(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 13 avril 2012

Le nouveau piratage informatique avec demande de rançon

Les malins amoraux et autres escrocs à la petite semaine mais affreux geeks quand même n'en finissent pas de trouver des astuces pour s'en mettre plein les poches: dernier truc à la mode, crypter en douce les fichiers d'un ordi après l'avoir infecté et ensuite balancer un avertissement pseudo-institutionnel et qui montre au passage le sens de l'humour des malfaisants: "Vous avez des fichiers illégaux sur votre ordi. Ils ont été cryptés par nous et pour les décrypter, veuillez payer 50 euros d'amende." Pas mal non? Allez, avouez : qui n'a pas quelques fichiers illégaux sur son ordi? Rares bien sûr, on est d'accord, une erreur, une distraction... Ben voyons!
En attendant , si cette mésaventure vous arrive, je ne sais que vous conseiller: d'un côté, si vous payez pour vous faire décrypter et passez sous les fourches caudines des escrocs, vous capitulez  sans gloire mais vous récupérez (peut-être... je n'ai pas fait le test...) un ordi propre que je vous conseille de passer immédiatement au scan intraitable des antivirus et autres anti-malware, antispyware, anti-tout ce qui traîne et ne devrait pas être là; d'un autre côté, si vous restez droit dans vos bottes, je ne mange pas de ce bit là, moi monsieur, je ne cède pas au cyber-chantage même sous la torture digitale, OK, vous êtes un héros mais vous n'avez plus qu'à tout reformatter...
Au passage, retenez les mots de cette histoire:
- ces pirates sont des scammeurs, c'est-à-dire des cyber-arnaqueurs (scam veut dire arnaque), des gens qui prétendent agir au nom d'une institution; les plus connus sont ceux qui disent que vous avez gagné au Loto mais, comme vous le savez, c'est rarement vrai (1 chance sur 13 millions aujourd'hui Vendredi 13, parait-il) ou les riches africains expatriés  qui n'arrivent pas à récupérer leur argent bloqué par les dictateurs;
- leur bidouille, c'est du scamware , une arnaque logicielle;
- et la demande de rançon, c'est... du ransomware, évidemment!  (juré  craché c'est le vrai mot, trop beau pour être vrai, on dirait du belge : un logiciel compliqué, c'est un... assomware !)
L'autre mauvaise nouvelle du jour,  c'est que même les Mac sont piratés maintenant, quelle horreur, il n'y a plus de respect !  La saloperie s'appelle Flashback et pour savoir si elle vous a infectée, il faut aller sur le dite de F-Secure.
Allez, bon-week end les scammés, les spammés, les ransomwarés !...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire