(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 17 février 2005

"Oblivion" par Astor Piazzolla

QuintangooblivionJ'adore cette musique alors, tant pis, j'enfreins la loi et je vous l'offre Download astor_piazzola_oblivion.mp3 (128Kbps de 4 Mo). C'est doux, c'est triste, c'est prenant, c'est beau, c'est langoureux -  c'est hyper-connu je sais mais j'ai le droit d'en parler quand même non! -  C'est cadeau pour vous...




Il faut s'enfoncer un peu dans son fauteuil et fermer les yeux. Quatre
minutes dix de pur plaisir. Peut-être même qu'on peut pleurer un peu,
c'est pas défendu... Et on oublie tout (ben oui, quoi, oblivion, ça veut dire "oubli"!)
A part ça, il en existe des dizaines d'interprétation, y compris par Piazolla lui-même, comme celle-ci, plus orchestrée : Oblivion [ANS] .
J'aime aussi, énormément,  cette interprétation classique (violon, violoncelle, piano) de Quintango  (indisponible chez amazon.fr au moment où je publie cette note, désolé!)

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    C'est beau, un peu triste à mon gout..... Ca me rappelle une musique brésilienne, un opéra rock des années 80, j'ai oublié le nom . Merci pour cet instant (interdit !) de paix.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas; merci de partager.

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai joué avec des amis pour la journée du patrimoine, on était deux violons et deux violoncelles.C'était tout simplement magique! Les gens ont adoré et nous on etait emportés!!!
    Ca donne un goût de reviens-y...

    RépondreSupprimer
  4. Oblivion, çà ne s'oublie pas!
    Dansé en tango argentin pour la première fois en septembre 2006 avec une partenaire fusionnelle. Une initiation à un monde d'écoute et de partage dans l'aimable complicité de nos professeurs Jacques & Chouchou.

    RépondreSupprimer
  5. Quel tango superbe !!!! Je vais le chanter, d'ailleurs, quel plaisir ^^

    RépondreSupprimer
  6. Oblivion, çà ne s'oublie pas!
    Merci,
    ***maat

    RépondreSupprimer