(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 19 avril 2011

Penser c'est bien, agir c'est mieux ou de la difficulté à passer de la stratégie à l'éxécution

Le mot à la mode en management c'est : exécution. Non pas au sens extermination mais au sens mise en œuvre, bien entendu!  Pour les Américains, depuis toujours, un vrai manager s'appelle un "executive". Longtemps, la théorie du management d'entreprise s'est penchée sur la meilleure façon de prendre des décisions. La dernière en date est rigolote, j'ai entendu ça sur France-Info: on prend de meilleures décisions la vessie pleine car la zone du cerveau qui nous permet de contrôler notre envie de pisser est aussi celle qui dirige l'intelligence et la raison... Avant, on avait eu droit au cadrage positif made in USA: soyez optimistes, voyez les choses du bon côté, dans la vie tout s'arrange et pas forcément mal, etc. Et si vous êtes positif et souriant, là aussi vous prendrez de bonnes décisions. Bref, si vous voyez un(e) manager qui se tortille sur sa chaise avec un sourire coincé, c'est qu'il (elle) est en train d'appliquer les deux théories et qu'il(elle) va vous sortir une vraie bonne décision. Rzstez vigilants! Aujourd'hui, enfin, on passe aux choses sérieuses, on sort de l'incantation et on se penche sur l'action. Il serait temps. Comment faire en sorte que vos décisions stratégiques soient appliquées? Une étude Accenture / Sucess Factors (bon d'accord, c'est un vendeur de logiciels d'exécution de stratégie d'entreprise! ;-)  ) a pris le problème du bon côté - en gros comment motiver vos collaborateurs dans le monde nouveau de l'économie globale et numérique - et donne quelques conseils judicieux.
tableau: La Clairvoyance - René Magritte-
Déjà la première bonne idée est la méthode d'enquête: le cabinet indépendant mandaté, Vanson Bourne, a interrogé tout le monde sauf les RH. Bon, elles ne vont pas être contentes les RH mais c'est quand même mieux de demander aux gens en direct ce qu'ils pensent! J'ai toujours beaucoup aimé ces enquêtes où on demande aux patrons s'ils sont satisfaits de leur entreprise!.... Ceci dit , les résultats de cette étude-là seront un élément fondamental pour les DG et les DRH.
En résumé:
  • les hiérarchies sont plus plates (6 niveaux contre 15 il y a 30 ans), les opportunités de promotion moins nombreuses, il faut donc trouver d'autres moyens de motivation;
  • le management collaboratif est une des solutions et il doit se déployer dans les mentalité, les méthodes et les outils ;-
  • le système d'information doit pouvoir gérer le suivi de l'exécution et de la performance ;
  • le mot alignement désigne aujourd'hui la capacité du management et du système d'information à mettre en œuvre et à contrôler l'alignement des efforts de chaque collaborateur avec les objectifs stratégiques de l'entreprise.
Plus d'infos: étude « Le lien entre l’alignement stratégique et la productivité d’entreprise » et livre blanc d’accompagnement de SuccessFactors et Accenture (« Qui sortira gagnant de la nouvelle économie ? »): http://the-next-economy.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire