(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 19 novembre 2012

Les deux axes du cyber-terrorisme en 2013

source dessin
Dans la série "les prévisions se ramassent à la pelle en automne", voici celles de LogRhythm par la voix de Jean-Pierre Carlin, directeur l’Europe du Sud et Benelux qui donne deux axes de sécurité informatique pour 2013, que je cite en les commentant:
- la sécurité du Big Data:
- les attaques d'infrastructures nationales critiques
En détail:
- la sécurité du Big Data: pour LogRythm, la sécurité du Big Data ne peut être assurée que par une connaissance à 360% de ses données pour pouroir identifier très vite les cybermenaces; Jean-Pierre Carlin parle d'une obligation de "visibilité proactive, continue et granulaire de toute l’activité". Il faut dire que c'est justement une des spécialités de LogRythm, ça tombe bien! Mais néanmoins, je suis d'accord!
- les attaques d'infrastructures nationales critiques: on passe probablement à la phase 2 du cybercrime. Après l'attaque à la petite semaine sur les données personnelles ici et là, voici venue l'ère du cybercrime organisé, de la cybermafia et du cyberterrorisme qui vont profiter du Big Data et de l'internet des objets pour attaquer de plus grosses structures, voire des Etats et des gouvernements ou des institutions internationales. Lesquels vont devoir s'organiser avec des défenses à plusieurs niveaux et un classement des données en terme de sensibilité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire