mercredi 22 mars 2006

Social Computing: une bonne carte vaut mieux qu'un long discours


La preuve? Cette cartographie des liens entre sites web parlant de la même chose (en l'occurence, la scientologie).
Avec cette explication de l'auteur de ce travail, Olivier Nérot, fondateur de Amoweba, chantre du "Social Computing":
"Surveiller la dynamique organique d’un réseau : le nouveau renseignement. L’analyse des réseaux s’applique aussi à la lecture des réseaux de pages. Nous avons étudié par exemple la connectivité des pages liées à un domaine, ici la ‘scientologie’. Les pages ‘anti’ sont situées en haut à droite, et apparaissent désorganisées, par contre, les pages ‘pro’ sont totalement organisées, hiérarchisées, et seul un site fait le lien entre les deux : un site de compte rendu d’actes juridiques ! Ce type de lecture, automatisé, offre de nouvelles solutions pour la surveillance, il est vrai, mais aussi pour améliorer la pertinence des recherches effectuées sur un domaine."
Effectivement, un exemple sur une activité de renseignement pour illustrer les nouveaux usages communautaires, ce n'est peut-être pas vraiment la bonne idée!...source de l'extrait (pdf)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire