dimanche 31 janvier 2016

Tous les dispos d'un smartphone milieu de gamme : exemple de l'Acer Liquid Z630S, édition « Gold »

Pour contrer, histoire de s'amuser, ceux qui croient que le smartphone va devenir un bidule courant non discriminant, voici la liste des dispos que contient un des derniers-nés du marché, l'Acer Liquid Z630S,  édition « Gold » (je l'ai pris au hasard dans la liste de mes communiqués de presse du jour):
- processeur 8 coeurs 64 bits cadencé à 1,3 Ghz : la cadence nominale n'est pas terrible mais c'est un 8 coeurs quand même;
- batterie de 4 000 mAh : c'est le haut du marché;
- caméra avant de 8 MP à optique grand angle, 1080p: 8 MP c'est pas extraordinaire mais 1080p quand même;
- caméra arrière autofocus également 8 MP 1080 p;
- support des "Float Apps" : ces app n'occupent qu'une partie de l'écran;
- "Float Caller" = affichage des appels entrants dans une mini-fenêtre avec possibilité de répondre par SMS;
- affichage de l'écran du smartphone sur un ordinateur externe, via AcerExtend;
- le filtre BluelightShield limite l'exposition utilisateur à la lumière bleue;
- traitement audio DTS AudioSound;
- mode photo Bright Magic pour des selfies toutjorus bien éclairés;
- interface utilisateur Quickmode pour choisir sa présentation;
- AcerNav: système de navigation GPS compatible TomTom et exploitant la base de données TripAdvsor.
Ca vous suffit? Parce que tout ça , c'est pour le prix conseillé de 249,90 euros.
Autre petite merveille asiatique, chinoise, celle-là : le Oneplus  2. Je l'ai commandé et vais le recevoir bientôt et je vous en ferai un petit compte-rendu dés sa prise en main.
Et en plus, donc, tous ces bidules téléphonent...

samedi 30 janvier 2016

Rendez-vous au Mobile World Congress de Barcelone: quand faut y aller, faut y aller !

Le MWC (Mobile World Congress) de Barcelone est devenu l'évènement incontournable de la mobilité et comme le mobile aujourd'hui est le number one du surf et de la pub sur internet ,(Facebook par exemple tire 80% de ses revenus pub des mobiles),  autant dire que MWC est LE salon du numérique qui se dispute la vedette avec le CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, chacun ayant ses fans.  Bon, c'est quand même un peu plus varié au Nevada!

jeudi 28 janvier 2016

Apple : Chronique d’une fin annoncée

Je reprends ici une chronique reçue par courriel que j'ai trouvé intéressante et comme elle n'avait pas de lien internet, la voici. Le titre de l'article est aussi celui de la chronique. Bref je n'ai rien fait que de republier, ça fait du bien de temps en temps. Mais tout réside évidemment dans la qualité de la sélection!
Apple a annoncé cette semaine les résultats financiers record pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2015. Mais la progression des ventes du célèbre smartphone -  qui n'a été que de 1 % par rapport à la même période en 2014 - n'a jamais été aussi faible depuis la sortie de l'iPhone en 2007.
Andre Spicer
Professeur de comportement
organisationnel à la 

Cass Business School 
de Londres
Voici ce qu'en pense Andre Spicer, Professeur de comportement organisationnel à la Cass Business School de Londres :
Apple a enregistré les plus hauts bénéfices trimestriels de l'histoire, mais méfiez-vous car l’entreprise pourrait dans quelques années tomber de son piédestal, comme cela a été le cas pour Nokia dans le passé. La stratégie d'Apple basée sur l’offre d'une gamme limitée de produits à des prix très élevés pourrait se retourner contre elle. Les smartphones sont de plus en plus considérés comme des biens indifférenciés, les consommateurs vont bientôt commencer à se demander pourquoi payer de telles sommes pour un smartphone et Apple pourrait se trouver prise au piège.
Les ventes de l’Apple Watch n’ont jamais décollé, et pour compenser cette absence de ventes de son principal produit, Apple a décidé de pénétrer d'autres marchés tels que la santé, les services financiers et l’automobile. Le plus grand obstacle est que ces secteurs sont très différents, complexes et très réglementés, avec des acteurs bien établis. Il est difficile de savoir comment les compétences d'Apple dans la production de smartphones trendy se traduiront en compétences dans le secteur bancaire.
Il me semble donc facile de prévoir un scénario catastrophe pour Apple, le plus probable est qu’Apple passe de l’exceptionnalité à la normalité. Lorsque cela se produira, la plupart des habitudes des entreprises traditionnelles apparaîtront : réduction des coûts, programmes de refonte managériale inutiles et répétitifs, etc. Il est probable que les actionnaires mettront plus de pression sur l'entreprise pour les dividendes et entreprendront un programme important de soutien financier. Certains investisseurs voudront sans doute voir revenir dans leurs poches «  la pile d'argent » d’Apple, plutôt que la voir réinvestie pour relancer l'entreprise. Si cela arrive, ce sera probablement le début de la fin.