(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

samedi 9 juillet 2005

Deux attentats par jour, depuis 40 ans

En tout cas par jour ouvré (le week-end, y'a moins de bombes, c'est moins médiatique): c'est le calcul grossier auquel on arrive si on prend les estimations de Jean-François Daguzan, présenté comme un spécialiste du terrorisme, cité par Libération aujourd'hui:
"22 000 attentats recensés dans le monde depuis 1965".
Sa dernière phrase fait frémir:
"Reste ce que font les Israéliens: éliminer physiquement, avec les assassinats ciblés, les groupes ou les terroristes, avant qu'ils n'agissent. Mais cela, nos services ne le font pas."
C'est la dernière phrase de l'article. Je n'ai jamais vu autant de points de suspension invisibles flotter dans l'air...

2 commentaires:

  1. "Sa dernière phrase fait frémir"
    J'aurais bien aimé savoir pourquoi ça vous fait frémir?
    90 pour cent d'attentats en moins garce aux assassinats ciblés et grace au mur en Israel, je pense que le chiffre est parlant! Un bon article de Pascal Bruckner dans le Figaro résume bien cette culture en Europe du dialogue (voir c'est moi qui l'ajoute avec la collaboration active d'une certaine extrème gauche)à tous pris avec des gens qui de toute façon sont intolerants raciste et psychopates!
    http://www.lefigaro.fr/debats/20050709.FIG0150.html

    RépondreSupprimer
  2. "(...)90 pour cents d'attentats en moins (...)à tous pris avec des gens qui de toute façon sont intolerants raciste et psychopates!"
    charmant ce commentaire
    c'est frais comme du compost et raffraichissant comme un demi de platre

    RépondreSupprimer