(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 22 mars 2012

PC veut dire maintenant : Personal Cloud

Le Personal Computer est mort, vive le Personal Cloud!
Chacun met ses données et même ses applications dans le nuage, quelque part sur un serveur virtuel (dans tous les sens du terme). C'est le nouveau sigle et la nouvelle tendance  à la mode, confirmée par le cabinet d'études et de conseil américain Gartner dans une de ses études récentes.
Si comme moi vous utilisez Gmail, Google Documents, DropBox ou encore Evernote, Spotify etc. vous êtes dans le nuage, dans le cloud. Il n'y a quasiment plus rien sur votre ordinateur ni même votre smartphone, rien que le code minimum pour accéder au cloud par une interface qui est de plus en plus l'interface web standard.
Je pense que pour moi le basculement du personal computer vers le personal cloud s'est fait le jour où après avoir sauvegardé mon ordi sur un disque dur externe , et reformatté mon disque interne pour lui redonner une nouvelle jeunesse, mon disque dur externe est tombé par terre au moment où je le branchais et il n'a plus jamais voulu redémarrer!...Ce jour-là, je me suis dit: on est bien peu de chose et ce disque dur aussi. Il m'aurait fallu le passer en salle blanche pour 2 500 euros, sans garantie de résultat. Et, bizarrement je me suis dit: ben non, finalement, mes données et ma sueur ne valent pas 2 500 euros!
source photo
Depuis, peu à peu, presque sans le faire express, je suis allé m'installer tranquillement sur mes petits nuages, où les disques durs ne tombent jamais en panne, où les applications démarrent au premier clic, où l'espace de stockage est infini et à un coût que je trouve raisonnable.
Tout cela bien sûr à condition que le wifi fonctionne toujours et partout!
Et c'est là que le bât blesse, en tout cas en France où la couverture intégrale, la qualité et la rapidité d'internet ne sont absolument pas assurées, par aucun fournisseur. Si vous vous amusez comme moi à faire régulièrement des tests de vitesse de ligne vous obtenez des différences de 1 à 10 et dans tous les cas toujours largement inférieures à ce qu'on vous promet.
Ce qui est embêtant c'est que les mêmes promesses recommencent maintenant avec la fibre optique qui est censée vous donner un accès à 100 mega. Sauf que lorsque vous faites des tests d'éligibilité vous obtenez au mieux 20 ou 30 mega.
Le PC sera vraiment un Personal Cloud le jour où il n'y aura plus d'embouteillages ni de travaux sur les autoroutes qui y donnent accès.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire