vendredi 9 octobre 2009

Maeterlinck

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.
(« Aglavaine et Sélysette »)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire