(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

lundi 16 mai 2005

La lecture n'est pas morte, car elle b... encore

Enqute_lectureB comme blogue, ou balise, ou bouge, etc.
Bref, les étudiants lisent encore: un étudiant en sciences humaines lit en moyenne une heure par jour sur internet, deux heures dans les livres et deux heures dans les notes de cours et polycopiés (diable! il lit trop ce djeun, ce n'est pas possible!).
C'est l'un des encouragements du dossier sur la lecture de Sciences Humaines de juin 2005. (je suis abonné à la version papier et je ne connais pas la règle d'accès sur le site mais je crois que c'est payant!).
Autres enseignements du dossier:
- la lecture est un héritage: si les parents sont de grands lecteurs, les enfants ont plus de chance de l'être aussi;
- chez les étudiants, filles et garçons sont  à égalité dans la lecture (alors que dans la population, les femmes lisent plus de livres que les hommes: 10 hommes pour 16 femmes en 2004 contre 24 hommes pour 19 femmes en 1973);
- France: 44 000 nouveaux livres édités en 2001, 50 000 en 2004; ventes de livres +3% en 2004 (450 millions de livres);
- mais la presse ne suit pas: 9,5 millions d'exemplaires de journaux quotidiens en 1910, pour une population de 40 millions d'habitants...
Conclusion: on lit moins les quotidiens, on lit davantage les magazines et on lit toujours des livres. Seil gros défaut de ce dossier: il ne creuse pas assez la question: "Qu'est-ce que "lire" sur internet?" qui est pourtant au coeur du problème.




Source photo: Sciences Humaines n°161 S juin 2005.

1 commentaire:

  1. Quelques chiffres sur la lecture

    Luc Fayard donne quelques chiffres tirés d'une étude sur la lecture parue dans la revue Sciences Humaines. C'est là....

    RépondreSupprimer