(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 19 octobre 2012

Mobilité: les trois challenges des DSI

source photo: licence gratuite 123rf.com
Dans une de ses dernières études « Mobility Disruption : A CIO perpective », McKinsey montre comment la mobilité change complètement le paysage de l’IT et impose des défis aux DSI.
Extraits résumés et traduits par moi :
Les DSI sont des habitués du changement : ils ont surfé sur les vagues successives des mainframes, du PC et d’internet. La mobilité est la prochaine grande rupture car elle apporte avec elle une explosion de nouvelles applications. Avec ses trois défis corollaires : la sécurité, les coûts et la gouvernance
Le paysage de la mobilité ressemble à celui d’internet  à la fin des années 90 : un paysage façonné par les usages du grand public et par l’innovation constante. Le consommateur a d’abord utilisé son mobile à titre privé et il le veut maintenant pour son travail. Dans une enquête récente auprès de 250 DSI, 56% d’entre eux font état d’une demande très forte des employés pour utiliser leurs mobiles personnels dans l’accès aux applications et données de l’entreprise. 25 nouvelles applications mobiles vont être déployées par chaque DSI dans les deux ans. 30% des DSI pensent que les tablettes vont remplacer les PC portables. Ce qui veut dire trouver des environnements cloud qui permettront aux mobiles de dépasser leurs limitations intrinsèques et d’accéder à des quantités de données indépendantes de la capacité de stockage de l’appareil.
Les 4 domaines d’applications mobiles prioritaires
- communication de l’employé : email, agenda, messagerie voix et vidéo
- productivité hors du bureau : accès distant au CRM, à l’ERP, aux tableaux de bord ; outil nomade de travail pour les commerciaux ou autres équipes à l’extérieur ; tâches administratives courantes pour tout le monde;
- réseaux de capteurs : dans les process, dans les produits ; ils induisent beaucoup de nouvelles applications (par exemple dans la santé);
- relation client : transformée par une implication directe des clients.
Les 3 challenges des DSI
- sécurité : 45% des DSI citent la sécurité comme le frein prioritaire. Au début, c’était facile : le mobile était fourni et bridé par l’entreprise. Aujourd’hui, chacun veut un accès avec son propre mobile (BYOD : bring your own device). Les risques augmentent, par exemple par le vol de ces mobiles stockant des données sensibles. Il faut incorporer la sécurité dès le départ du projet comme l’une de ses composantes essentielles. Une solution souvent adoptée est d’ouvrir l‘accès mais de limiter le stockage local.
- coûts : 41% des DSI citent les coûts comme un obstacle ; il est estimé à 600 ou 700 $ par an pour un iPad ou une tablette équivalente ; il faudra donc commencer par des applications à fort ROI (commercial) et choisir la bonne plateforme : mobile ou web pour les grandes applications, virtualisation du PC pour toutes les autres (la « longue traine »).
- gouvernance : la mobilité ne rentre pas clairement dans les silos traditionnels de l’IT (développement, exploitation, business process, infrastructure, etc.) ; il faudra travailler avec les métiers pour redéfinir les priorités du portefeuille de projets

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire