mardi 6 octobre 2009

Lamartine (Alphonse de)

J'aimai, je fus aimé ; c'est assez pour ma tombe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire