(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 24 avril 2006

C'est pas tous les jours qu'on rigole



Holbein - Le Christ au tombeau.
Je suis tombé là-dessus l'autre jour et je voulais le publier pour Pâques et puis j'ai oublié.
(cliquez dessus pour mieux voir).
Extrait du monde.fr:
"En 1520, de retour à Bâle dont il acquiert la citoyenneté, Holbein multiplie les
sujets religieux, projets de vitraux ou retables, et peint une oeuvre
époustouflante, un météore dans l'histoire de l'art, Le Christ au
tombeau
. A l'échelle : le corps est tout entier représenté sur un panneau
qui a les proportions exactes d'un cercueil, 30 centimètres de haut sur 2 mètres
de long. Le Christ est émacié, décharné, livide, les plaies verdâtres. Un
cadavre en décomposition. Dostoïevski, qui fit le voyage spécialement pour le
voir, écrivit qu'"un tel tableau pouvait faire perdre la foi".  "
--source LeMonde.fr--

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire