(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

jeudi 27 mai 2010

iPad: prise en main de l'ONNI (objet numérique non identifié)



Des jeux et des applications testés rapidement pour se faire une idée de cette drôle de tablette .
Réalisé avant l'ouverture officielle de l'AppStore français, donc sur l'AppStore US qui semble nettement plus étoffé.
Résultat de cette prise en main:

L'iPad ne remplace pas un ordinateur; c'est un objet utile pour se montrer des choses à l'écran, à deux ou trois personnes, dans une relation de proximité (commerciale, amicale, familiale), d'une manière plus conviviale et plus simple qu'avec un ordinateur (par exemple, détail idiot: on appuie sur le bouton ON et , immédiatement, la tablette est prête!) ; les choses en question pouvant être des textes, des images, des films, des jeux mais également de applications interactives. Il va inventer de nouveaux comportements comme la lecture multimédia du Wall Street Journal le montre déjà (sur le même média d'information, je lis des textes et je visionne des photos et des vidéos et bientôt sans doute je commenterai en direct). Il offre un certain confort de lecture avec de grandes capacités graphiques (voir la démo du feuilletage au ralenti) mais avec un écran retro-éclairé ce qui est rédhibitoire pour une lecture continue de confort. C'est un vrai ONNI, objet numérique non identifié mais qui ouvre sur un horizon très vaste d'usages.

1 commentaire:

  1. Marcel Longchamp1 octobre 2010 à 23:02

    vous avez totalement raison: voilà l'engin des temps nouveaux, comme l'ont été le téléphone mobile ou le PC à leur époque: d'abord on se dit qu'il ne sert à rien, que c'est un gadget réservé à une élite, puis on s'y intéresse et on finit par ne plus pouvoir s'en passer. Pourquoi? Parce que c'est un outil à mémoire d'usage un peu comme les matériaux à mémoire de forme: il s'adapte!

    RépondreSupprimer