(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 17 janvier 2013

Le Manager Augmenté veut sauver l'entreprise


On cherche depuis des années comment sortir l'entreprise de son marasme existentiel et lui redonner des couleurs attrayantes pour ses salariés. Ce n'est pas une mince affaire... Interview de Dominique Turcq, président Boostzone Institute, qui publie Le Management Augmenté...
Les plus pessimistes, comme moi, parlent même de faillite du management que j'impute essentiellement à une génération de dirigeants dépassés par les mouvements de société et les avancées des technologies.
Dominique Turcq, est évidemment moins sévère puisqu'il conseille depuis longtemps nombre de grandes entreprises et leurs managers. A force de les écouter et de les conseiller, il a trouvé la solution et la publie dans un livre: Le Management Augmenté (vendu exclusivement en numérique).
Même si le mot augmenté n'est qu'un clin d'oeil racoleur à la réalité augmentée et à l'homme augmenté, qui le sont essentiellement par les technologies alors que celles-ci ne sont pas le sujet du livre, les propositions ne manquent pas d'intérêt. Il les baptise du nom d'Apps pour montrer qu'elles doivent être déclinées et mises en oeuvre comme des applications de tablettes. Elles définissent des champs de questionnements.
Parmi ces Apps:
- Grammaire: est-ce que je sais écrire en digital?
- Mauss (du nom de l'anthropologie auteur de la théorie du don): qu'est-ce que je donne, à quoi ça sert?
- Hi-lo touch: quand dois-je être  high touch ou low touch (au contact fort ou distant) avec mes collaborateurs ?
- Deuils: savoir faire ses petits deuils au quotidien, d'un collaborateur, d'une idée, d'un contrat, d'un client...
Dominique Turcq répond à mes questions dans cette interview webtv vidéo. Il parle de son manager augmenté face à quelques grands enjeux: le collaboratif, l'autorité, le changement,  la performance et, enfin, la culture française dont il pense qu'elle peut produire un nouveau type de manager: efficace et humaniste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire