(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mercredi 19 août 2015

Bobin, Christian

Je ne vois pas la mort comme une montagne de cendres mais comme un fleuve qui sort de la poitrine du mort, une barque chargée à ras bord de fleurs odorantes, une extase dans le noir, la vie à son zénith.
Christian Bobin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire