(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 25 novembre 2004

Sublimes paroles et idioties

la statue de Mullah Nasruddin sur son âne à Boukhara
Sublimes paroles et idioties de...
...Nasr Eddin Hodja, dit aussi Mullah Nasruddin.
Héros mythologique de l'Orient, maître et candide. Toutes ses histoires sont passées à la postérité. Chacune d'entre elles peut vous servir en de maintes occasions.
Par exemple, sur l'esprit scientifique:
"Qu'est-ce qui est plus utile, demande-t-on un jour au maître, la Lune ou le Soleil ?
- La Lune, dit-il.
- Pourquoi?
- Parce que elle au moins, elle éclaire quand il fait nuit!"
Bonne lecture!
ET celle que je préfère, grandiose;

Le discours
Mullah est un maître conteur que tout le monde écoute.
Au souk du mardi, la foule se rassemble devant lui et attend impatiemment sa parole.
Il leur demande :
- Savez-vous de quoi je vais vous parler ?
- Non, dit la foule.
- Eh bien, si vous ne le savez pas, je n'ai pas envie de perdre mon temps avec vous, je m'en vais !"
Et il s'en va.

Le mardi suivant, la foule a compris le message et quand Mullah pose la question :
- Savez-vous de quoi je vais vous parler ?
Tout le monde répond en choeur:
- Oui ! Oui, maître, on sait, on sait!
- Dans ce cas, dit Mullah, ce n'est pas la peine que je vous en parle, je m'en vais ! "
Et il s'en va.
Le mardi suivant, Mullah repose sa question et, là, après délibération dans la foule, un porte-parole lève la main timidement et dit :
- Maître, certains savent, d'autres ne savent pas !
- Eh bien, dit Mullah, que ceux qui savent racontent à ceux qui ne savent pas ! "
Et il s'en va…
Textes préparés par Jean-Louis Maunoury, Editions Phébus libretto, 2002.

2 commentaires:

  1. Ça c’est intéressant, je connaissais ce personnage, ses bons mots et ses histoires, mais je pensais ceux-ci très confidentiels et introuvables ! Et bien non !
    Merci pour cet intermède sur la pensée orientale que j’apprécie beaucoup.
    Votre blog est très intéressant et votre approche des choses très sympathique, bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  2. Et ce livre est mon livre de chevet... Incroyable.

    RépondreSupprimer