(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 30 mai 2013

La peinture d'Eugène Boudin me réconcilie avec le mauvais temps


Coup de vent devant Frascati (Le Havre).
Expo Eugène Boudin au musée Jacquemart-André à Paris. Le spécialiste des plages et des nuages, des ciels et des marées. Plein de mauvais temps partout sur les toiles. Et que du bonheur pour le visiteur! Un bon moyen d'oublier qu'on a foutu le climat de la planète en l'air.

mardi 28 mai 2013

VIDEO / Roland-Garros 2013 / Techno, sport et business: les données changent la donne


A Roland Garros édition 2013, des milliers de données récoltées sur les joueurs et traitées dans le système d'information leur permettent de s'améliorer, aux entraineurs de mieux les conseiller et aux médias d'enrichir leur contenu.
Une armada technologique mise au point par IBM.
J'interviewe Claire Herrenschmidt (IBM) et Sébastien Grosjean, entraineur de Richard Gasquet sur leurs visions de l'analyse prédictive.
Un scoop prédictif de Sébastien Grosjean : les dix meilleurs joueurs mondiaux de la saison seront ceux qui auront les meilleures stats sur la seconde balle de service (en lancement comme en réception) !

jeudi 23 mai 2013

SSD externe de 1 To (teraoctet), format carte de crédit

Je parle assez peu de produits ici, d'abord parce que j'en ai beaucoup parlé et ensuite parce que maintenant d'autres le font mieux que moi ! :)
Mais celui-ci, chapeau: une mémoire externe SSD de 1 To (teraoctet) au format carte de crédit. IL pèse 41 grammes.  Ca donne vraiment envie. Seul problème: le prix. 1 499 euros TTC.
Mais vous connaissez la courbe des prix: dans quelques mois, il coûtera deux fois moins cher. Alors, je vais attendre un peu...
C'est de l'USB 3 et la vitesse de la mémoire SSD plus celle de l'USB 3.0 cela donne des taux de transfert jusqu'à 10 fois plus rapide qu'en USB 2.0, avec une vitesse d'écriture allant jusqu'à 140 Mo/s et une vitesse de lecture allant jusqu'à 230 Mo/s.
Si je l'avais sous la main, je m'amuserais bien à mettre un Mac OS Lion dessus avec tous mes programmes et données pour en faire un vrai système portable capable de s'héberger comme une pieuvre sur n'importe quel ordinateur Mac (touche Option alt pour choisir son disque de démarrage). (Bon d'accord on peut faire la même chose en Windows mais moi je suis Mac)
Fabricant: Integral Memory, un britannique spécialisé dans les mémoires Flash et DRAM.

jeudi 16 mai 2013

Encore un acronyme: WORA, Write Once Run Anywhere

Un petit cours de vocabulaire de temps en temps, pour se faire plaisir !...
C'est un vieux rêve des développeurs: écrire une seule fois un programme et celui-ci fonctionne sur tous les systèmes d'exploitation de la planète et toute taille d'ordinateur ou de smartphone: IOS comme Android, HP/UX comme Solaris, Windows comme Mac.
C'est un programme WORA Write Once Run Anywhere.
C'est évidemment Sun qui s'en est approché le plus près, avec Java, en parlant d'ailleurs plutôt de WORE, Write Once Run Everywhere (de la différence entre partout et n'importe où !...).
Jusqu'au jour, tragique pour Sun, début 2013, où de grosses failles de sécurité ont été dévoilées sur Java incitant même le gouvernement américain à conseiller de désactiver Java sur les ordinateurs jusqu'à ce qu'on ait trouvé la solution.
Et pluis WORA, dans le cas de Java, ce n'est pas vraiment un miracle: il faut quand même que chaque système d'exploitation compatible ait son propre interpréteur JVM (Java Virtual Machine)
Bref WORA ce n'est pas encore waouh !...
Oui mais HTML5 est-il WORA?.... Et hop, c'est reparti !...
source image: rien à voir sauf que c'est à Wora Bura (Thaïlande)

mardi 14 mai 2013

4V, nouveau sigle du Big Data pour qualifier les données

4V
Un sigle validé par de nombreux acteurs (IDC, Accenture,...) pour qualifier le Big Data et la nature de ses données.
Un avantage: pour une fois c'est le même sigle en français et en anglais
- V pour variété - variety : (on peut trouver parfois à la place un D pour diversité - diversity ): c'est le Big Bazar dans les données mais en gros on y trouve tous les formats, structurés et non structurés, et tous les médias;
- V pour volume : l'unité est le zettaoctet (10 puissance 21), soit 1 milliard de ces petits disques de 1 teraoctet à 50 euros qu'on a tous sur son bureau maintenant;
- V pour vélocité - velocity : véloce c'est rapide + agile ! c'est surtout passer de la notion de données statiques et figées à celle de flux continus de données (un peu comme on passe du texte à la vidéo);
- V pour valeur - value : les data n'ont pas de valeur en soit ( ce ne sont après tout que des bits et des octets !) elles n'ont de valeur que dans leur contexte et il faut donc être capable de saisir en même temps la donnée et son contexte. C'est tout le sujet de l'analytique du Big Data, qui d'ailleurs est le seul vrai sujet. source image

mercredi 8 mai 2013

Vos informations ne valent toujours rien et c'est bien dommage

Combien valent vos données? Je me suis posé la question il y a dix ans le jour (un des nombreux jours !) où mon PC Windows est tombé en panne. Pas de problème me dis-je, j'ai mon back-up ! Donc, guilleret et confiant, je reformattte le PC et quand il est bien vide bien propre, comme neuf, je branche le disque ... qui évidemment tombe par terre et ne veut plus rien savoir!...
(Moralité, il faut toujours avoir, à tout moment, DEUX versions valides de ses data; dès que mon PC a buggé, j'aurais dû faire un back-up de mon back-up).
Je l'emporte dans un magasin spécialisé avec salle blanche: des gens sympathiques et compatissants et peut-être même compétents, mais un devis de 3 000 euros, sans garantie de résultat.
Il y avait des années de travail et de loisir là-dedans...
J'ai longtemps hésité puis j'ai dit niet... Et franchement, je ne me souviens pas en avoir souffert dans le business comme dans ma vie perso...
A cette époque, je me suis dit que, finalement, mes données ne valaient rien et cette considération m'a plutôt rendu zen.
Le débat est bien sûr relancé par l'analytique du Big Data et l'évolution de la vision actuelle qui a tendance à transformer la DONNEE en INFORMATION.
Donc on revient au fameux débat éternel: quel est le prix de l'information? (pas celle des news et des médias, mais celles des entreprises et des data centers).
C'est un très intéressant article de SearchCIO qui fait le point sur le sujet.
Résumé pour les flemmards qui ne veulent pas se taper le texte original (en anglais)
source image