samedi 9 novembre 2013

Bobin, Christian

Si mes phrases sourient c'est parce qu'elles sortent du noir. J'ai passé ma vie à lutter contre la persuasive mélancolie. Mon sourire me coûte une fortune.

Christian Bobin. L'homme-joie 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire