(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

vendredi 15 avril 2005

Ecrire pour être compris

Comme promis, voici le deuxième extrait de mon cours "Maîtriser son information" à l'Université Paris-Dauphine.
Il résume ce que je peux essayer de transmettre sur les techniques d'une écriture efficace.
Toutes mes notes de référence sur l'information, la lecture et l'écriture sont désormais rassemblées dans la catégorie "Information (notes de référence)".
Intro
"Faites des phrases courtes. Un sujet, un verbe, un complément. Pour les adjectifs, vous viendrez me voir" disait, paraît-il, Georges Clémenceau, alors patron de l’Aurore, à ses journalistes.
"Je vous écris une longue lettre car je n’ai pas le temps de vous écrire une courte" écrivait Voltaire à l’une de ses correspondantes.
"Les mots de plus de quatre syllabes ne peuvent rien dire d’important." Roger Caillois
"Entre deux mots, il faut choisir le moindre." Paul Valéry
"Le lecteur se tue à abréger ce que l’auteur s’est tué à allonger." Montesquieu
La méthode enseignée dans les écoles de journalistes s’appelle "Écrire pour être lu" ; à une époque de gestion critique du temps et de surinformation, il faut aller encore plus loin et essayer de trouver et d’appliquer les bonnes méthodes non seulement pour être lu mais aussi pour être compris.
(source tableau: voir Mon Album Photo Tableaux utiles pour votre discours)
Si vous êtes pressé, en résumé:
- le mot doit être court, concret, connu, précis;
- la phrase doit être courte (12 ou 13 mots), avec l'essentiel au début, simple, dense, de forme active, sans incise, au présent;
- une phrase c'est d'abord un verbe;
- n'oubliez pas les mots-clés mais sans jargon;
- sachez utiliser les temps à bon escient;
- utilisez la loi de proximité (dans le temps, dans l'espace, sociale, affective, de notoriété, de rareté);
- avant d'écrire: regrouper, hiérarchiser, enchaîner;
- avant de choisir son plan : cible? contexte? angle? message;
- utilisez un type de plan connu (chronologique simple, chronologique inversé, chronologique mixte, dialectique, démonstratif, énumératif, analytique, en pyramide inversée, en pyramide américaine) adapté à cible/contexte/angle/message;
- utilisez la règle des 6W Who, What, Where, When, Why, hoW surtout pour le recueil d'informations et éventuellement pour l'écriture, si adapté à cible/contexte/angle/message
- relire avant de finaliser: dégraisser, couper.
En résumé:
Les 10 commandements du rédacteur
  1. Écrire en pensant au lecteur.
  2. Respecter la loi de proximité.
  3. Donner l’information la plus neuve.
  4. Donner d’abord le message essentiel.
  5. Répondre aux 6 W (Who, What, Where, When, Why, hoW).
  6. Suivre l’angle défini avant la rédaction.
  7. Utiliser le plus possible le plan en pyramide inversée.
  8. Écrire simplement : sujet, verbe, complément.
  9. Utiliser un vocabulaire clair et précis.
  10. Une bonne attaque et une bonne chute.
Le texte complet est un fichier PDF certifié de 28 pages (290K), téléchargeable ICI.

14 commentaires:

  1. Merci de partager ce travail Luc !

    RépondreSupprimer
  2. Sébastien Bailly.com15 avril 2005 à 23:54

    Ecrire pour être lu

    Luc Fayard continue de distiller ses conseils avisés. Cette fois, il propose 28 pages en PDF sur le thème "écrire pour être compris". Autant en profiter, c'est là !...

    RépondreSupprimer
  3. Et ainsi nous éviterons ce que notre maitre de la linguistique se tuait a dire : "entre les êtres l'incompréhension est la règle, la compréhension l'exception"...à l'oral et à l'écrit d'ailleurs : merci donc à Ferdinand de mettre en avant une telle évidence et merci beaucoup à Luc pour cette note si vraie.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, oui, oui : écrire et penser au lecteur.
    Les journalistes l'oublient !

    RépondreSupprimer
  5. Merci :)
    Je rajouterai relire et supprimer le maximum de choses et relire de nouveau pour ne garder que l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  6. >lau: c'est Saussure aussi qui dit que "dans la langue, il n'y a que des différences", je trouve ça très beau!
    > à tous: merci de vos merci et, oui, je suis vraiment très heureux de partager avec vous ces quelques idées sur l'écriture.
    > laurent: relire, bien sûr... (sur le blog, c'est pas facile tellement on a envie d'écrire vite et de publier tout de suite)
    > asselin: pas tous les journalistes!...

    RépondreSupprimer
  7. Merci Luc et bravo pour ce bel acte d'altruisme! (c'est come cela que j'aime l'Internet...)
    Pour illustrer le thème et prolonger le propos de laurent, j'aime bien la citation que l'on prête à Saint Ex et que j'utilisais dans mes cours : " La perfection est atteinte non quand il ne reste rien à ajouter mais lorsqu'il ne reste rien à enlever"...
    A+

    RépondreSupprimer
  8. Je dirais aussi, crier, hurler, se révolter et ne pas masquer ses émotions... écrire pour être compris...

    RépondreSupprimer
  9. Bon, je vais essayer d'appliquer tous ces bons conseils:
    Merci.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis absolument pas d'accord avec cette méthode. Le style d'un écrivain ne peut se résumer à des schémas, et Valéry et Caillois sont assez mal placés pour faire l'éloge de la simplicité, eux qui étaient des esthètes.
    Si la simplicité et la fluidité sont de vraies qualités, vouloir normaliser la langue est une aberration.
    Et je crois que même pour un travail journalistique, il ne faut hésiter lorsque le sujet le demande, à être lyrique, enthousiaste, emporté, à user de l'abondance.
    Peut-être tes conseils sont-ils valables pour les jeunes auteurs qui ont trop tendance à vouloir être originaux, et dont à surcharger leurs textes, mais la platitude est au moins un défaut aussi grave que l'ornementation.

    RépondreSupprimer
  11. http://www.adverbe.com/2005/04/18/bien-lire-pour-bien-ecrire/

    ...

    RépondreSupprimer
  12. Écrire pour être compris

    La suite du cours de Luc fayard « Maîtriser son information » selon le même principe que pour comment lisons nous.
    Le pdf de 28 pages pèse cette fois 290 ko et cela s'intitule Ecrire pour être compris....

    RépondreSupprimer
  13. Comme ce qu'écrit Cradoc est un peu long et compliqué, je ne l'ai pas lu.

    RépondreSupprimer
  14. Emmanuelle Roux29 avril 2009 à 00:29

    Bonjour,
    J'aurais souhaité accéder à ce document dont le thème m'intéresse parfaitement. Est)il encore possible de l'obtenir ?
    Merci d'avance
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer