[…]
La voiture électrique est le véhicule de l’avenir ; nous trouverons des moyens peu coûteux de produire de l’électricité et nous utiliserons les nanotechnologies pour créer des dispositifs de stockage d’énergie plus légers et plus puissants. Il faut imaginer l’ensemble du réseau de voitures comme une installation de stockage de l’énergie disponible pour la société. […]
Mon conseil aux entreprises : prenez la peine de noter par écrit ce que les technologies sous-jacentes de votre business seront dans un an, dans deux ans, dans trois ans, et révisez votre jugement tous les 6 mois. Regardez en arrière pour comprendre ce qui s’est passé , par exemple avec les blogs, les wikis, les réseaux sociaux.[…]
La technologie est une épée à double tranchant depuis l’invention du feu qui servait à chauffer comme à faire peur à ses ennemis ou à détruire leur territoire. La biotechnologie peut guérir le cancer comme lancer des virus mortels dans une guerre terroriste. Mais à ceux qui ont la nostalgie du bon vieux temps, je dis : relisez Charles Dickens ou Thomas Hobbes pour comprendre combien la vie était incroyablement dure, difficile et cruelle il y a seulement 250 ans. Les technologies ne sont pas l’apanage des riches. Certes , à un instant T, il y a fracture entre ceux qui l’ont et ceux qui ne l’ont pas. Mais ensuite, cela va très vite. Regardez les médicaments contre le sida : ils coûtaient 30 000 dollars par an et par patient il y a 20 ans et ils étaient peu efficaces. Aujourd’hui, en Afrique sub-saharienne, ils coûtent 100 dollars par patient et par an et ils sont efficaces Dans le monde, 5 milliards de personnes ont un téléphone cellulaire, et la moitié des agriculteurs en Chine. […]

1 commentaire:

  1. [...] Via Scoop.it – TranshumanismeInterrogé par McKinsey, (lire et voir « IT growth and global change: A conversation with Ray Kurzweil »), le célèbre inventeur, homme d’affaires et.Show original [...]

    RépondreSupprimer