(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 25 décembre 2017

Noah Harari (Yuval)

De même que les politiciens en campagne serrent les mains et embrassent les bébés, de même, dans un groupe de chimpanzés, les aspirants à la position la plus haute passent beaucoup de temps à embrasser, taper sur le dos et bisouiller les bébés.
Yuval Noah Harari, Sapiens.

jeudi 9 novembre 2017

Légende amérindienne

Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, observaient impuissants le désastre. Seul un petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes d'eau avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! N'es-tu pas fou ? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu !" Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."
Légende amérindienne

mercredi 8 novembre 2017

Revel (Jean-François)

L'idéologie, c'est ce qui pense à votre place.
Jean-François Revel, La Grande Parade. Cité sur Fb par Didier D.

mardi 7 novembre 2017

lundi 6 novembre 2017

Cavanna (François)

La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne.
François Cavanna, cité par CHC sur FB.

mercredi 1 novembre 2017

Stendhal ( Henri Beyle, dit)

Que devins-je quand je m’aperçus que personne ne pouvait m’expliquer comment il se faisait que moins par moins donne plus?
Stendhal

lundi 30 octobre 2017

Serres (Michel)

Dans le débat public aujourd’hui, on ne se demande plus si l’aspirine est efficace, on se demande combien de personnes pensent qu’elle est efficace (....) Et pourtant la vérité est indépendante du nombre de gens qu’elle persuade.
Michel Serres‬, dans Philosophie Magazine. Cité sur FB par Didier D.

mardi 24 octobre 2017

Einstein (Albert)

Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès, qui implique une agitation permanente. Stilles bescheidenes Leben gibt mehr Glück als erfolgreiches Streben, verbunden mit beständiger Unruhe.
Albert Einstein, sur un bout de papier remis en guise de pourboire à un coursier de l'Imperial Hotel de Tokyo.

samedi 14 octobre 2017

vendredi 13 octobre 2017

Hall

L'important n'est pas de nager plus vite que le requin, l'important c'est de nager plus vite que l'autre nageur.
Hall, l'homme de l'ombre de Bobby “Axe” Axelrod, dans la série TV Billions

Buffet (Warren)

Si vous mettez une voiture de police derrière un automobiliste pendant 800 km, il finira bien par commettre une infraction et se faire prendre.
Warren Buffet, cité dans la série TV Billions.

Lincoln (Abraham)

Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.
Abraham Lincoln

Edison (Thomas)

Je n'ai pas échoué 700 fois, j'ai réussi en prouvant qu'il y avait 700 solutions qui ne marchaient pas.
Thomas Edison, cité par Joël R. sur FB.

jeudi 12 octobre 2017

O'Brien (Glenn)

He ate up every image, every word, every bit of data that appeared in front of him and he processed it all into a bebop cubist pop art cartoon gospel that synthetised the whole overload we lived under into something that made an astonishing new sense.
Il a mangé chaque image, chaque mot, chaque morceau de données qui apparaissait devant lui et il l'a transformé en un évangile de dessin animé pop art cubiste bebop qui a synthétisé toute la surcharge que nous avons vécu en quelque chose qui a pris un nouveau sens étonnant.
Glenn 0'Brien, écrivain, à propos de l'artiste américain Jean-Michel Basquiat, né de père haïtien et de mère portoricaine(1960-1988). In "Basquiat: Boom for Real. 21 sept 2017 - 28 Jan 2018. Barbican Art Gallery - London."

mercredi 11 octobre 2017

Batty (Roy)

J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhauser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir.
Roy Batty, dans Blade Runner : ses derniers mots, devenus cultes. Et pourtant, nous dit Arte, ils auraient été improvisés par l'acteur Rutger Hauer.

lundi 9 octobre 2017

Clarke (Arthur C.)

1. Quand un scientifique distingué mais âgé déclare que quelque chose est possible, il a presque certainement raison. Quand il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort.
2. La seule façon de découvrir les limites du possible est de s'aventurer un peu au-delà de l'impossible.
3. Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.
1. When a distinguished but elderly scientist states that something is possible, he is almost certainly right. When he states that something is impossible, he is very probably wrong. 2. The only way of discovering the limits of the possible is to venture a little way past them into the impossible. 3. Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic. 
Arthur C. Clarke, écrivain de science-fiction (même gabarit que Robert Heinlein et Isaac Asimov), inventeur, écrivain scientifique et futuriste. Entre 1962 et 1973, il a formulé ces trois adages, connus sous le nom des Trois lois de Clarke. Extrait de cet article de MIT Technology Review.

dimanche 8 octobre 2017

Amara (Roy)

We tend to overestimate the effect of a technology in the short run and underestimate the effect in the long run.
Nous avons tendance à surestimer l'effet d'une technologie à court terme et à sous-estimer l'effet à long terme.
Roy Amara, cofondateur de l'Institut pour l'avenir, à Palo Alto. Son adage est connu sous le nom de loi d'Amara.

samedi 7 octobre 2017

Ockham (Guillaume d')

Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité. (Pluralitas non est ponenda sine necessitate. Guillaume d'Ockham (ou Occam), philosophie franciscain, dans son ouvrage Quaestiones et decisiones in quatuor libros Sententiarum cum centilogio theologico, livre II (1319). Principe dit du rasoir d'Ockham, raser voulant dire éliminer les explications improbables. Concept remontant à Empedocle. En francais courant: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

vendredi 6 octobre 2017

Blier (Bernard)

Le craquement de la biscotte dans un appartement vide, ça a un côté rassurant.
Bernard Blier dans le film Ça n’arrive qu’à moi (Francis Perrin, 1984). Repéré par Alain E. T. sur fb

Grangier (Gilles)

Le conducteur de car : - Ah, c'est vous !
Baptiste : - Qui c'est qui vous a d'mandé d'vous arrêter ? A c't'heure, on traque le promeneur paisible ? C'est du racolage, ça.
Le conducteur de car : - Beh je m'suis arrêté parce que vous m'avez fait signe !
Baptiste : - Moi... ? J'aimerais mieux marcher de Charente jusqu'au Tibet que de d'mander à un foutriquet de routier de m'prendre dans sa carriole.
Le conducteur de car : - Et bien, méfiez-vous. Parce que si j'vous revois, moi, j'vous écrase. Et puis, j'n'ai pas d' temps à perdre: il faut que j'aille jusqu'à Aizenay.
Baptiste : - Si vous y allez aussi vite que j'vous emmerde, pour une fois, vous serez en avance sur l'horaire.
Dialogue dans Les Vieux de la Vieille, film de Gilles Grangier (1960). Jean-Marie est joué par Jean Gabin et Baptiste par Pierre Fresnay. Adaptation: René Fallet (auteur du livre). Dialogue: Michel Audiard.

Grangier (Gilles)

Jean-Marie : - Beh pourquoi c'est t'y qu'taleur, t'as pris le pétin quand l'Blaise et moi on t'a parlé de ta femme ?
Baptiste : - Vin Dieu d'fumelle. Si j'étais l'directeur du choléra, y'a longtemps qu'elle s'rait morte.
Dialogue dans Les Vieux de la Vieille, film de Gilles Grangier (1960). Jean-Marie est joué par Jean Gabin et Baptiste par Pierre Fresnay. Adaptation: René Fallet (auteur du livre). Dialogue: Michel Audiard.

Grangier (Gilles)

Baptiste : - Quatorze de tension, qu'on m'emmerde pas. Et des réflexes de conscrit. et un ciboulot comme neuf. Tiens, Jean-Marie, toi qu'est impartial, est-ce qu'on se prive d'un homme qui a parcouru pendant trente-cinq ans la ligne Pithiviers-Étampes-Pithiviers ? Pithiviers-Étampes-Pithiviers tous les jours. Vous savez t'y c'que ça fait ? Ça fait dix fois l'tour du monde.
Un client du bar : - Les voyages, on a beau dire. Y'a rien de tel pour voir du pays.
Un autre client du bar : - Beh j'pense bien. C'est pas les curiosités qui manquent.
Un autre client du bar : - Ah moi et ma femme, on en cause souvent. C'qu'ont aurait aimé connaitre, nous autres, c'est le temple d'Angkor. C'est rare, ça, le temple d'Angkor.
Jean-Marie : - J'pense bin qu'c'est rare, surtout entre Étampes et Pithiviers. J'voudrais point faire d'peine à personne, Étienne, mais plus con qu'toi c'est rare aussi.
Dialogue dans Les Vieux de la Vieille, film de Gilles Grangier (1960). Jean-Marie est joué par Jean Gabin et Baptiste par Pierre Fresnay. Adaptation: René Fallet (auteur du livre). Dialogue: Michel Audiard.

Kant (Emmanuel)

Deux choses remplissent l'esprit d'une admiration et d'une vénération toujours nouvelles et toujours croissantes : le ciel étoilé au-dessus de moi, et la loi morale en moi.
Emmanuel Kant, cité par Trinh Xuan Thuan, dans une interview au Figaro le 5/210/2017 à propos de son livre la nuit. Repéré par Pascal C. sur fb

Van Gogh (Vincent)

J'ai un besoin terrible de – dirais-je le mot – religion. Alors, je vais la nuit dehors peindre les étoiles.
Vincent Van Gogh, cité par Trinh Xuan Thuan, dans une interview au Figaro le 5/210/2017 à propos de son livre la nuit. Repéré par Pascal C. sur fb

Thuan (Trinh Xuan)

Le jour s'allonge de 0,002 seconde si on vit cent ans... Dans 4,5 milliards d'années, le Soleil aura épuisé son carburant d'hydrogène et d'hélium, et deviendra une étoile morte appelée « naine blanche ».... Dans 100 000 milliards d'années, toutes les étoiles vont s'éteindre, faute de carburant, et l'Univers sera plongé dans une nuit glaciale.
Trinh Xuan Thuan, dans une interview au Figaro le 5/10/2017, à propos de son livre La Nuit. Repéré par Pascal C. sur fb.

lundi 14 août 2017

Péguy (Charles)

Il faut dire ce que l'on voit, et surtout, ce qui est plus difficile, voir ce que l'on voit.
Charles Péguy, cité par Emmanuel B. sur FB

jeudi 27 juillet 2017

mardi 25 juillet 2017

Proverbe anglais

If you have to swallow a toad, it’s best not to look at it too long.
(Si vous devez avaler un crapaud, il est préférable de ne pas le regarder trop longtemps.)
Cité par Dov R. sur FB, lui-même inspiré par un article du NYT Your Best Tips for Beating Procrastination

vendredi 21 juillet 2017

Le Réglement Général sur la Protection des Données va transformer les données personnelles en sanctuaire: attention aux sanctions !


Le Réglement Général sur la Protection des Données (RGPD) européen va entrer en vigueur le 25 mai 2018. Il reprend l'ensemble de la protection des données personnelles telle qu'elle était en vigueur mais lui ajoute de nombreux éléments, explique l'avocat Alain Bensoussan. Le risque pour l'entreprise peut aller maintenant jusqu'à une amende de 20 millions d'euros ou de 4% du chiffre d'affaires. Ce RGPD ajoute notamment trois obligations: 
1. La protection des données personnelles dès la conception du logiciel (article 25 alinéa 1) avec les principes de légalité, finalité spécifique, proportionnalité, légitimité et minimisation.
2. La protection des données par défaut (article 25 alinéa 2).
3. La traçabilité prouvant la conformité Avec cette nouvelle disposition, l'Europe devient un sanctuaire de la protection des données personnelles.
Une de mes récentes interviews vidéo pour MyD-Business Tv.

lundi 3 juillet 2017

MacColl (Ewan) : Dirty Old Town

I met my love by the gas works wallJ'ai rencontré mon amour près du mur de l'usine à gaz
Dreamed a dream by the old canalJ'ai fait un rêve près du vieux canal
Kissed a girl by the factory wallEmbrassé une fille près du mur de l'usine
Dirty old townVieille ville sale
Dirty old townVieille ville sale
Clouds a drifting across the moonLes nuages défilent devant la lune
Cats are prowling on their beatLes chats rôdent extenués
Spring's a girl in the streets at nightLe printemps est comme une fille dans les rues le soir
Dirty old townVieille ville sale
Dirty old townVieille ville sale
Heard a siren from the docksJ'ai entendu une sirène venant des docks
Saw a train set the night on fireJ'ai vu un train mettre le feu à la nuit
Smelled the spring on the smokey windJ'ai senti le printemps dans la fumée portée par le vent
Dirty old townVieille ville sale
Dirty old townVieille ville sale
I'm going to make a good sharp axeJe vais fabriquer une hache bien aiguisée
Shining steel tempered in the fireL'acier brillant trempé dans le feu
I'll chop you down like an old dead treeJe t'abattrai comme un vieil arbre mort
Dirty old townVieille ville sale
Dirty old townVieille ville sale
popularisé par The Pogues et The Dubliners , mais d'abord chanté par The Spinners en 1964.
écrite par Ewan MacColl en 1949 en souvenir de Salford, ville du Lancashire; ce n'est donc pas une chanson irlandaise à l'origine.

dimanche 25 juin 2017

Paterson (Isabel)

Lors des périodes pendant lesquelles des millions de gens sont abattus, durant lesquelles la torture est pratiquée, la famine forcée et l'oppression une politique, ce doit être le résultat des ordres donnés par de nombreuses braves personnes, et même le résultat des actions directes menées pour ce qu'elles estiment un but noble. Si elles ne sont pas les exécutants immédiats, elles donnent leur accord, élaborent des justifications ou gardent le silence sur les faits, et évitent toute discussion.
Isabel Paterson, The God of The Machine (1933), préface de Stephen Cox, dans l'édition Transaction Publishers (1999)

mercredi 21 juin 2017

Proverbe chinois

Si quelqu'un t'a fait du mal, ne cherche pas à te venger ; assieds-toi au bord de la rivière et, bientôt, tu verras passer son cadavre.
Proverbe chinois, cité sur FB par Pascal C.

jeudi 8 juin 2017

Montaigne, Michel Eyquem de

C'est le jouir, non le posséder qui rend l'homme heureux.
Michel Eyquem de Montaigne, cité par Emmanuel B. sur FB

mardi 6 juin 2017

Confucius

Si ton plan est sur un an, plante du riz. S'il est sur 10 ans, plante des arbres. S'il est sur 100 ans, éduque tes enfants.
Confucius, cité sur FB par Sophie C.

lundi 5 juin 2017

Sénèque

Nul grand esprit n'existe sans un mélange de folie.
Sénèque, De tranquilitate animi, à propos d'Aristote.

L'open source, levier de changement dans l'entreprise

Une de mes dernières interviews web-Tv pour MyD-Business Tv 
A la dernière assemblée générale du Cigref, Pascale Montrocher, CIO de Dassault Aviation et nouvelle administratrice de l'association, a fait le point sur les progrès de l'open source dans le monde de l'entreprise. Il est d'abord un levier pour renégocier avec les fournisseurs historiques mais surtout il est le noyau technologique qui contribue aux transformations digitales, autour du Big Data et du DevOps. Il remet le développeur au centre de l'organisation et soutient le principe de contribution à la communauté. Enfin, l'open source a été à l'origine de nombreuses innovations (Hadoop, MapReduce, etc.) issues des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et il contribue ainsi à redéfinir les standards du digital.

Ecoutez l'enfant blessé en vous, ça vaut le coup de tendre l'oreille !


Ce blog étant destiné aux femmes et hommes du numérique, des technologies, des médias, de l'entreprise et du management, ils ont tout intérêt à être bien dans leur peau. Sinon ils feront du mauvais boulot. Solution: lire ce livre "Prendre soin de l'enfant intérieur" de Thich Nhat Hanh! Première phrase : "En chacun de nous se trouve un enfant qui souffre." Boum! Je savais pas, personne ne me l'avait dit. Attendre le grand âge que j'ai pour le découvrir, c'est quand même terrible. A partir de là, j'ai plongé dans le bouquin et ne l'ai plus lâché. Vais-je aller mieux pour autant? That is the question...
On parle évidemment de respiration, de méditation, de pleine conscience mais c'est simple et pratique comme du bon sens bien de chez nous. La troisième partie s'appelle d'ailleurs carrément "Pratiques de guérison" ! "La pratique consiste à ôter l'objet (de nos pensées) et à revenir au corps, aux sensations. Il s'agit de rester avec l'énergie présente et de lâcher nos pensées, nos ruminations." Une grosse partie des exercices est tout simplement basée sur la respiration et vous pouvez le faire où vous voulez quand vous voulez. Allez, hop !

dimanche 21 mai 2017

Lamartine, Alphonse de

La liberté économique, c'est la liberté pour le riche et le commerçant de s'enrichir indéfiniment et c'est la liberté pour le pauvre de mourir de faim.
Alphonse de Lamartine, Histoire des Girondins, 1847. Cité par Henri Guillemot dans une interview vidéo.

mercredi 17 mai 2017

Proverbe japonais

Si votre seul outil est un marteau, tout ressemble à un clou.
Proverbe japonais, cité dans Le Monde du 25.05.2012 dans l'article "La croissance mondiale va s'arrêter" par Stéphane Foucart et Hervé Kempf, interviewant Dennis Meadows, physicien américain, MIT, co-auteur du rapport de 1972 "The Limits to Growth" qui poursuit dans cet article, en appliquant ce proverbe à la croissance : "Pour les économistes, le seul outil est la croissance; tout ressemble donc à un besoin de croissance."

lundi 8 mai 2017

mardi 2 mai 2017

L'humain X.0 à l'ère de l'entreprise intelligente



Une de mes interviews webtv récentes, pour My-D Business Tv,  avec l'un des meilleurs technologistes au monde, en tout cas un de ceux qui en parlent le plus clairement, Marc Carrel Billiard, responsable de la R&D Technologique chez Accenture. Il y a une volonté de remettre l'humain au centre des technologies. L'interview fait partie d'une série de 6 interviews webtv réalisés lors de la parution des Tendances Technologiques d'Accenture. L'enquête a porté sur 5 400 responsables IT et Business dans le monde. 5 thèmes en ressortent :
1/ L'intelligence artificielle, une nouvelle i-dentité;
2/ Les écosystèmes, ces super-puissances.
3/ La synergie des talents;
4/ La technologie conçue pour l'homme;
5/ Des territoires à explorer.
Et donc une tendance transversale à tous ces thèmes: l'humain est au cœur de toutes ces nouvelles technologies qui vont décupler son pouvoir, à condition de régler les problèmes de standards et d'éthique. Le pari se résume ainsi: les technologies pour les personnes, par les personnes. Et pour réussir ce pari, entreprises et gouvernements se doivent de travailler main dans la main.

samedi 29 avril 2017

Lebrun, Alexandre

Si vous entrainez une intelligence artificielle avec des données racistes, elle sera raciste.
Alexandre Lebrun, responsable du développement M for Messenger, Facebook.

mercredi 26 avril 2017

Taboo (série TV)

Le pouvoir, c'est comme une envie de pisser. Il s'accumule en vous et il faut bien l'évacuer.
Extrait de dialogue de la série Tv Taboo, saison 1 épisode 8.

lundi 17 avril 2017

Parks and Recreation

Le mensonge est ce que je déteste le plus, après le lait écrémé.
Un héros de la série TV Parks and Recreation

dimanche 9 avril 2017

Baudelaire, Charles

C'est l'imagination qui a enseigné à l'homme le sens moral de la couleur, du contour, du son et du parfum.
Charles Baudelaire, Salon de 1859, Revue française, n° du 20 juin

lundi 27 mars 2017

Bach, Anna-Magdalena

Pauvre, oubliée, entretenue par les aumônes de la ville de Leipzig, vieille... si l'on m'offrait la vieillesse la plus glorieuse et la plus honorée à la condition de n'avoir pas été sa femme, je n'y consentirais pas.
Anna-Magdalena Bach, dans La Petite Chronique d'Anna-Magdalena Bach, parlant de son "cher Sébastien"...

samedi 18 mars 2017

Einstein, Albert

L'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée. L'imagination encercle le monde.
Albert Einstein

mercredi 15 mars 2017

lundi 13 mars 2017

Jaouen, Michel

Démerdez-vous pour être heureux, car les autres ont besoin de votre bonheur !
Michel Jaouen, dit le Père Jaouen. Cité sur FB par François A., repris par Frédéric B.

Almanach du Marin Breton

Les Anglais à Surcouf: "Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur!"
Et Surcouf de répliquer: "Chacun se bat pour ce qui lui manque !"...
L'Oeuvre et L'Almanach du Marin Beton. Cité par Hervé P. 

Orwell, Georges

Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime! Il est complice.
Georges Orwell (1903-1950). Cité sur FB par Jean-Luc L., repris par Thomas L.

vendredi 10 mars 2017

Saint-Paul

Ceux qui veulent devenir riches tombent dans la tentation et dans un piège, et dans plusieurs désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition ;car c’est une racine de toutes sortes de maux que l’amour de l’argent.
Saint Paul, cité par Ange JLF sur FB.

Marley, Bob

La plus belle courbe d'une femme, c'est son sourire.
Bob Marley, cité par Pascal P. sur FB

mardi 7 mars 2017

Nizan, Paul

La bourgeoisie travaillant pour elle seule, exploitant pour elle seule, massacrant pour elle seule, il lui est nécessaire de faire croire qu’elle travaille, qu’elle exploite, qu’elle massacre pour le bien final de l’humanité. Elle doit faire croire qu’elle est juste. Et elle-même doit le croire.
Paul Nizan, Les Chiens de garde

mercredi 1 mars 2017

Roumanoff, Anne

J'ai l'intention de vivre éternellement : pour le moment, ça se passe comme prévu.
Attribué à Anne Roumanoff

mardi 28 février 2017

Al Capone

Ne prenez pas ma gentillesse pour une faiblesse. Je suis aimable avec tout le monde mais, lorsque quelqu'un ne l'est pas avec moi, "faible" n'est pas le mot dont vous vous souviendrez à propos de moi.
Cité par Deborah K, sur FB.

Bouddha

Je voudrais me réincarner en un pont de pierres et subir le mauvais temps durant 500 ans. Qu'importe si le soleil me brûle ou si la pluie me fouette, tant que je sais qu'un jour elle viendra me fouler de ses pieds.
Extrait du film Le règne des Assassins , attribué à une discussion entre Bouddha et Ânanda, son cousin et assistant.

jeudi 23 février 2017

Faure, Edgar

Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent.
Edgar Faure, cité par Pierre C. sur FB à propos du ralliement de Bayrou à Macron en février 2017, alors qu'il le désavouait en septembre 2016.

dimanche 19 février 2017

Churchill, Winston

Les politiciens qui se plaignent de la presse sont comme les marins qui se plaignent de la mer.
Winston Churchill, cité sur FB par Eric T. citant Telegraph Politics.

vendredi 17 février 2017

L'art de la "pré-suasion" ou comment persuader avant de parler

Ajouter une légende
Je lis un livre terrifiant de marketing et de psychologie comportementale:  Pré-suasion, le pouvoir de l'influence commence avant qu'on ait prononcé le premier mot, par Robert Cialdini (First Editions). Terrifiant car, après l'avoir lu, vous ne regarderez plus jamais votre interlocuteur de la même façon : vous vous demanderez quand et comment il a commencé à vous influencer. En général, quand vous posez la question, c'est trop tard. 
Ces chemins de la "pré-suasion" sont invraisemblables (exemples tirés du bouquin): si le restaurant où vous dînez s'appelle "Studio 97" vous serez naturellement enclins à payer une note plus élevée que s'il s'appelait "Studio 27"; si le vendeur vous dit après vous avoir présenté son offre "Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire une offre à 1 million de dollars!" vous acquiescez et signez sans sourciller le devis à 70 000 dollars qui, normalement aurait dû vous paraître trop cher; juste après avoir tracé plusieurs lignes longues sur une feuille de papier, des étudiants à qui on demande d'évaluer la longueur du Mississipi donnent un chiffre plus élevé que ceux à qui on a demandé de tracer des petites lignes. 
Quand il s'agit d'un acte de vente, nous dit l'auteur, la stratégie clé est d'inspirer confiance: le vendeur à domicile d'un système d'alarme commence sa démonstration à la famille puis dit " Mince, j'ai oublié la documentation dans la voiture!  Puis-je allez la chercher?" Et, souvent, les gens lui donnent leur clé pour qu'il puisse revenir plus facilement. Or, quelqu'un à qui on donne la clé de sa maison est quelqu'un en qui on a confiance... Ce vendeur-là avait un taux de réussite supérieur aux autres grâce à cette petite astuce, pas tout à fait morale, de sa soi-disant étourderie.
L'auteur a publié auparavant un bet-seller Influence et Persuasion, dans lequel il identifie 6 principes psychologiques utiles dans la stratégie d'influence: réciprocité, sympathie, preuve sociale, autorité, rareté, cohérence. Il les détaille dans ce nouvel ouvrage en élargissant leur utilisation: relations entre collègues, parents-enfants, etc. Bref, dans la sphère sociale, plus personne n'y échappe !
Un des points-clés de l'art de la "pré-suasion" est le timing: il y a toujours un bon moment pour convaincre. Il existe aussi un bon endroit.
Bref, le monde appartient aux influenceurs ! Est-ce bien moral tout çà? A vous de vous débrouiller!...

jeudi 9 février 2017

Budet, François : Loguivy de la mer

Ils reviennent encore à l'heure des marées
S'asseoir sur le muret le long de la jetée
Ils regardent encore au-delà de Bréhat
Respirant le parfum du vent qui les appelle
Mais s'il est révolu le temps des Terre - Neuvas
La race des marins, chez nous ne s'en va pas

{Refrain:}
Loguivy de la mer, Loguivy de la mer
Tu regardes mourir, les derniers vrais marins
Loguivy de la mer, au fond de ton vieux port
S'entassent les carcasses des bateaux déjà morts.

Ils ont connu le temps où la voile était reine
Ils parlent des haubans, des focs et des misaines
De tout ce qui a fait le charme de leur vie
Et qu'ils emporteront avec eux dans l'oubli
Mais s' il est révolu le temps des Cap-Horniers
Il reste encore chez nous d'la graine d'aventuriers
{au Refrain}

Je n'ai jamais su dire ce que disent leurs yeux
Perdus dans ces visages burinés par le vent
Ces beaux visages d'hommes, ces visages de vieux
Qui savent encore sourire et dire à nos vingt ans
Remettez vos cabans et rompez les amarres
Allez-y de l'avant, mais tenez bon la barre.
{au refrain}
Paroles : François Budet

mercredi 8 février 2017

Dupuy, Fernand : L'Albine ou la mésange qui zinzinule

Tu le sais, bien sûr depuis longtemps, le coq chante, cocorico, la poule caquète, le chien aboie, quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache, l'hirondelle gazouille, la colombe roucoule et le pinson ramage. Les moineaux piaillent, le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse. La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.
Et le chat comme le tigre miaule, l'éléphant barrit, l'âne braie, mais le cerf rait.
Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille. La biche brame, quand le loup hurle.
Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là mais sais-tu ?
Sais-tu ? Que le canard nasille – les canards nasillardent !
Que le bouc ou la chèvre chevrote
Que le hibou hulule, mais que la chouette, elle, chuinte ;
Que le paon braille, que l'aigle trompète.
Sais-tu ? Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule ; et que la bécasse croule que la perdrix cacabe, que la cigogne craquète ; et que si le corbeau croasse, la corneille corbine ; et que le lapin glapit quand le lièvre vagit.
Tu sais tout cela ? Bien.
Mais sais-tu, sais-tu ?
Que l'alouette grisole, Tu ne le savais pas.
Et peut-être ne sais-tu pas davantage que le pivert picasse . C'est excusable !
Ou que le sanglier grommelle, que le chameau blatère et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !
Tu ne sais pas non plus peut-être que la huppe pupule . Et je ne sais pas non plus si on l'appelle en Limousin la pépue parce qu'elle pupule ou parce qu'elle fait son nid avec de la chose qui pue.
Qu'importe ! Mais c'est joli : la huppe pupule !
Et encore sais-tu ? Sais-tu que la souris, la petite souris grise, devine ....
La petite souris grise chicote. Avoue qu'il serait dommage d'ignorer que la souris chicote, et plus dommage encore de ne pas savoir, de ne pas savoir que le geai, que le geai cajole !
Sais-tu que la mésange zinzinule ! Comme la fauvette d'ailleurs.
Cité par Laurent P. sur FB

mardi 7 février 2017

La Fontaine, Jean de

L'homme est de glace aux vérités ; il est de feu pour les mensonges.
Jean de La Fontaine, Le statuaire et la statue de Jupiter (1678), cité par mon-poeme.fr 

Todorov, Tzvetan

Il s'agit moins de guérir la mélancolie que d'en faire une source de rêverie, d'humeur vagabonde.
Tzvetan Todorov, sur France-Inter.

lundi 6 février 2017

Voltaire

La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.
Voltaire, cité sur FB par Pascal P. et Marc E.

mardi 31 janvier 2017

Huikai, Wumen

Fleur de printemps, lune d'automne, brise d'été, neige d'hiver. Rien ne préoccupe l'esprit: telle est la meilleure saison.
Wumen Huikai, La Passe sans porte, cité par Rao Pingru dans Notre histoire, Pingru et Meitang

Pingru, Rao

De l'éducation familiale, j'ai retenu deux choses en particulier: le respect de l'écrit et celui de la nourriture. "Chaque bol de riz est le fuit d'un labeur; chaque pli d'un habit est cousu de douleur."
Rao Pingru, Notre histoire : Pingru et Meitang

Vous les femmes

Je voudrais que tu aies le cul qui pèle et les bras trop courts pour te gratter.
Extrait de Vous les femmes.

Brel, Jacques

Il n'y a rien de plus chiant qu'un homme malheureux, on dirait un Mardi gras qui a mal tourné.
Jacques Brel, dans le documentaire TV sur son bateau Askoy II

mercredi 25 janvier 2017

Bernard Stiegler (philosophe): L'intelligence artificielle doit créer de l'espérance


Le philosophe Bernard Stiegler veut que l'intelligence artificielle crée de l'espérance et ouvre de nouvelles voies pout le travail et pour la société. A condition de savoir l'utiliser dans le cadre de la "néguentropie", un nouveau concept de plus en plus cité. Une interview dirigée par Luc Fayard et réalisée par MyD-Business TV dans le cadre du Colloque Cigref sur l'IA.

jeudi 5 janvier 2017

VP9 le codec vidéo de Google utilisé par Netflix... n'est pas dispo sur IOS évidemment

C'est vraiment insupportable cette guéguerre des Gafa entre eux. Au départ il y a toujours une bonne idée et au final il ya toujours un utilisateur qui en profite mais un autre qui en pâtit... En l'occurence Netflix rend enfin ses vidéos (pas toutes) disponibles hors ligne pour qu'on puisse les visionner tranquille quand on n'a pas de connexion. Bravo, bonne idée, qu'ils auraient pu/dû mettre en oeuvre depuis longtemps. Donc, depuis quelques jours, on peut télécharger sur smartphone/tablette des vidéos Netflix pour pouvoir les visionner plus tard dans le train ou l'avion ou dans les doilettes non wifi-isées. Du coup elles vont prendre de la place en stockage (300 Mo en moyenne pour une épisode de série TV en qualité moyenne) et la gestion de la mémoire de stockage reste un problème insupportable sur nos mobiles! C'et invraisemblable le temps que cela nous fait perdre. Donc cherchons le codec qui a le meilleure ration qualité/stockage, se dit Netflix. Coup de pot il y a en a un : VP9,  développé par... Google ! Les vidéos téléchargées seront donc compressés par Netflix en VP9 ce qui autorise nous di-t-on un gain de place de 20% à 30% par rapport aux codecs vidéos classiques. Oui mais voilà le VP9 de Google n'est pas supporté par.. Apple ! On se demande pourquoi... Et donc les possesseurs d'iPhone et d'iPad pourront télécharger du Netflix mais sans faire l'économie de place que feront les Android... Les Gafa qui nous monétisent, avec notre accord plus ou moins implicite  (le coup de "si vous ne payez pas le produit c'est vous qui êtes le produit !" on a fini par le comprendre!) et qui, en échange, ne sont même pas capables de se mettre d'accord entre eux pour faire profiter tout le monde au même moment des mêmes progrès, ca me hérisse le poil!...