(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 7 mars 2011

Curation, le nouveau buzzword

C'est le nouveau mot à la mode: curation. Du moins dans le sens où on l'emploie aujourd'hui  par exemple quand il s'agit de rassembler des informations sur un site web. Le mot n'existe pas dans le Petit Robert; il n'a rien à voir avec le curateur désigné par le juge des tutelles pour assister une personne incapable ni avec l'adjectif curatif qui veut dire propre à la guérison. Ni avec le curateur romain.
source image.
Non, il vient de l'anglais, une fois de plus et c'est le petit monde des marketeux des médias sociaux qui le met à toutes les sauces: le curator c'est celui qui sait ce qu'il faut mettre comme info sur une page web pour qu'elle ait du succès. Imaginez comme c'est couru comme expertise!
La mode du mot  montre simplement l'urgence du problème que tout le monde connait: comment mettre un peu d'ordre dans le bazar du web et faire en sorte qu'on trouve vite la bonne info fiable? Vaste sujet...
L'une des réponses que je fais souvent: réfléchissez un peu, vous-même, et appliquez quelques bonnes vieilles recettes du traitement journalistique de l'information, parce que le cerveau, lui, n'évolue pas aussi vite que les technologies!
Mon attention a été attirée récemment sur ce mot et sur ce sujet par un titre de communiqué  "La curation, nouveau booster du livre" qui développe une bonne idée: entourer le livre papier d'un ensemble d'infos actualisées, dans lequel l'auteur joue un rôle de metteur en scène, de curator (en anglais = conservateur de musée, sous-entendu qui fait des expos où il rassemble le contenu adéquat sur un thème...).
Je vous ai téléchargé le communiqué de presse en question ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire