(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 9 juin 2005

Les blogs, l’outil et l’usage : une discussion avec « L’ami Fritz »

Il m’écrit (en me demandant de le citer sous son pseudo "L'ami Fritz")
« J'ai lu avec intérêt (et un peu d'amusement, je dois dire) votre note sur le côté obscur d'Internet. Bien tournée et bien vue, elle dresse un portrait noir de ce média-étoile filante. Mon sempiternel optimisme exagéré refuse cependant cette vision des choses...J'y vois plus les possibles et les capacités du média que les évolutions parfois douteuses de l'outil. »
Et je lui réponds :
"Je ne suis ni pessimiste ni optimiste sur internet. Étant journaliste depuis 25 ans dans les nouvelles techno, je sais, par expérience, que l'outil n'est pas qu'un outil et qu'il façonne l'usage. C'est d'ailleurs, entre autres, la théorie de McLuhan: " we shape our tools and they in turn shape us ".
Je trouve les blogueurs prétentieux et naïfs de croire qu'ils domineront mieux leur outil que ne l'ont fait les générations précédentes avec les leurs, sous prétexte qu'ils se sentent plus compétents dans le maniement des outils (ce qui est vrai). Je pense même que le différentiel entre la puissance marketing de l'offre et la compétence des utilisateurs s'est accrue au fil des ans, au détriment des derniers.
Quant aux effets bénéfiques de cette explosion  de communication, c'est aux sociologues et psy de parler: ceux que j'ai rencontrés (notamment sur BFM) en font pour l'instant un bilan mesuré. En gros, y'a pas de mal à se faire du bien!
Bref, je suis persuadé que la bulle des blogs va bientôt faire plouf. Simplement parce que la seule ressource de l'homme qui n'est pas extensible, c'est le temps. Et qu'il y a vraiment, définitivement, plein de choses plus intéressantes à faire dans la « vraie vie » que de bloguer!"

4 commentaires:

  1. Eh ben j'approuve à 300% vos 3 dernières phrases.
    -ca vous fait une belle jambe, certes, mais ça fait du bien de voir des mots qu'on aurait formulés tout comme pareillement même ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Stéphanie: oui et ça fait du bien de se voir approuver à 300% tout comme pareillement même:-); à part çà, je suis en train de tester le SPIP... mais ça fait peur!....

    RépondreSupprimer
  3. Il est évident que la mode des blogs va se dégonfler (au moins un peu) car la tenue d'un blog présente 3 contraintes majeures :
    1. Savoir écrire.
    2. Avoir quelque chose à dire (raconter une fois comment on vient de changer l'eau de ses poissons rouges est certes intéressant dans le genre parodique mais après ?).
    3. Etre capable de "tenir la distance" (un blog qui n'est pas mis à jour régulièrement c'est comme un feu dans une cheminée dont on ne s'occupe pas : il s'éteint assez vite).
    On pourrait en rajouter une 4ème : avoir le temps nécessaire pour le faire correctement.

    RépondreSupprimer
  4. Disons que j'approuve à 50%
    >Bref, je suis persuadé que la bulle des blogs va bientôt faire plouf.
    Pas sûr à 100%, disons une évolution rapide vers autre chose.
    >Simplement parce que la seule ressource de l'homme qui n'est pas extensible, c'est le temps.
    Extensible, extensible... de quelles ressources parles-tu au juste ?
    >Et qu'il y a vraiment, définitivement, plein de choses plus intéressantes à faire dans la « vraie vie » que de bloguer!"
    Pour quelqu'un qui blogue comme toi, hum, c'est suspect :-)

    RépondreSupprimer