(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 5 avril 2005

Incroyable: des journaux volés pour être revendus à bas prix

En épluchant quelques tonnes de retard de "La Correspondance de la presse", je tombe sur cette info du 7 février (oui, je sais, j'avais vraiment beaucoup de retard!) : 
Ils les volaient dans les imprimeries puis les revendaient à bas prix aux kiosquiers et aux compagnies de taxis. 800 exemplaires du Figaro disparaissaient ainsi chaque jour et 2000 exemplaires d'autres titres.
=> Il y a donc encore des gens dans ce pays qui croient que voler des journaux papier pour les revendre est une bonne affaire! C'est la meilleure nouvelle de ce trimestre!


"Cinq personnes arrêtées pour un trafic de journaux".

 

3 commentaires:

  1. Bonsoir, je n'ai pas une grande pratique des blogs (donc je n'ai pas trouvé l'auteur(e) de cette remarque étonnée) mais j'ai envie de dire que je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant à ce que, quelques uns, aujourd'hui, ne voient pas d'autre manière de se faire (un peu) d'argent ... nous sommes quand même dans un monde, n'allons pas si loin : une France où l'on décompte (officiellement) 5 millions de personnes exclues bancaires, à un stade où les rmistes sont "millionnaires" dit-on en édito d'un journal quotidien.. ces personnes là ont du monde autour d'elle, peut-être à charge, elles représentent quelle part de la population, à votre avis ? un petit groupe a trouvé l'idée des journaux, bien. d'autres, c'est les cigarettes, bref, n'est-ce pas plutôt affligeant, triste ? Pardon s'il s'est glissé une ironie, ou autre, à quoi je n'aurais pas été sensible. Merci de préciser alors. En toute sympathie et last but no least : je ne fais pas de politique. (on ne sait jamais) Merci de m'avoir lu et à bientôt, peut-être.

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue sur mon blog, linux75! oui, bien sûr, c'était ironique! étant journaliste de profession et blogueur amateur, je me bats ici et ailleurs pour défendre une certaine idée du journalisme et des médias dits "traditionnels", en essayant de trouver le meilleur des deux mondes... Donc que certains trouvent encore une valeur marchande à ces morceaux de papier si souvent décriés sur les blogs me semble effectivement d'une certaine ironie.
    Quant au monde des blogs, pour mieux le comprendre, une seule solution: rentrer dedans! Aujourd'hui c'est encore gratuit chez de nombeux hébergeurs, quelques clics et hop on démarre, alors surtout n'hésitez pas!

    RépondreSupprimer
  3. merci de cette prompte réponse. j'en profite pour 2 précisions :
    je trouve votre blog (amateur ?) très bien fait, documenté et sympathique, il va sûrement devenir une de mes portes d'entrées ;
    et puis, linus (réf peanuts) plutôt que linux (flatteur) pour quoi j'ai une curiosité joyeuse mais encore aucune appétence technique et n'en suis pas fier.
    et puis, une remarque : quel courage pour être journaliste par cette époque désarticulée, où même moi (!) je désespère des journaux, magazines et qu'il en a fallu pour que j'atteigne une telle aversion, en fait une désillusion terrible, dont les ressorts n'ont rien de bien nouveau, c'est peut-être moi qui grandis, simplement. j'aimerais, enfin, savoir quels journaux, magazines, vous paraîssent dignes d'y passer du temps ? (mis à part les publications liées aux arts, je sculpte quand je peux donc pour moi c'est différent) au fait, votre blog est agréablement conçu. mais je suis un peu long, merci de cet espace d'expression.

    RépondreSupprimer