(Rafraichissez la page pour une nouvelle citation)

mardi 31 mai 2005

Le referendum révèle les clivages de la France

Au fur et à mesure que les analyses des votes se précisent, on découvre une France divisée, avec de multiples fractures: les urbains ont voté oui, les campagnards non; les vieux non, les jeunes oui...
Une analyse encore plus précise vient de sortir chez Ipfop:
- les gauchers ont voté non dans les bureaux ou le bulletin non était posé à gauche du oui; et inversement ...
- les ambidextres hésitent encore;
- les daltoniens n'ont pu se départager (quand les bulletins étaient en couleur);
- les Normands non plus, comme d'habitude;
- les hommes ont dit oui, les femmes non; comme d'habitude;
- les grévistes n'ont pas pu voter, les religieuses non plus: ils rattrapaient le lundi de Pentecôte;
- les 3 millions de bulletins corses ont été invalidés; de toute façon, les urnes avaient sauté dans un attentat;
- les myopes ont voté oui, les presbytes non; sauf quand ils avaient oublié leurs lunettes;
- les incontinents ont voté oui parce que cela allait plus vite (la queue était moins longue);
- les blogueurs no'nt pas pu voter: ils s'engueulaient sur leurs blogs pour savoir ce qu'il fallait voter;
- les spectateurs de Roland-Garros ont eu le temps de voter: la pluie a démarré avant la fermeture des bureaux de vote parisiens;
- les psychanalistes ont voté oui, leurs patients non; c'est ce qu'ils ont l'habitude de se dire;
- les bulletins des Français de l'étranger sont en cours de traitement par la Poste;
- il paraît que Fabius aurait voté oui, sur la base d'un sondage de dernière minute; après enquête, ce sondage venait des bureaux de Hollande (l'homme, pas le pays);
- il y aurait plusieurs centaines de milliers de bulletins nuls marqués "Bonne Fête Maman!"; et plusieurs centaines de milliers de mères mécontentes, qui n'ayant pas reçu les compliments de leurs enfants, ont fini par voter non, de dépit;
- les célibataires jamais mariés ont voté oui; les divorcés ont voté non, annoté dans la marge "Plus jamais", donc nul;
- les vierges ont voté blanc (le nombre exact de ces votes n'est pas communiqué);
- on a retrouvé des bulletins (invalidés) dans des urnes de la Croix-Rouge qui faisait une quête ce jour-là; par contre la Croix-Rouge demande qu'on lui restitue les pièces de monnaie et les billets qui ont été trouvé dans les urnes des bureaux de vote; il paraît que le ministère de l'Intérieur refuse car la tradition républicaine est de faire rentrer cet argent dans la caisse noire du ministère; ...Dernière heure: le ministère de l'intérieur affirme qu'il n'a pas de caisse noire...

4 commentaires:

  1. Très drôle. On peut ajouter que les mariés du jour ont également voté oui ; que les petits enfants têtus ont voté non ; que les petits chiens sur les plages arrières des voitures (on n'en voit plus) on fait de même...

    RépondreSupprimer
  2. L'affaire est jolie, nous reconnaissons l'artiste qui joue avec nos vies.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. temps: et celar rimerait en plus! Quel plaisir que ces quelques mots!

    RépondreSupprimer
  4. alors grace a qui on a gagné

    RépondreSupprimer