(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 22 mai 2015

Facebook m'a déconnecté ! Allo la hot-line? Y'a pas ! Facebook, le Net Imperator, le plus grand site web du monde, n'a pas de service client


J'ai du trop faire joujou avec trop d'appareils en même temps, utiliser trop de navigateurs différents dont un, mon smartphone, me localisait systématiquement à Cotonou (Bénin), je ne sais pas pourquoi, trop changer mes mots de passe dont je ne me souviens jamais parce que j'ai pris l'option la plus con, la même chaîne de caractères dont j'alterne les majuscules et les minuscules au petit bonheur, la chance histoire de tromper l'adversaire, ou encore trop cliquer sur de jolis minois qui voulaient absolument devenir mes amies...  Bref, au bout d'un moment, évidemment, je ne sais plus où j'en suis, Facebook non plus et crac, la sanction, horrible, frustrante, vexante, du Net Imperator: moi le power user, le dinosaure du bit, l'homme qui a découvert la première souris d'ordinateur en mai 1981 au National Computer Conference d'Anaheim (Californie), moi débranché par la censure comme un vulgum pecus ! Quelle horreur!
On se calme. je ne m'énerve pas, j'explique. Je ne suis pas un hacker, je ne suis pas un hasher, je ne suis pas un basher, je suis un utilisateur quasi-lambda, pas lambada. 
Donc, pas de problème, j'appelle le service-client Facebook. Je vais leur expliquer quel homme important je suis, peut-être le plus vieux journaliste informatique de France.... C'EST QUOI LE NUMÉRO DÉJÀ ? Et c'est là que, déjà, je vois naître un sourire sarcastique sur vos fines lèvres de geeks à l'encéphalite herpétique: il n'y a pas de service client chez Facebook, vieil abruti ! Forcément, comment voulez-vous gérer 1,5 milliards de clients? Z'ont qu'à se démerder tout seul...
Pas de problème, me dis-je, je vais leur envoyer un email et je cherche fiévreusement le menu "Contacts" obligatoire et légal de la page d'accueil; y'a pas, pépère! On ne contacte pas Facebook, monsieur. Si tu ne vas pas z'à Facebook, c'est Facebook qui viendra t'à toi. Que tu crois !
Pas de problème, me dis-je, je vais cliquer sur "Aide": c'est où le menu Aide ? Menu Aide, ah, ah ! rigolent les facebookers hilares. Il parait qu'il existe mais faut le trouver... Et moi, pendant ce temps,  je pleure sur mon compte perdu et que je ne reverrai peut-être jamais. En tout cas, aucun engagement sur le délai de résolution, cela fait plusieurs heures que je vis sans mon compte Facebook et, c'est bizarre, je suis toujours vivant...
Et voilà, démerdez-vous ! Non seulement Facebook vous censure selon sa bonne volonté mais en plus y'a pas de recours. c'est la dictature totale. Au secours ! A bas Facebook ! (bon d'accord, plus tard, qu'ils me rendent d'abord mon compte ces imbéciles...)
PS: pour les techos rigolards, je précise que je n'utilise jamais de VPN avec les réseaux sociaux..
PS2: en fait, ils sont cons, Facebook; s'ils tardent trop à me rendre mon compte, je vais m'apercevoir que je dors mieux, que je suis moins stressé, que j'ai aussi un blog où personne ne peut me censurer, bref je vais me rendre compte que je peux vivre sans Facebook... Je me sens déjà mieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire