(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 7 mars 2005

« Les blogueurs d'infos sont-ils les nouveaux journalistes ? »

"Les internautes qui diffusent de l'information sur leurs blogs: ces blogueurs sont-ils les nouveaux journalistes?"
Question posée en contrôle semestriel à l’Université Paris Dauphine, aux étudiants de 2e année du Magistère de Gestion.
Extraits des réponses des étudiants.


===> Plutôt oui


  • La nouveauté du blog : on donne son opinion, le récepteur n’est plus passif, il réagit et n’accepte plus l’information brute.

  • Certains blogs sont très pointus, comparables à des magazines spécialisés.

  • Richesse et diversité des contenus, notamment multimédias.

  • Les blogs par leur interconnexion constituent une force d’influence potentielle considérable.

  • Une information différence de celle des journalistes : moins officielle, plus proche des gens.

  • Le phénomène des blogs exprime indirectement un appel au renouveau du journalisme.

  • La presse écrite généraliste est sclérosée par la prime au discours officiel, l’influence des milieux financiers, les critères de sélection qui favorisent toujours les mêmes infos (nouveauté, sensationnel, proximité).

  • Les blogs disent au public ce que les journaux ne disent pas.

  • Le blog n’a pas d’heure de bouclage.

  • Les blogs existent en réponse à une lacune des médias : le débat public.



===> Plutôt non...


  • Dans les blogs on trouve tout et n’importe quoi: il faut faire le tri et c'est un gros boulot.


  • Le mensonge est partout, même sur les blogs.


  • Les informations inédites sont rares, on retrouve les mêmes discussions de blog en blog, copiées de l’un à l’autre.


  • Les blogueurs ne font qu’une partie du métier de journaliste :
    transmettre; ils n’ont pas le même souci d’écouter et de comprendre.


  • On peut s’inventer blogueur mais on ne peut pas s’inventer journaliste.


  • Tout est dit, tout peut se dire sur les blogs, sans contrôle, ce qui
    n’est pas le cas pour les journalistes qui vérifient avant de publier.


  • Une des principales valeurs du journaliste est le respect de l’autre,
    du public et on ne peut pas dire que tous les blogueurs aient cette
    valeur.


  • Valeurs du journalisme : doute, impartialité, équité, indépendance,
    respect du public, empathie, honnêteté, objectivité, ouverture,
    vérification soigneuse des sources. Sont-elles appliquées dans les
    blogs ? Pas toutes ni partout puisque le blog au contraire se réclame de la
    subjectivité et de la vision personnelle.


  • Le risque de manipulation de l’information est élevé sur les blogs : on
    diffuse très vite des points de vue partiaux ou partiels, des opinions,
    des informations floues, ambiguës, peu ou mal vérifiées, partisanes.


  • Malgré leur remarquable émergence, les blogueurs sont victimes de la
    mythologie technologique moderne qui voudrait faire coïncider les
    besoins individuels d’expression et de reconnaissance et le besoin
    collectif de démocratie participative.

(... d'autres extraits à suivre...)

11 commentaires:

  1. Les bloggeurs ne seront jamais des journalistes
    un article qui le prouve :
    http://www.pcinpact.com/actu/newsg/19788.htm

    RépondreSupprimer
  2. >ccil : merci pour le lien; il suffit d'expliquer que journaliste est un statut professionnel qui donne des devoirs (il y a une charte: exemple = France et Québec) et aussi des droits comme la protection des sources; si on n'est pas journaliste professionnel, il n'est pas possible d'invoquer ce droit, c'est tout!

    RépondreSupprimer
  3. Comme toujours, cette question dépasse le contexte du blog !
    Journaliste = carte de presse.
    Pour autant, de plus en plus de journalistes qui n'en ont pas le statut (carte) remplissent la fonction (rédaction dans les médias reconnus comme tels). Ceci pour des raisons essentiellement économiques = le statut de journaliste est plus impliquant pour l'employeur.
    On m'a appris que la première mission du journaliste était de vérifier ses sources... Alors, là, non le blogueur n'est pas journaliste !
    ... et puis pour l'avoir vécu en direct il y a quelques jours, poser des questions inattendues pour obtenir des réponses moins convenues que la moyenne tout en mettant à l'aise c'est un métier, pas vrai, Luc ?

    RépondreSupprimer
  4. olivier Trédan8 mars 2005 à 10:39

    Il n'est pas possible de trancher ce débat à partir d'une simple décision de justice. Il ne faut surtout pas prendre le journalisme comme une entité figée, mais une profession en constante évolution, et qui à mon sens se retrouve face à une nouvelle forme de concurrence.
    Pour s'en convaincre, en 1992 une étude (Charon Jean Marie, Cartes de presse, Ed. Stock, Paris) sur les journalistes de presse écrite économique française révélait que 50% d'entre eux reconnaissaient ne pas avoir toujours le temps nécessaire pour vérifier leur source.
    Sur ce principe "fondateur" du journalisme, peut-on encore leur attribuer le statut de journalistes. Non, si l'on se réfère aux manuels de journalisme...

    RépondreSupprimer
  5. >>>> olivier: non et non, l'étude de Charron ne s'applique qu'à un tout petit échantillon et ne concerne qu'une petite partie des journalistes, ceux qu'on voit le plus évidemment (journaux, télé, radio) mais qui sont minoritaires : en France la majorité des journalistes travaille dans la presse spécialisée et ceux-là ont l'habitude de vérifier leurs sources et ils appliquent la charte et la déontologie avec rigueur.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Journaliste est un métier !
    Je lis régulièrement les blogs, je ne considère pas cela comme de l'Information, bien que je sache que parfois, pas souvent, certaines Informations, de journalistes, sont fausses ou déformées . J'écris dans mon blog, mais je n'ai absolument pas l'impresson ou la prétention de faire du journalisme, j'ai du respect pour cette profession.
    Pour m'informer, je lis du papier, même si je l'ai entendu ou vu par ailleurs.
    Ce n'est que le simple avis d'un lecteur fleuriste qui commence toujours sa journée par lire son quotidien régional.

    RépondreSupprimer
  7. C'est dommage cette crispation d'un côté comme de l'autre. Il me semble plutôt difficile de vouloir généraliser "les blogueurs sont des jean-foutre et ne peuvent être des vrais journalistes", "les journalistes sont des modèles d'éthique" et "on est journaliste si et seulement si on a une carte de presse"... Vous et moi savons que rien de tout cela est vrai !
    J'accorde de nouveau aux anglo-saxons une approche bien plus ouverte et pragmatique. Pourquoi nous attachons nous autant aux clivages et au statu quo ?

    RépondreSupprimer
  8. > salut tao! content de vous revoir!
    j'espère aussi qu'il n'y aura plus de débat général sur le sujet, y'en a marre, on est bien d'accord.
    ce qui m'a intéressé, c'est de reproduire des extraits de points de vue d'étudiants, j'en ai d'autres en magasin que je posterai si j'y trouve de nouvelles idées!
    amicalement

    RépondreSupprimer
  9. Il faut vraiment arrêter avec ça, il n'y a même pas de débat à faire, les blogueurs ne sont pas des journalistes. Point.

    RépondreSupprimer
  10. > Mr Peer: "Les blogueurs ne sont pas des journalistes"... sauf quand ils le sont! (bon d'accord il n'y en a pas beaucoup...)
    Les points de vue ici exprimés sont ceux des étudiants d'aujourd'hui, plutôt en-dehors de la blogosphère, c'est ça qui m'a paru intéressant: comment eux voient ce phénomène du blog, du moins dans sa partie info.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, bien sur, il y a des exceptions... Mais combien de journalistes-blogueurs font du journalisme sur leur blog ? Très très peu...
    C'est comme si on disait "les blogueurs sont ils des informaticiens ?", la réponse est non, et bien sur il y a des exceptions...

    RépondreSupprimer