(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 28 janvier 2005

Madeleine Peyroux à La Cigale!

Careless Love
L'une des plus belles voix féminines du jazz en ce moment.
Quand vous l'écoutez, vous pensez à une mamma noire genre Ella ou Billie: quelle erreur! (voir jaquette ci-joint, si si elle est vraiment comme çà!)
C'est chaud, doux, sensuel, çà vous coule dans le dos façon frisson. Ah Madeleine! Ici et encore ici. Les puristes vous diront que ceci ou que cela... Ne les écoutez pas! Ecoutez-là, elle,

(c'est moi qui offre) et rêvez...
Elle passe à Paris à La Cigale, le 7 avril à 20h. J'y serai bien sûr et vous aussi parce que des moments comme ça, faut pas les louper (et j'ai pas d'actions à La Cigale!...)

2 commentaires:

  1. oulala, à la cigale en plus, j'adore cette salle…
    mais mon dernier concert là bas remonte à bien loin…J’étais encore sur Panam…
    de mémoire, c’est les ballets de Reda, à l’époque Champs-Élysées de Druker (Vois un peu). Je ne serais sûrement pas sur Paris à cette date, mais je penserai à toi, tu vas forcement passer du bon temps…Au passage, merci pour ta petite visite et le petit mot, très très touché.
    Bien à toi Luc…
    Have a good week-end !

    RépondreSupprimer
  2. On pourrait y aller en famille...

    RépondreSupprimer